Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : The Music Warehouse
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Blizzard Of Ozz - Remasterisé Bonus, Import


Prix : EUR 14,59 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
5 neufs à partir de EUR 8,68 11 d'occasion à partir de EUR 7,08
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Ozzy Osbourne

Discographie

Image de l'album de Ozzy Osbourne

Photos

Image de Ozzy Osbourne

Biographie

Années de Sabbat

John Michael Osbourne, alias Ozzy Osbourne, est né le 3 décembre 1948 à Aston, Birmingham. Il commence à chanter dès le secondaire, à l'école, en reprenant des pièces d'Otis Redding avec son groupe, The Approach. Il fait ensuite partie de Rare Bread en compagnie de Geezer Butler, et tous deux ... Plus de détails sur la Page Artiste Ozzy Osbourne

Visitez la Page Artiste Ozzy Osbourne
85 albums, 12 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (1 juillet 2002)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Bonus, Import
  • Label: Jive Epic Group
  • ASIN : B000063KFE
  • Autres éditions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 116.477 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. I don't know
2. Crazy train
3. Goodbye to romance
4. Dee
5. Suicide solution
6. Mr. crowley
7. No bone movies
8. Revelation (mother earth)
9. Steal away (the night)
10. You lookin' at me lookin' at you

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Après avoir quitté Black Sabbath en 1978 après sept albums, dont quatre au moins ont marqué l'histoire du hard rock, leur leader et chanteur à  la voix d'outre-tombe, Ozzy Obourne, sombre dans l'alcool et la dépression, avant de reprendre du poil de la bête en mettant sur pied le bien nommé Blizzard Of Ozz. À la guitare, l'ex-Quiet Riot, Randy Rhoads, saura lui donner une réplique digne de Tony Iommi, assise par la paire rythmique que forment Bob Daisley (ex-Rainbow) à  la basse et Lee Kerslake (ex-Uriah Heep) à  la batterie. C'est là  que cette réédition est pour le moins curieuse : les deux hommes ont été remplacés sans plus d'égard par ceux qui accompagnent Ozzy Osbourne en 2002, à  savoir, respectivement Robert Trujilo et Mike Bordin ! Le son y gagne certes en "présence", mais il n'a rien à  voir avec le pressage original. Les collectionneurs devront donc acquérir cette galette par curiosité, d'autant qu'elle est agrémentée de bonus tracks. Pour ceux qui ignoreraient encore tout de la saga du Madman, cette introduction leur mettra le pied à  l'étrier. Un tube comme "Crazy Train" (sorti à  l'époque en single), ainsi que "Mr Crowley", dédicace au mage Aleister Crowley, sont recommandés. --Hervé Comte

Amazon.fr

Après avoir quitté Black Sabbath en 1978 après sept albums, dont quatre au moins ont marqué l'histoire du hard rock, leur leader et chanteur à la voix d'outre-tombe, Ozzy Obourne, sombre dans l'alcool et la dépression, avant de reprendre du poil de la bête en mettant sur pied le bien nommé Blizzard Of Ozz. À la guitare, l'ex-Quiet Riot, Randy Rhoads, saura lui donner une réplique digne de Tony Iommi, assise par la paire rythmique que forment Bob Daisley (ex-Rainbow) à la basse et Lee Kerslake (ex-Uriah Heep) à la batterie. C'est là que cette réédition est pour le moins curieuse : les deux hommes ont été remplacés sans plus d'égard par ceux qui accompagnent Ozzy Osbourne en 2002, à savoir, respectivement Robert Trujilo et Mike Bordin ! Le son y gagne certes en "présence", mais il n'a rien à voir avec le pressage original. Les collectionneurs devront donc acquérir cette galette par curiosité, d'autant qu'elle est agrémentée de bonus tracks. Pour ceux qui ignoreraient encore tout de la saga du Madman, cette introduction leur mettra le pied à l'étrier. Un tube comme "Crazy Train" (sorti à l'époque en single), ainsi que "Mr Crowley", dédicace au mage Aleister Crowley, sont recommandés. --Hervé Comte

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Walterjovi TOP 1000 COMMENTATEURS sur 13 mars 2010
Format: CD
Qui donnait cher de la peau d'Ozzy après son départ de Black Sabbath?
Finalement épaulé par un groupe monstrueux emmené par le génial (et défunt malheureusement) Randy Rhoads à la guitare, Ozzy relève haut la main le défi d'évoluer en solo. Non seulement, il parvient à créer un album bien plus dynamique que de nombreux albums de Black Sabbath, mais survolte sa créativité avec Randy qui amène, en plus de son bagage hard-rock, un véritable amour de la musique classique avec une technique irréprochable.
Sur les neuf titres de l'album, il n'y a absolument rien à jeter, tout est parfait. Tout juste puis-je dire que "No Bone Movies" est la composition que j'aime le moins. Par contre, que dire des huit autres morceaux? Que des classiques indémodables! "Crazy Train", "I Don't Know", "Suicide Solution", "Steal Away (The Night)", "(Revelation (Mother Earth)" ou bien l'incroyable "Mr Crowley" sont autant de pétites heavy et bien pensées. Pour les moments plus calmes, la ballade "Goodbye To Romance" et le somptueux instrumental acoustique "Dee" (un titre dédié à la mère de Randy) démontre toute la versatilité du groupe. Le bonus track est plus anecdotique, un titre sympathique mais qui faisait une parfaite B-side. Il existe aussi "You Said It All", bizarrement absent...
Alcoolique au dernier degré, Ozzy écrit de très bons textes dont le très mal interpété "Suicide Solution", une chanson à propos du batteur Keith Moon décédé après s'être noyé dans la vodka, alors que toutes les ligues moralistes voyaient un appel au geste!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bordg David sur 17 mai 2011
Format: CD Achat vérifié
Je vais faire court, car mes collègues chroniqueurs ont déjà tout dit. Premier album et une énorme claque sans nom. Ozzy accompagne d' un monstrueux line up dont le désormais légendaire Randy Rhodes va nous pondre un monument du metal, toujours aussi prenant en 2011. Great
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent VZT VOIX VINE sur 1 août 2011
Format: CD
blizzard of ozz est une véritable renaissance pour ozzy qui a été éjecté avec pertes et fracas d'un black sabbath en perdition. ozzy a eu l'énorme bol de trouver sur sa route sharon arden qui va le cornaquer (c'est pas un gros mot) ainsi que randy rhoades qui va l'inspirer.
ce premier album regorge de classiques au premier rang desquels crazy train et mr crowley, mais aussi I don't know, suicide solution et revelation, mais le gros grain de sable, à mon avis, c'est la production!
et dire que c'est l'édition remastérisée que j'ai entre les mains! il semblerait aussi que sur ce disque ainsi que sur son successeur, les pistes de basse et de batterie originelles ont été remplacées par d'autres jouées par robert trujillo et mike bordin, qui accompagnaient ozzy sur scène à l'époque où ces disques ont été dépoussiérés.
il est clair que le budget alloué à ce premier album n'était pas à la hauteur, que ce fut une prise de risque mesurée (rappelons qu'ozzy était alors plus près du déchet que du gars qui allait casser la baraque!). le budget conséquent sera débloqué pour le disque suivant, tellement blizzard of ozz est prometteur.
c'est donc un bon départ pour découvrir la discographie du madman, et ensuite il faut enquiller avec son frère presque jumeau, le non moins réussi diary of a madman.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par "nickobutcher" sur 10 novembre 2002
Format: CD
Y-a-t-il une vie artistique après Black sabbath ? Voilà la question qu'on peut se poser en mettant pour la première fois ce "Blizzard of Ozz", premier album d'Ozzy Osbourne, premier chanteur du fabuleux groupe de heavy-metal anglais Black Sabbath (est-il encore besoin que le rappeler ?), sur la platine. Et bien on ne se posera pas cette question très longtemps... Pour l'occasion, le chanteur a fait appel à quelques musiciens de sessions, Lee Kerslake à la batterie, Bob Daisley à la basse, Don Airey aux claviers et surtout un tout jeune prodige de la 6 cordes, Randy Rhoads. Et ce dernier va avoir une influence extraordinaire sur la carrière d'Ozzy. Son jeu, à la fois aggressif et posé, mélange de Tony Iommi et d'Eddie Van Halen, fait merveille ! Musicalement, c'est le carton plein. Le style est bien plus diversifié que celui de Black Sabbath, et aussi plus "gentillet" (certains diront plus commercial...), tout en restant assez homogène avec, pour commencer 2 hits fabuleux que sont "I don't know" et "Crazy train" - déjà, le ton est donné -, puis vient une ballade magique, "Goodbye to romance". Après un court intermède à la guitare sèche par le maitre Randy, on passe au sulfureux "Suicide solution" au feeling excellent, puis 'ze materpiece', "Mr. Crowley" endiablé à souhait et bien maléfique (si j'ose m'exprimer ainsi !!!), s'ensuit alors un bon rock bien puissant, "No bone movies", enfin "Revelation", d'une beauté à faire pleurer avec un piano et des ambiances extraordinaires, pour terminer avec un facile mais efficace "Steal away" ! Vous l'aurez compris, il s'agit de l'album parfait, celui qu'on n'attendait pas, et pourtant...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?