Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 13,52
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : DVD Overstocks UK
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,92

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Born To Run


Prix : EUR 7,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
34 neufs à partir de EUR 4,50 7 d'occasion à partir de EUR 5,69 2 de collection à partir de EUR 391,00
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Bruce Springsteen

Discographie

Image de l'album de Bruce Springsteen

Photos

Image de Bruce Springsteen

Biographie

C'est dans la maternité de Long Branch sur la côte Atlantique (à 15 kms au nord d'Asbury Park) que naît Bruce le 23 septembre 1949, premier né d'Adele et Douglas Springsteen, elle d'ascendance italienne, lui irlandaise.

Greetings from Freehold, NJ

A treize ans ses parents lui offrent LA guitare. A 16 ans il rejoint le groupe ... Plus de détails sur la Page Artiste Bruce Springsteen

Visitez la Page Artiste Bruce Springsteen
219 albums, 40 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Born To Run + Darkness On The Edge Of Town + Born In The USA
Prix pour les trois: EUR 21,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (12 mai 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00008Z5GB
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Mini-disque  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.963 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Thunder Road (Album Version) 4:47EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Tenth Avenue Freeze-Out (Album Version) 3:09EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Night (Album Version) 2:59EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Backstreets (Album Version) 6:28EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Born To Run (Album Version) 4:29EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. She's The One (Album Version) 4:28EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Meeting Across The River (Album Version) 3:15EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Jungleland (Album Version) 9:33EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

"Con motivo de la gira de conciertos por España y del relanzamiento en edición limitada de su último éxito ""The Rising"", Sony Music reedita los grandes éxitos del Boss en nuevo formato que incluye nuevas fotos y textos adicionales a un precio especial."

Critique

L’album qui a tout déclenché, et demeuré le « mètre étalon » du reste de sa discographie. Les premiers morceaux de bravoure dans la suite de « Rosalita » avec un tableau des laissés pour compte du rêve américain, orné d’une séquence qui ne doit rien au hasard : « Thunder Road » débute le matin, « Backstreets » évoque une chaude après midi (à la moiteur évoquée par la répétition –plus de vingt fois- de « hiding on the backstreets »), l’hymne « Born To Run » une soirée, et l’interminable « Jungleland », qui se termine au petit matin suivant.

Jon Landau le co-producteur et manager marque son territoire face au futur ex-entourage de Bruce Springsteen : contre l’avis général par exemple, c’est lui qui conseille de replacer le solo de sax de « Thunder Road » à la fin plutôt qu’au milieu où il faisait retomber la sauce. Son jeune ingénieur du son Jimmy Iovine se fera un nom ensuite, comme producteur du Easter du Patti Smith Group entre autres, puis comme fondateur du label Interscope.

Parmi les nombreuses chansons enregistrées mais écartées pour cet album, deux ont surgi dans le coffret Tracks de 1998 : « Linda Let Me Be The One »  et « So Young And In Love », et une dans la compilation The Essential en 2003 : « None But The Brave ».

Born To Run a été réédité sous forme de coffret en 2005, « remasterisé », avec le « making of » de l’album et deux heures de film tirés des fameux concerts de l’Hammersmith Odeon à Londres les 18 et 24 novembre 1975.



Jean-Noël Ogouz - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS sur 4 août 2007
Format: CD
Ainsi le voilà, ce fameux album, accouché dans la douleur au bout de 12 longs mois de studio, en 1974. Après GREETING FROM ASBURY PARK et THE WILD AND INNOCENT tous deux produits en 1973, deux bons albums, très écrits, littéraires même, et soul, Springsteen sort le grand jeu. Faut dire qu'il n'avait pas le choix, si cet album ne marchait pas, il était viré de Columbia ! Au départ, Columbia accepta de financer un 45 tours ("Born to run" donc) pour juger du potentiel commercial, avant d'avancer le fric pour un album entier. Finis les longues digressions jazzy, ici, on donne dans le brut ! A l'image de cette très belle photo noir et blanc, où le Boss pose en perfecto, les cheveux en bataille, sa vieille Telecaster en bandouillère, appuyé sur l'épaule de Clarence Clemons.

BORN TO RUN est un album extrêmement travaillé, le morceau titre ayant été enregistré des centaines de fois, Springsteen superposant les pistes de guitares à l'infini, pour crée son mur du son, tenté même de tout jeter à la poubelle et reprendre, tout simplifier. L'album démarre par le magnifique et tonitruant THUNDER ROAD, tout en désespérance :"It's a town of losers, I'm pulling out of here to win". Trois plages plus loin, le splendide et lyrique BACKSTREET, grand moment d'intensité sur 6'30, enregistré à quatre musiciens, mais quel son, quelle puissance ! BORN TO RUN déboule ensuite, plein gaz, toute sirène hurlante, sur la fuite en avant de deux amoureux, le bonheur à tout prix, l'urgence de vivre. SHE'S THE ONE, sauvage, avec les gammes immédiatement reconnaissables de Roy Bittan au piano.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mannish Boy sur 22 juillet 2009
Format: CD
Avant sa sortie en septembre 1975, Bruce engage, en août, une, série de concerts triomphaux au Bottom Line de New York. John Landeau, devenu ami et co-producteur, le convainc d'abandonner l'idée d'un album live au profit de texte engagé et relativement mélancolique. Un choix judicieux puisse que Bruce Springsteen obtiendra, enfin, la consécration à la fois des critiques et du public. Succès qui lui permettra de construire non seulement son image, son mythe mais surtout de pouvoir faire le pourfendeur de l'injustice par des textes dramatiques et réalistes. Bruce Springsteen va, impunément, s'inspirer de sa propre expérience et de ses années galères post-1971 - où Bruce Springsteen se retrouva alors à New York, ballotté entre divers petits boulots - pour composer et écrire des textes. Usant de brillantes métaphores pour s'exprimer, dévoilée son message à toute une jeunesse américaine (et plus encore...).

Textes élogieux et métaphoriques disposant sur un son bien plus rock mais où le Style de Bruce Springsteen, servit par un E Streen Band au complet, s'entend et se reconnait nul part ailleurs. Il étincelle sous l'effet des Cuivres, des partitions de claviers et la vibration de la gratte. Pas une seule fois, Bruce ne réalise une chanson en demi-teinte. Elles sont toutes de hautes teneurs et le choix de la position de la « track-list » est réellement bien pensée. L'alternance des thèmes - Désespérance (désillusions/rêve brisé) et Espérance (amitié/amour )- se trouve unanimement liée par les sentiments et émotions humaines.
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 25 avril 2014
Format: CD
Le propre de la baudruche est d'être à la fois gonflée (bosse) et vide (creux).

A l'instar de son coreligionnaire de ce côté-ci de l'Atlantique, Johnny Hallyday, j'ai toujours eu un problème avec Bruce Springsteen, en me demandant pour quelles réelles qualités ces deux icônes du rock avaient pu être transformées en indéboulonnables statues du commandeur.

Pourtant des millions de fans (un peu moins pour Johnny) jouissent du talent de ces "rockers", je ne le conteste pas. J'espère seulement que leurs orgasmes ne sont pas simulés.

Une fois de plus (hélas) j'avais à l'époque acheté cet album sur les conseils avisés (avinés?) de l'immense Philippe Manoeuvre, et pour reprendre un grand classique des réclamations amazoniennes: "le produit ne correspond pas à la description".

Pour un album qui passe pour un jalon, voire un fleuron du rock universel, pourquoi n'y a t-il pas de guitare? (je ne parle pas des gratouillis énervés que le Boss nous dispense seul sur son Esquire, tant ils sont minimalistes, aucun bon guitariste disponible ou crainte de la concurrence?). Le mur du son soi-disant recréé pendant des mois en studio prendrait-il une cédille ?

Et pour quelles raisons le Boss s'évertue t-il à chanter avec une patate chaude dans la bouche? Hormis dans "Meeting Across The River" où il daigne nous faire entendre son vrai timbre de voix (assez émouvant, d'ailleurs), sur le reste de l'album son débit logorrhéique est à la limite du compréhensible et du supportable.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?