undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles20
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVDModifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 22 octobre 2014
"Bons baisers de Russie" est le deuxième opus de la saga James Bond 007 au cinéma. Le film est réalisé par Terence Young (Le réalisateur du premier volet sorti un an auparavant, "James Bond contre Dr No" et "Opération Tonnerre") et est sorti en 1963 avec le grand Sean Connery dans le rôle de l'agent secret britannique 007. Dans ce nouvel opus, qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma, James Bond doit affronter la redoutable organisation SPECTRE, qui désire mettre la main sur une mystérieuse machine soviétique. En réalité, tout ceci n'est qu'un leurre pour attirer 007 dans un piège tendu par le SPECTRE pour se venger de la victoire de Bond sur le Dr No, qui était membre de l'organisation criminelle. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'humour. Le film possède des décors superbes ainsi qu'un rythme un peu moins soutenu que son prédécesseur. Malgré tout, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les cascades sont très spectaculaires, en particulier le fameux combat dans le train entre Bond et Grant qui reste mémorable. Le casting est parfait, Sean Connery nous prouve à nouveau ici qu'il campe un James Bond charismatique et plein de charme et d'humour. C'est clairement lui l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de la ravissante Daniela Bianchi qui campe une convaincante James Bond Girl, et de Robert Shaw, impeccable dans le rôle du redoutable Grant. Sinon, on retrouve tout ce qui fait le charme de la saga, à savoir les gadgets de Q, dont c'est ici sa première apparition, et de superbes femmes. Bref, "Bons baisers de Russie" est un film réussi et divertissant, malgré un rythme plus aléatoire que son grand frère. Un très bon épisode efficace et spectaculaire qui va vous en mettre plein la vue! Un divertissement haletant et de qualité, à voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD et impressionnant pour un film de 51 ans! Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS. Un son de très bonne qualité même si on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, si "Bons baisers de Russie" n'est pas le meilleur film de la saga 007 ni le meilleur James Bond avec Sean Connery à cause de son rythme en dents de scie, il n'en demeure pas moins un excellent opus de la saga. Un deuxième volet passionnant, efficace et spectaculaire. Il contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche en suspense et en rebondissements, des décors superbes, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des cascades spectaculaires, un casting impeccable et une bonne dose d'humour grâce aux répliques cultes de notre espion préféré. Un très bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est de bonne qualité. Un achat sûr.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Hormis quelques plans spécifiques à l'aspect très limité (transparences, trucages optiques, et autres), l'image est somptueuse. Le niveau de détails est exemplaire, avec un transfert très naturel et respectueux. On notera tout juste un ou deux plans avec une touche d'Edge Enhancement, mais ça s'arrêté là. Au final, le résultat est extrêmement plaisant et défini.

Côté son, l'appellation 5.1 de la VO est un peu galvaudée. Si elle utilise de temps à autre les arrières (notamment dans les scènes où un hélicoptère intervient), elle reste la majorité du film très frontale.
Cependant, ça ne l'empêche nullement de soutenir le spectacle à l'écran avec un dynamisme très appréciable. Les dialogues sont toujours clairs, mais c'est l'ouverture et l'énergie dont elle fait preuve lors des scènes musclées qui fait plaisir.
Ainsi, si elle reste limitée en tant que piste "5.1" (d'où la note qui pourra paraître sévère), elle n'en reste pas moins très dynamique.

A noter que la VO d'origine non remixée n'est pas incluse sur le disque FR.

Image : 9/10
Son (VO 5.1) : 7.5/10
Film : 8/10
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
50 PREMIERS REVISEURSle 15 novembre 2015
Re-Bond.

L'organisation SPECTRE a décidé de faire d'une pierre, deux coups : venger le Dr No en s'en prenant au MI 6 et à James Bond et réchauffer la guerre froide en piégeant également l'URSS.
SPECTRE attire Bond à Istanbul en lui faisant croire qu'un agent soviétique, Tatiana Romanova (délicieuse Daniela Bianchi), va fournir aux Britanniques, une machine à décrypter (le Lektor) détenue par l'URSS.

C'est à la loupe qu'il faut chercher le nom de Terence Young sur la jaquette. Pourtant, ce (et son) 2ème Bond, est parmi les tous meilleurs de la franchise.
Ce film conserve les codes encore jeunes de la série (beaux décors, belles filles, scènes d'actions…) et en installe d'autres (naissance d'un pré-générique, apparition de gadgets -encore très sobres…).

