Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Boston Import


Prix : EUR 11,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
17 neufs à partir de EUR 3,94 5 d'occasion à partir de EUR 3,21

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Boston

Discographie

Image de l'album de Boston

Photos

Image de Boston

Biographie

Boston est surtout l'incarnation du talent de Tom Scholz, guitariste, multi-instrumentiste et surtout très en avance sur la maîtrise du travail de production en studio. Sorti de nulle part à l'été 1976, le premier album de Boston renverse tout sur son passage. Il définit le son rock FM avec ses influences du rock progressif et du hard ... Plus de détails sur la Page Artiste Boston

Visitez la Page Artiste Boston
36 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Boston + Don't Look Back + Third Stage
Prix pour les trois: EUR 31,77

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (26 juin 2006)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Strategic Marketing
  • ASIN : B000EQ47GS
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Mini-disque  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.560 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. More than a feeling
2. Peace of mind
3. Foreplay/long time
4. Rock & roll band
5. Smokin'
6. Hitch a ride
7. Something about you
8. Let me take you home tonight

Descriptions du produit

Descriptions du produit

BOSTON

Critique

D’un point de vue purement comptable, le premier album du groupe américain reste comme un phénomène absolu du rock des années soixante-dix : propulsé à la vitesse d’un chorus de rock FM en tête des hit-parades, le disque éponyme est aujourd’hui certifié plus de dix-sept (sic) fois Disque de platine (soit autant de millions de copies écoulées), et il reste comme la vente la plus météoritique de tous les coups d’essai de l’histoire, conjointement à la première livraison de Withney Houston.

Sous l’angle artistique, Boston a posé les bases d’un rock peaufiné, et intergénérationnel, consommable sans danger par les jeunes gens et filles, et admis par des parents, rassurés, qui n’hésitent pas à taper du pied. Avec ce premier enregistrement, le groupe du Massachusetts (bien que son leader soit originaire de l’Ohio, et que certaines sessions se soient déroulées en Californie) devient tout aussi instantanément chef de file d’un rock survitaminé, à claire destination des radios, et dont certains des plus brillants représentants feront carrière sous le nom de Toto, ou Foreigner. Et si l’on se réfère au fonctionnement interne du quintette, il apparaît très nettement que Boston est Tom Scholz.

Le chanteur, multi-instrumentiste et, surtout, compositeur, a effectivement élaboré les huit chansons de l’album dans son studio, comme tout bon maniaque créateur qui se respecte (une rumeur certifie qu’il aurait enregistré cent-huit fois – 108 - une simple piste de batterie), avant de rassembler à ses côtés une poignée de musiciens de sessions. Le résultat, probant pour les hit-parades, se décompose donc entre vocaux raffinés mais puissants (Brad Delp), guitares versant nettement dans l’axe hard rock, bien que leurs harmonies trahissent une quête permanente de joliesse et de grâce, et paroles accessoires (contant généralement les affres adolescents d’amours estivales, ou la propre épopée du groupe – « Rock and Roll Band » -). Scholz mène d’une main de velours sur un manche d’airain l’ensemble (il assume jusqu’à la conception de la pochette), et la victoire sera proclamée en chantant.

Boston
atteindra en effet la première place des charts américains, servi par le tremplin de trois singles : « More Than a Feeling » (5ème), « Long Time » (22ème), et « Peace of Mind » (38ème).



Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
12
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 13 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par "leroy760" sur 9 septembre 2004
Format: CD
1976 : le punk et le disco sont sans doute ce qui se fait de plus excitant dans la musique populaire de cette année-là. Mais aucun de ces deux genres ne plaisait vraiment aux stations de radio de la bande FM américaine. Il y'avait là un juteux créneau à prendre, et qu'il ne fallait sans doute pas laisser aux seuls Eagles. Tom Scholz, un musicien prodige venu de Boston s'y engouffra ... le label Epic lui offrit des accompagnateurs et en quelques mois, Boston le groupe, était né. Ce premier album fut une aubaine pour les stations FM, on peut même dire qu'il cristallisait alors les attentes des radios, en créant un genre nouveau, trop souvent mal compris : le Rock FM (les américains disent aussi "AOR" pour "Adult Oriented Rock").La recette est simple : des mélanges subtils entre éléments acoustiques et du genre "ballade" et des éléments plus électriques, empruntés au hard-rock à la Kiss ou à la Queen. Des refrains accrocheurs, faciles à mémoriser, repris en choeur à trois ou quatre voix, soutenus par des guitares lyriques à la tierce, et surtout, un son émorme au vernis brillant et bien épais. Boosté par l'imparable "More Than A Feeling" (un classique absolu de cette année 76), l'album décroche alors le record du premier album le plus vendu dès les premières semaines de sa sortie ! Depuis, il s'est écoulé à un peu plus de 15 millions d'exemplaires. Car, chose rare, toutes les chansons de ce disque sont des tubes en puissance dans la veine de "More Than A Feeling" !Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 12 septembre 2005
Format: CD
When Boston's debut album came out in 1976 it instantly became THE record for demonstrating expensive sound system in every store in the country. The group's guitarist, Tom Scholz, was an MIT graduate with a master's degree in Mechanical engineering who quickly and completely mastered the technology of 12-track recording in ways that made every other person producing records look obsolete. So every salesperson could put any other album on one stereo, "Boston" on the more expensive system, and damn if the second one did not sound absolutely awesome. Every time you were in a record store with stereo equipment for sale you would hear the opening chords of "More Than a Feeling," although "Foreplay/Long Time" was another good choice for demonstrating a system way back when. Actually the whole "first side" of this album is solid; the second is fine but just has to suffer in comparison. The group had problems duplicating their unique blend of heavy rock & roll with melodic and harmonic flow in live performance on stage (Brad Delp does both the lead and harmony vocals), but Boston redefined the way music sounded on records. This record still sounds great.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Higelin Franck sur 14 mars 2010
Format: CD
Le premier album de Boston a bien failli ne jamais être diffusé pour cause de désinterrêt des producteurs,ce qui a obligé Tom SCHolz à l'auto-produire dans sa cave à l'aide de son Home-studio le tout en occupant un poste à temps plein d'ingénieur chez Polaroïd.Maitre-oeuvre de ce musicien et compositeur plus que talentueux,en effet il joue toutes les parties instrumentales,guitares,basse,claviers et batterie,cet album finit par être mis en vente en 1976 et là,c'est le carton total,le plébiscite unanime et enfin la reconnaissance de la profession musicale d'alors.Souvenez-vous de l'omniprésence de More than a Feeling sur les ondes à l'époque.<Le mix réussi de compositions léchées aux harmonies vocales rappelant les Beatles et les Beach Boys,des parties instrumentales virtuoses comme le Foreplay,des solis de guitare éxécutés avec brio,eh bien tout ça fait de Boston un groupe phare de la scène rock des 70s,à mi-chemin entre hard mélodieux et rock progressif.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 1000 COMMENTATEURS sur 26 juillet 2011
Format: CD
Pourquoi cet album de Boston est-il aussi mythique, et pourquoi s'est-il autant vendu (17 millions d'exemplaires à ce jour, deuxième meilleure vente pour un premier album après le "Appetite For Destruction" de Guns & Roses) ? C'est la question... En 1976, c'est le début du punk aux Etats-Unis et en Angleterre, mais Tom Scholz n'en a manifestement rien à faire (et l'avenir lui donnera raison car non seulement cet album n'est pas plus démodé que ceux de la mouvance punk puis post-punk, mais en plus il lui assurera succès et richesse ad vitam aeternam).
La première face est composée de trois morceaux seulement, mais quels morceaux ! Imposants, ambitieux, tubesques (en particulier le premier "More Than A Feeling", tout en contrastes, et qui sera repris bien plus tard par Nirvana dont le "Smell Like Teen Spirit" en constitue d'ailleurs comme une sorte de version grunge), aux guitares acoustiques et électriques qui s'entrecroisent ou se répondent de façon magistrale, la voix de Brad Delp (par moments soutenue par des choeurs) acrobatique, splendide, tout comme les guitares électriques aux effets pyrotechniques impressionnants, notamment dans le troisième et grandiose "Foreplay/Longtime", monumentale réussite aux effets sonores futuristes (bien qu'entièrement dépourvue du moindre synthétiseur), première partie instrumentale étourdissante et seconde partie chantée mais entrecoupée de breaks instrumentaux ingénieux et à chaque fois différents, dans un climat de plus en plus déchaîné jusqu'à la fin.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?