undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
D'occasion:
EUR 3,48
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Bloodflowers
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Bloodflowers Import


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 15 février 2000
EUR 3,48
Voir les offres de ces vendeurs.
8 d'occasion à partir de EUR 3,48

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Cure

Discographie

Image de l'album de The Cure

Photos

Image de The Cure

Biographie

Né le 21 avril 1959, le jeune guitariste Robert Smith forme Malice en 1976 à Crawley, dans le Sussex, avec ses copains d'école Lawrence « Lol » Tolhurst (batterie), Michael Dempsey (basse), Paul « Porl » Thompson (guitare), et un certain Peter O'Toole, parti en 1977.

Leader naturel du groupe, il en devient ... Plus de détails sur la Page Artiste The Cure

Visitez la Page Artiste The Cure
130 albums, 28 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (15 février 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00004GOVO
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 392.741 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Out Of This World
2. Watching Me Fall
3. Where The Birds Always Sing
4. Maybe Someday
5. The Last Day Of Summer
6. There Is No If...
7. The Loudest Sound
8. 39
9. Bloodflowers

Descriptions du produit

Critique

Onzième album studio, ambiance fin de siècle et fin du groupe, beaucoup (dont Robert Smith) pensaient alors qu’il s’agirait du dernier. Ce sera effectivement le dernier pour Fiction, label historique de la formation. The Cure tourne le dos à la pop façon Wish et aux tâtonnements stylistiques de Wild Mood Swings (1996) pour un retour conscient vers ses fans de la première heure, un effort volontaire pour produire un Cure « classique », conçu comme la troisième partie d’une trilogie comprenant Pornography et Disintegration.

Mais contrairement à ce qui caractérisait ce dernier disque, la morosité n’est pas ici contrebalancée par de grandes chansons pop. Il n’y aura d’ailleurs pas de véritable single tiré de l’album, juste deux singles promotionnels, « Out Of This World » et « Maybe Someday », qui ne sera qu’un hit mineur à la radio américaine. Le succès commercial de l’album sera également moindre (n°16 du Billboard, tout de même) mais celui-ci sera nominé aux Grammy Award comme « Meilleur Album de musique alternative » (quoi que cela veuille dire…).

Contrairement à ce qui se passait à la grande époque de Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me et Disintegration, The Cure ne semble plus réussir à convaincre simultanément ses fans, la critique et le grand public. Ici, il fait le choix de décevoir ce dernier. Le résultat est un très beau disque, riche et sombre, à l’image des fameux Seventeen Seconds, Faith ou Pornography.



Stan Cuesta - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dunkoslap le 9 avril 2010
Format: CD
Je me suis pris une grosse claque avec cet album surtout avec l'instrumentale.
Un son énorme et destructeur, merci Simon Gallup pour cette basse énooooorme ( mon idole lorsque j'ai commencé la basse il y a une 15aine d'années, mais vouvous en foutez !!), les guitares sont bien chargées en effets psychés et les claviers par contre sont un peu oubliés.
Composé de compos puissantes comme Out Of This World, Watching Me Fall, et puis toutes les autres même.
Peu être There Is No If.... est un peu faible sinon tout le reste déchire.
Je vous encourage d'ailleurs à choper la version japonaise de Bloodflowers car il y a le titre supplémentaire Coming Up qui pète bien sa raçe !!
Les paroles sont peu être répétitives et pas trop recherchées mais on s'en fou la musique relève ce manque, peu être, d'inspiration de Bob.
Et je confirme la comparaison avec Pornography et Disintégration, que tant de fans se refusent à admettre.
Il y a eu le cru 80, le 90 et le 2000.
Peu être que le cru 2010 sera le Dark Album...que Robert avance tranquillement...et qui sortira pas avant 2012.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthel Damien le 19 mars 2011
Format: CD
Immense ! "Watching me fall", "39", "Maybe someday", la chanson-titre... 58 fantastiques minutes qui achèvent à merveille la trilogie entamée par "Pornography" et poursuivie par "Disintegration" ("Pornography" est aussi le point final d'une autre trilogie entamée par "Seventeen Seconds" et poursuivie par "Faith"). Un disque glacial, violent, sanglant et purement magnifique, le dernier sommet du groupe. 11 ans qu'ils n'ont rien fait d'aussi extraordinaire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Emeric le 30 octobre 2013
Format: CD
très grand et beau disque ... du grand Cure .. qui se révèle avec les écoutes à placer entre un Disintegration et un Faith
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon clientèle le 18 août 2014
Format: CD
C'est attristant, après un bouillonnant premier album avec une nouvelle formation, le redevenu très inventif Cure se tire une balle dans le pied avec ce disque annoncé,une énième fois comme un retour aux sources. Bon d'accord... Les critiques exhultent ; quant à moi je me prépare à l'"évènement"... Passons sur le visuel hideux du livret et lançons la galette...

Je l'écoute, le cd est fini, j'ai pas senti grand chose. Mais en fait, il faut l'extraire de son époque et se brancher sur l'émotivité de l'album en tentant de faire abstraction de sa prétention sous jacente, pas du tout assortie au classicisme dont il se vêt, affadissant ainsi considérablement le rendu de l'ensemble.

Il n'y a pas que ce problème car Robert a une voix agaçante par moment en se gonflant comme un batracien sur le second titre principalement, qu'il étire trop d'ailleurs. Stop, Robert, calme tes ardeurs.

Mais par contre, O Seigneur, comme le mixage de l'album est beau, splendide même, je dirai. Sur ce plan, The Cure fait très fort, et c'est cela qui va installer "Bloodflowers" dans son statut de dernier classique du groupe. Et sa cohérence est réussie.

Artistiquement parlant, on pourra se pamer devant "Out of the world", "There is no if" et "Bloodflowers" absolument magnifique sur disque. De même on saluera le beau son de "39", ou encore le travail admirable des synthés de Roger sur "The loudest sound".

A mon sens, on peut se dispenser de l'achat de l'album si l'on possède le live "Trilogy" ; mais cela n'engage que moi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par MR TAUVEL JULIEN le 14 juillet 2003
Format: CD
C'est un des meilleurs produits que CURE ait pu sortir, un bon concept pour clôturer cette trilogie "pornography", "disintegration" et enfin l'ultime "blood flowers".Un bonus dans cette version japonaise le titre "coming up" qui ne figure pas sur l'album parut en grande bretagne.Le tout mixé et arrangé par le même porte parleur depuis des années,un des seuls qui jusqu'à maintenant a su se démarquer de la mode et des nouvelles tendances: Robert Smith.L'album reste néanmoins des plus triste mais un des plus beaux du groupe en matière musical et une qualité d'écriture qui vaut un 5 étoiles pour ce pûr chef d'oeuvre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jonathan Perry le 31 mai 2011
Format: CD
Voilà de quoi clôturer une série étendue sur plus de 15 ans pour The Cure... Le très juste concert qui suivit cet album "Trilogy" complète vraiment toute discographie qui se respecte : Pornography, Disintegration, Bloodflowers. Loin des singles qui ont miné la réputation du groupe !
Cet album au même titre que les plus grands de The Cure nous emmène dans les bas fonds de la tristesse mélodique !
Aucune chanson n'est à jeter depuis le début, l'labum vous embarque dans son voyage par un lanscinant "Out of This World" très transparent par son titre qui donne le ton. Le reste à partir de Maybe Someday se laisse filer jusqu'à la fin, on en redemande !
Que de mélodies acoustiques superbes baladées par le piano et la voix de Robert Smith gorgée de sensations et de mélancolie, que devrais-je ajouter ?

Un des meilleurs albums rock de ces trois dernières décennies

J'en assez dit, à vous de découvrir !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?