Pas de cavalcades incessantes aux 4 coins du monde, l'action se déroule principalement à Istanbul ou dans les Balkans (même si Bond il s'bat, il ne met pas le pied en Russie).
Pas de surenchères pyrotechniques non plus ou de courses-poursuites endiablées. Mais les scènes dans le train et en hors-bord, marqueront suffisamment les esprits pour être reproduites dans de nombreux films d'action.
"Bons baisers de Russie" est un excellent film d'espionnage et repose sur un scénario que n'aurait pas renié Hitchcock, même si ici, le McGuffin (le Lektor) n'est quand même pas trop perdu de vue. Quand Bond est poursuivi par un hélicoptère, difficile de ne pas penser à Cary Grant et l'avion d'épandage.
Sean Connery installe définitivement son personnage : élégance, flegme et force.
Daniela Bianchi est une partenaire dont le jeu va au-delà de la simple plastique et apporte une vraie humanité au personnage.
Si on ne voit pas le n°1 de Spectre, en revanche, on a droit à son n°3, Rosa Klebb (Lotte Lenya), une transfuge du SMERSH soviétique et une "méchante" remarquable.

Côté technique.
Je commence par le point d'agacement, le menu et c'est valable pour toute la série. Il est très joli, mais mal fichu et il est facile de mélanger sous-titres et commentaires dans la section "décryptage (sic!) des langues".
Passons à l'essentiel.
En dehors d'un court passage (sur le bateau qui traverse le Bosphore) l'image est remarquable : piqué, contraste, respect des couleurs. Certains décors ressortent de manière un peu trop artificielle dans les dernières scènes à Venise, mais dans l'ensemble, c'est un beau travail de restauration.
Au niveau du son (écouté en VO DTS HD .5.1 mais la VF est en DTS 5.1), c'est à la fois précis et dynamique. Il ne faut pas s'attendre en revanche, à un festival au niveau des enceintes arrières qui sont très peu sollicitées.

Les bonus intéressants en VF ou VOST sont constitués principalement :
- du film commenté (ou sous-titré si vous vous êtes trompés avec ce satané menu),
- de 2 dossiers intitulés "Les Coulisses du film" (très bien) et "Harry Saltzman : le sens du spectacle".
- de modules construits autour d'interviews de Ian Flemming,
- d'une présentation de story-boards…

Une réussite.
1414 commentaires1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après un 1er opus déjà très prometteur, Bons Baisers de Russie est un film d'espionnage très réussi, plus abouti que le précédent. L'intrigue est excellente .

Et surtout tous les éléments d'un 007 sont réunis, dès le générique de début .

Le casting est de qualité: Daniela Banchi est une attirante James Bond girl, même si on peut trouver Ursula Andress plus sexy. Gadgets "Bondiens" à souhait ( valise "multi-fonction").

Enfin les scènes d'action sont excellentes: le mythique combat dans le train ou la poursuite avec l'hélicoptère, clin d'oeil à "La mort aux Trousses" d'Hitchcock.

Réalisé de main de maître, le film nous tient en haleine du début à la fin. Comme Dr No ou Goldfinger, Bons Baisers de Russie est aujourd'hui devenu un classique.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2014
Adaptation fidèle du 5è Roman de Ian FLEMING par Richard MAIBAUM et de Johanna HARWOOD. Les Artistes Associés décident d'augmenter le budget du second opus de la série après l'honorable succès de "JAMES BOND CONTRE DOCTEUR NO". Terence YOUNG est de nouveau derrière la caméra. "BBDR" est un film sombre et musclé, "007" est encore un jeune Agent avec ses doutes et ses incertitudes, il a encore l'humanité qu'il perdra dans les films suivants, ce n'est pas encore le "Super Agent" qui sauvera la Planète, version Roger MOORE ou Pierce BROSNAN...

Pour ceux qui ne connaissent que les derniers opus avec Daniel CRAIG, ils seront certainement déçus, car ici, il n'y a pas que de l'action non-stop... "007" continue son apprentissage, il suit les ordres de "M", il ne désobéit pas encore aux instructions... Il part en mission, fait son travail, puis rentre à Londres dans l'attente d'une nouvelle mission. La guerre froide est ici adaptée... L'Ouest triomphant de l'Est.

"BBDR" reste le "007" préféré de ceux tournés par Sean CONNERY, avant que ses relations avec Harry SALTZMAN et Albert R. BROOCOLI, les deux Producteurs, ne se détériorent. Son enthousiasme des débuts va singulièrement se refroidir lorsqu'il recevra une fin de non-recevoir lorsqu'il demandera une augmentation de son salaire. En chiffres actuels, il touchera 250 000 Dollars pour ce film. Ce qui irritera, également, Sean CONNERY, au plus haute point, c'est l'amalgame que fera la Presse entre James BOND et lui...

"007" n'est pas encore dépendant des gadgets, il se bat avec ses poings et son Walther PPK... La surenchère apparaîtra dans les films qui suivront. Dommage !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 13 février 2012
Sans doute un des Bond qui se rapproche le plus de l'esprit de Fleming et d'une bonne intrigue d'espionnage.Il n'y a pas seulement de l'action, mais de véritables séquences d'espionnages avec des attentes et de la réflexion.La longue séquence du train est d'anthologie et un morceau de cinéma du genre.Qui plus est le film a gagné en charme au fil des ans.L'édition DVD est plus que correcte, avec quelques bonus sympathique...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2013
Que de progrès depuis Docteur No. Nous avons là un scenario de tout premier ordre, peut etre le meilleur de toute la série. Les méchants sont très reussi, rosa kleb, Grant (joué par un robert shaw en blond peroxidé!! souvenez vous du vieux marin des dents de la mer). Sean Connery en pleine forme qui affine encore un peu plus son personnage. Pour moi ce Bond est le meilleur de l'ère Sean Connery et c'est le dernier avant le gigantisme vers lequel la franchise va évoluer. Une page se tourne en beauté.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2009
Je suis un inconditionnel des vrais James Bond, j'écarte donc les 2 derniers dont l'évolution du personnage me choque profondément (je n'ai rien contre Daniel Graig qui est un très bon acteur); inconditionnel donc, je ne jugerai pas l'histoire, qui est une de celles que je préfère, mais le blu-ray.
Une très bonne édition à un prix raisonnable. Pour un film de cet age, L'image est parfaite avec un joli grain, un contraste étonnant et une très bonne profondeur de champ. C'est presque dommage car les trucages de l'époque sautent encore mieux aux yeux.
Le son n'est pas extraordinaire, mais pouvait-on espérer mieux ?
Les bonus sont au rendez-vous.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange...

La Note porte sur la qualité Technique du Blu-Ray.

Avant-Propos.

Les 19 premiers opus de la franchise James Bond ont été édités en 2003 en DVD, en 2005 pour le 20 ème opus de la saga "Meurs Un Autre Jour". Puis en 2006 tous les James Bond étaient réédités, cette nouvelle édition était baptisée "Edition Ultimate". Chacun des James Bond de cette Edition Ultimate comportait 2 DVD, les Films avaient été totalement remasterisés et le résultat était superbe. Mais avec cette Edition Ultimate restaurée, l'éditeur se préparait déjà au passage à la Haute Définition. Et maintenant que le Blu-Ray est là, doit-on acheter pour la deuxième ou troisième fois les James Bond?

L'Edition Ultimate DVD était absolument superbe mais force est de constater que les nouvelles éditions Blu-Ray de 11 des 20 premiers James Bond, avec Sean Connery, Roger Moore, Timothy Dalton et Pierce Brosnan sont de vrais Blu-Ray proposant une image superbe, nettement supérieure à celle de l'Edition Ultimate. Je vais donc tenter de faire des commentaires sur chacun de ces Blu-Ray mais tous étant d'une excellente qualité je vais sans doute me répéter et peut-être passer pour un Fan inconditionnel pour une personne lisant chaque commentaire. Non, je ne suis pas un Fan inconditionnel, et je parlerai des défauts que peuvent présenter ces Blu-Ray.

"Bons baisers de Russie", le Blu-Ray.

"Bons Baisers de Russie", le second Film de la Série, avec Sean Connery, est sorti en France en 1964. Le Blu-Ray reprend le Master restauré de l'Edition Ultimate. Ce Master restauré image par image se montre d'une propreté exemplaire. La Définition se montre excellente. Les contrastes sont parfaitement gérés et la palette colorimétrique est riche et délivre de superbes couleurs. Le niveau de détail est très élevé et la profondeur de champ est étonnante. Comme sur pour "James Bond contre Docteur No" et "Goldfinger" on note la présence d'un très léger grain Cinéma. Le seul défaut du Blu-Ray se trouve à la fin du Film, durant 2 minutes environ les arrières plans défilant de Venise laissent apparaître les trucages. "Bons baisers de Russie" a bénéficié d'un travail exemplaire de la part de l'éditeur, le spectacle qui nous est offert est surprenant.

La Piste Audio Anglaise est en DTS-HD Master Audio 5.1, la Piste Audio Française est en DTS 5.1.

L'interactivité est Sous-Titrée.

* "Commentaire Audio de Terence Young et de l'équipe du Film." (Sous-Titré)
* "007- Compte-Rendu de mission: Guide interactif sur le Film."

* "Les Dessous de MI6."

Ian Fleming : Interview de la CBC. (7 mn 20 s) :
Ian Fleming et Raymond Chandler. (5 mn)
Ian Fleming dans l'émission desert Island Discs. (5 mn)
Séquence animée de Story-Boards. (1 mn 20 s)

* "Les dossiers."
Les Coulisses du Film. Making Of . En HD (34 mn)
Harry Saltzman : Le sens du spectacle. En HD (26 mn 40 s)

* "Ministère de la propagande."
Bandes-Annonces.
Spots TV.
Spots Radio.
Galerie

* "La Banque d'images."

Galerie de Photos.
22 commentaires5 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2013
C'est incroyable comme le blu-ray permet de faire éclater encore plus ce type de chef d'oeuvre des sixties. C'est sans doute l'épisode le plus réussi de la saga, le plus fidèle à l'esprit de Ian Fleming, le créateur du héros.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus