undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Quantité :1
Blind Rage a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Blind Rage
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Blind Rage CD+DVD


Prix : EUR 24,98 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, CD+DVD, 25 août 2014
EUR 24,98
EUR 16,00 EUR 12,58
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
18 neufs à partir de EUR 16,00 4 d'occasion à partir de EUR 12,58

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Accept

Discographie

Image de l'album de Accept

Photos

Image de Accept

Biographie

Formé dès 1968 à Solingen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) sous le nom de Band X, Accept est avant tout la création de Udo Dirkschneider (chant) et Michael Wagener (guitare, production). Le groupe reste amateur jusqu'en 1976, il signe alors un premier contrat après une prestation remarquée au festival Rock am Rhein.

Si Accept en 1979 ... Plus de détails sur la Page Artiste Accept

Visitez la Page Artiste Accept
65 albums, 9 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Blind Rage + Redeemer of Souls (Deluxe) + Light of the Dawn
Prix pour les trois: EUR 53,96

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (25 août 2014)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : CD+DVD
  • Label: Nuclear Blast
  • ASIN : B00KRYKKSQ
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (27 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 97.513 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Stampede
2. Dying breed
3. Dark side of my heart
4. Fall of the empire
5. Trail of tears
6. Wanna be free
7. 200 years
8. Bloodbath mastermind
9. From the ashes we rise
10. The curse
Voir les 11 titres de ce disque
Disque : 2
1. Amamos la vida
2. Intro
3. Hung, drawn and quartered
4. Hellfire
5. Restless and wild
6. Losers and winners
7. Stalingrad
8. Breaker
9. Bucket full of hate
10. Monsterman
Voir les 33 titres de ce disque

Descriptions du produit

Description du produit

Un excellent album de Heavy Metal efficace et mémorable, une véritable usine à tubes contenant 11 hymnes sans temps mort et exécuté avec un talent rare. Un guitariste prodigieux de feeling et de précision dans son interprétation. Le chant, magistral et guerrier est porté par des choeurs et des ambiances épiques Après plus de 40 ans de carrière ACCEPT réussit à créer un nouvel album tout simplement imparable dans la plus pure tradition du Metal allemand.

Critique

Comme pour beaucoup de ses camarades des légions du metal, la deuxième partie de carrière d'Accept s'apparente davantage à une renaissance qu'à un long chemin de croix. Blood of the Nations (2010) et Stalingrad (2012) ont non seulement figuré dans différents charts internationaux mais ont, en outre, contenté les fans par leurs contenus. Peu doué pour la dentelle et le point de croix, Accept se contente d'ailleurs de déverser des hectolitres de matière en fusion sur la tête des habituels aficionados.

Une recette éprouvée assénée de main de maître par le guitariste Wolf Hoffmann, véritable homme fort de cette dernière mouture en date du groupe de Solingen. On a donc droit, durant presque une heure et onze morceaux, à un déluge guitaristique tout à fait réjouissant. Plus que sur les inévitables titres de speed metal comme « Stampede » ou « 200 Years », il est intéressant de s'arrêter sur des chansons au contenu un peu plus riche que l'assemblage riff et refrain.

Accept crée des ambiances éclectiques avec « Bloodbath Mastermind », « Wanna Be Free » ou « From the Ashes We Rise », dont les intros ciselées avec délicatesse contrastent avec la furie à venir. C'est cependant avec le lourd « Fall of the Empire » que l'on tient le morceau le plus marquant de Blind Rage, troisième album d'une nouvelle partie de carrière décidément plutôt inspirée.

Légèrement plus disparate que ses deux prédécesseurs, Blind Rage reste largement fréquentable pour un groupe sur lequel quarante ans de carrière, ou presque, ne semblent pas avoir de conséquences néfastes.

Francois Alvarez - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 19 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Accept, c'est une institution dans le milieu du Heavy Metal. De Hammerfall à Sabaton en passant par Battle Beast, la liste des groupes actuels qui lui vouent un culte est longue. Si un musicien de Heavy vous dit qu'il ne connaît pas ce groupe ou qu'il n'a pas été influencé par lui, soit il vous ment, soit il est devenu amnésique.
Après avoir illuminé les années 80 de son Heavy particulièrement efficace, la machine à riffs teutonne que l'on croyait tous disparue depuis des années a ressuscité à la surprise générale un jour de 2010 avec l'excellent "Blood Of The Nations". Depuis, on a eu "Stalingrad" qui nous a prouvé que le retour en grâce avec "Blood Of The Nations" n'était pas un simple coup de bol. Aujourd'hui, "Blind Rage" vient nous confirmer que la retraite ne semble pas pour tout de suite. En effet, nos Teutons quinquagénaires montrent encore une fois une forme insolente.

Avec une pochette pareille, on s'attend évidemment à subir une charge version poids lourd avec cet album.
Pourtant, "Stampede", le titre choisi en single pour annoncer l'album, n'était pas le meilleur lancement que le groupe pouvait trouver. Ce morceau, sans être raté, n'est pas non plus particulièrement marquant. Le riff est plutôt sympa mais le refrain est assez plat. On note aussi quelques traces d'orchestrations sur l'intro. Ce seront les seules de l'album.
Mais après, le groupe prend son rythme de croisière et nous balance de petites pépites dont pas mal sont appelées à devenir de futurs classiques.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 décembre 2014
Format: CD Achat vérifié
- Une seule configuration pour le son : Du 5.1 HD qui tient néanmoins parfaitement la route.
- Du côté de la qualité des images, j'ai connu mieux c'est vrai. Mais ce serait être franchement tatillon que de s'en plaindre. En revanche, si elle est effectivement de qualité, la post-synchronisation laisse par endroits carrément à désirer. C'est particulièrement flagrant (et donc franchement agaçant) sur quelques plans sur le batteur.
- Interview, Back-Stages, vidéos promo, etc. : Désolé ! Fait rare sur un tel support ! Il n'y en a pas. Du Live et rien que du Live.

D'emblée, l'une des réjouissances de cette captation d'un soir, c'est évidemment la grande diversité de sa Set list. Là clairement, on n'est pas chez AC/DC, Iron Maiden ou Motörhead (qui tous nous pondent la même set list depuis au moins 20 ans).

Non content de nous offrir une beau tour d'horizon de ses deux dernières réalisations (soit un total de 8 morceaux), ACCEPT pioche également dans quelques raretés, quand ce ne sont pas carrément des inédits. A commencer par "Losers and Winners" de l'album Balls to the Wall. Plus qu'inattendu, pour ne pas dire inespéré, ce ne sont rien de moins que 2 extraits de Russian Roulette (1986) et 2 extraits de Objection Overruled (1993) qui viennent également se mêler aux nombreux Classics du groupe. Voilà pour les réjouissances. A ce stade ci, je me dis que je vais assurément prendre un plaisir intégral durant ces 2 heures de messe métallique teutonne. Glups...

2 heures plus tard...
Lire la suite ›
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 19 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Depuis leur retour aux affaires avec Blood Of The Nations, les germains metalleux d'Accept on trouvé une second jeunesse. Le mérite en revient évidemment au master-compositeur Wolf Hoffmann et à son lieutenant bassiste Peter Baltes mais également à un nouveau vocaliste, l'ex-TT Quick Mark Tornillo, capable de ressembler à son historique et gnomique prédécesseur et même à en étendre la gamme, parce qu'il a une meilleure voix que la gargouille de Wuppertal, tout simplement.

Aussi, c'est sans crainte qu'on rentre dans Blind Rage, sans crainte mais avec un petit sourire en coin pour une pochette qui, avouons-le, est d'un rare ridicule mais qui, aussi, évoque finalement bien le balls-out heavy/power metal qui est la marque de fabrique des vétérans teutons. Sur le fond, ce qui fera sans doute plaisir à certains, l'ambition conceptuelle de l'excellent Stalingrad a été remisée laissant la place, cette fois, à une "bête" collection de chansons.
Qui commence d'emblée pied au plancher avec le puissant et typique Stampede, qui servit de teaser à l'album, où l'on a distinctement l'impression, comme son titre l'indique, de se faire joyeusement piétiner par un troupeau de long-horns en furie.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?