undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles5
4,0 sur 5 étoiles

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 août 2009
Film de commande, Body Snatchers est également le deuxième remake après celui de Don Siegel réalisé dans les années 50 et d'un autre de Philip Kaufman dans les années 70. Il faudra attendre 2007 pour voir pondre un 4 ème films avec Nicole Kidman et Daniel Craig qui cette fois-ci échouera dans son traitement du sujet.

En effet, cette histoire d'invasion extra-terrestre qui vous remplace pendant que vous dormez par des doubles identiques , sorte d'avatars dénués de sentiments et de réactions prend une raisonnance différente en fonction de l'époque et de sa mentalité. Chaque époque et chaque réalisateur à eu une totale liberté pour adapter ce thème en fonction de l'air du temps.
La très bonne idée de Ferrara ou de ses Scénaristes c'est d'avoir amené l'histoire cette fois-ci dans une base militaire. Des Militaires donc qui deviendraient des clones sans émotions aucune. Cette idée complètement ironique et de prime à bord plutôt tordue, fonctionne pourtant dès le début.
Tout l'aspect paranoïaque est ici glissé dans des espaces neutres comme un ton sur ton ou du bleu marine sur du noir.
Le film devient un pur objet filmique et esthétique avec une photographie où un soleil n'en fini pas de se coucher.
Le réalisateur de Bad Lieutenant créé un climat singulier et anxiogène malgré l'ambiance léthargique du film. En effet, il ne faut surtout pas s'endormir car sinon, à votre réveil, vous seriez quelqu'un d'autre.
Ferrara poursuit ses marottes tout en laissant de côté cette fois l'aspect religieux qui est prédominant dans son cinéma et se concentre juste sur le sujet; l'identité.
Il réalise une série B conceptuelle et ludique pleine d'angoisse et de poésie. Une sorte de cauchemar éveillé.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Remake intéressant. La simplicité du scénario déconcerte un peu à première vue. La fin du film semble être d'ailleurs volontairement absurde et grotesque, comme un lâcher-prise de l'imagination de la jeune fille partie avec son "prince charmant" en hélicoptère.

Meurtre du père comme dans Badlands; d'aucun y verront un paradoxe, on fait curieusement beaucoup moins confiance à ce personnage à partir du moment où il s'engage véritablement à sauver ses enfants. Une petite famille bien sympathique au début du film qui ne sombre pas dans la caricature ostentatoire comme celle d'un film comme Little miss Sunshine.

Ferrara propose ici une assez riche quoique très épurée réflexion sur la nature humaine. Tout comme dans le film de Don Siegel, celui qui passe pour un psychotique au début du film est en fait un des derniers représentants d'une humanité créatrice et non dépourvue de sentiments.

A quoi reconnait-t-on un alien? Au fait précisément qu'il n'est plus jamais autre, qu'il n'est plus que votre père, votre mari ou votre supérieur hiérarchique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2009
Cette 3 eme version des "Body Snatchers" est particulière mais excellente.Le réalisateur passe tellement de temps sur les séquences qui lui plaisent qu'il n'a plus le temps de raconter l'histoire correctement ni avec le rythme qui faut ( comme dans le premier). Mais on connaît déjà l'histoire et on s'en fout.
Il s'agit plutôt d'une rêverie sur le thême.
Ici d'emblée on est dans la métaphore trouble : une adolescente en pleine puberté avec sa nouvelle belle-mère dans une base militaire US. Le thême se trouve illustré littéralement "ma mère n'est pas ma mère", "je ne suis pas ce que je suis","les soldats font partie d'un grand Corps".
Suivent une série de scènes magiques ( les dessins d'enfants, les soldats dans l'eau, la transformation de la mère...)Il y a aussi et surtout une mise en scène très soignée du corps dans sa métamorphose qui ne relève pas de l'horreur mais du fantastique et c'est meilleur que du Lynch !!
La photo est belle. On se régale.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2015
Avec ce body snatchers de Ferrara on s'éloigne encore un peu plus du livre originel.
Le film reste plaisant, notamment pour Forest W et pour les effets spéciaux post-numérique, "ze goude aulde daize"!
Ferrara est alors dans sa grande période "je lutte contre la gueule de bois en restant bourré", en plus le coquin avait le nez poudré, si vous voyez ce que je veux dire. Bref, l'animal passait plus de temps dans son trailer que sur le set, le film a donc été mit en boite par son chef op. Ce qui explique pourquoi ce film est le premier et le dernier que Ferrara effectua pour une major.De tout façon le gars est un vrai punk.
C'est aussi son dernier vrai film de genre avant de plonger dans la pompe auteurisante du reste de sa carrière et de devenir assez chiant merci.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2014
je mets 4 etoile pour ce dvd, le son et l image son bien (peu mieux faire) pas de bonus mais sa je m en pas tres bien.
donage de le boittier de cette edition n a pas de clips ou un autre systeme pour le fermer a la brits des pousieres qui facilement s introduit sur le dvd (un peu contrarient)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus