Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Blues Singer
 
Agrandissez cette image
 

Blues Singer

1 juillet 2003 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:47
30
2
5:17
30
3
3:32
30
4
4:03
30
5
2:46
30
6
5:22
30
7
3:27
30
8
4:27
30
9
3:45
30
10
4:25
30
11
4:13
30
12
5:00

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 juillet 2003
  • Date de sortie: 1 juillet 2003
  • Label: Silvertone
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 49:04
  • Genres:
  • ASIN: B006NA369I
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.706 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
17
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 18 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

27 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par S. Jacques TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 13 septembre 2008
Format: CD Achat vérifié
J'ai souvent été déçu par les bluesmen notoires qui sortent un disque acoustique, qui sous motif de modreniser le répertoire des anciens l'ont souvent dénaturé......Ce qui me renvoie toujours aux versions originales des années 30,40,50 qui sont émotionnellement très fortes mais parfois à la limite de l'audible pour les plus anciennes. Avec Buddy Guy on pouvait craindre le pire connaissant son extraversion naturelle et ma foi une bonne légitimité pour donner SA version des oeuvres.
Mai il n'en est rien dans ce disque. Et on est surpris par la probité de mister Guy envers les oeuvres des aînés. Dès le premier morceau du fabuleux Skip James (à l'intro emblématique) "hardtime killing floor blues" qui parle de la dépression économique de 1929("hardtime here and everywhere you go/Times is harder than ever been before/and the people are dritin'from door to door/Can't find no heaven, Idon't care where they go...") on est plongé dans la magie du blues, un pied dans le delta et l'autre à Chicago. Seule concession faite à la "modernité" : un trémolo sur certaines notes!(D'ailleurs ici la seule modernité dans l'interprétation consiste à ajouter une contrtebasse et une batterie jazz sur certains morceaux pour appuyer le rythme. )
Idem pour les morceaux de John Lee Hooker avec les intros et le balancement typiques des pièce du grand maître dont Buddy Guy rend hommage dans ce disque (3 morceaux). Le plus surprenant est la plasticité de la voix de Buddy Guy: il chante vraiment dans le registre des auteurs. Jamais il n'en rajoute.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par jonas TOP 100 COMMENTATEURS sur 10 août 2009
Format: CD
En vieillissant, on ressent souvent (toujours?) le besoin de revenir à ses racines. Celles de Buddy Guy - magnifique chanteur et guitariste électrique moderne qui a parfois sacrifié au trop commercial - vont dans sa Louisiane rurale natale où il a fait ses débuts avec l'harmoniciste Raful Neal (père de Kenny) et enregistré des démos pour J.D. Miller. Ses influences étaient alors Guitar Jr et Frankie Les Sims (dont il reoprende Lucy Mae blues ici). Dans ce disque, il démontre s'il en était besoin l'authenticité de son blues et la force de ses racines. Un grand disque, comparable (et visiblement inspiré par) le célèbre "Muddy Waters Folk Singer" dans lequel Buddy Guy tout jeune jouait déjà! A savourer dry.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
44 internautes sur 47 ont trouvé ce commentaire utile  Par Thrasybule sur 17 juillet 2003
Format: CD
Pour ressentir "l'effet Buddy Guy":
_ se munir soit de l'album "Sweet Tea", soit de celui-ci "Blues Singer"
_ si possible, aller voir le type en live dès qu'il passe, attention il se fait vieux donc de plus en plus rare!
_ écouter en se vidant de toute pensée.
Plus précisement, pour Blues Singer, Buddy reprend les choses là oùu ils les avaient laissé avec Sweet Tea c'est à dire une musique plus accoustique et plus chaleureuse, totalement dans la continuité de la chanson Done Got Old qui ouvrait Sweet Tea. Il fait enfin admirer sa superbe texture de voix qu'on avait plus ou moins ignoré tant elle était noyée sous l'électricité de ses précédents albums. Ici ce n'est certainement la fête de l'originalité mais bien plutôt de l'authenticité.
Toutes les chansons sont de pures merveilles! Personnellement je décerne une mention spéciale pour "I Live The Life I Love", véritable cri de bonheur de la part d'un homme se faisant vieux (bien que cela ne se voit pas sur scène tant il est énergique) quand il se retourne sur sa vie.
Allez donc écouter un homme heureux! C'est si rare dans la musique! Et c'est certainement ce qui explique pourquoi on se sent si bien après!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ramone the Snake COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 27 novembre 2007
Format: CD
Comme le soulignait un des amazoniaques,les années électriques de Buddy Guy ont livré de multiples trésors, mais aussi de grosses déceptions. Ce genre de disque remet les pendules à l'heure, et Buddy Guy à sa vraie place. Simple, épuré, triste et chaleureux en même temps, profond, poignant, émouvant, l'âme du blues transpire à l'écoute de ce joyau. J'ai vu Buddy Guy en concert, et je dois avouer que j'ai été déçu : trop "cabot", trop électrique, trop fort, un peu trop distant sans doute aussi, et puis "Sweet H. Chicago", qui dure 1 plombe, çà use. Mais à l'écoute de ce CD, on prend la dimension du bonhomme : une voix, un style de guitare, et surtout une âme et un amour de sa musique. Je ne sais pas si c'est le meilleur, (je n'écouterai sans doute jamais toute la discographie de ce guitariste), mais c'est un album absolument magnifique. Le son de guitare est limpide, les accords distillés au compte-goutte, afin qu'on les apprécit tous, et la voix nous touche au plus profond de nous-mêmes. A écouter dans le noir, ou les yeux fermés.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique