Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Bouge pas, meurs et ressuscite

Dinara Drukarova , Pavel Nazarov , Dinara Drukarova , Pavel Nazarov    Tous publics   DVD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un DVD, un Blu-ray ou une Série TV?

DVD, Blu-ray & Séries TV en promotion
Découvrez toutes nos promotions DVD, Blu-ray & Séries TV.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Dinara Drukarova, Pavel Nazarov, Yelena Popova, Valeri Ivchenko
  • Réalisateurs : Dinara Drukarova, Pavel Nazarov, Yelena Popova, Valeri Ivchenko, Vitali Kanevski
  • Format : Noir et blanc, Dolby, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Russe (Dolby Digital 2.0)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.66:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Ciné Malta
  • Date de sortie du DVD : 8 novembre 2006
  • Durée : 105 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • ASIN: B000JUBAQ4
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 34.840 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Digipack aimanté, livret de 8 pages
Interview de Dinara Droukarova
Interview de Vitali Kanevski

Descriptions du produit

Synopsis

Alerka, un gamin de douze ans, et Galia, une fille de son âge, tentent de survivre dans le chaos d'une petite ville de Sibérie transformée en prison à ciel ouvert. Ils vendent du thé à la criée aux gardiens comme aux détenus de cette petite ville de bois, de neige et de boue où les adultes sont aussi perdus qu'eux. Entre les prisonniers de guerre japonais, leurs parents absents et leurs jeux d'enfants, ils se découvrent une fidélité qui ressemble au premier amour. Valerka, après avoir faire dérailler un train par vengeance, fuit à Vladivostok où il travaillera avec une bande de voleurs. Galia vient le retrouver...

Descriptions du produit

Alerka, un gamin de douze ans, et Galia, une fille de son âge, tentent de survivre dans le chaos d'une petite ville de Sibérie transformée en prison à ciel ouvert. Ils vendent du thé à la criée aux gardiens comme aux détenus de cette petite ville de bois, de neige et de boue où les adultes sont aussi perdus qu'eux. Entre les prisonniers de guerre japonais, leurs parents absents et leurs jeux d'enfants, ils se découvrent une fidélité qui ressemble au premier amour. Valerka, après avoir faire dérailler un train par vengeance, fuit à Vladivostok où il travaillera avec une bande de voleurs. Galia vient le retrouver...

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
20 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film puissant à découvrir absolument 7 septembre 2007
Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Achat vérifié
Un chef-d'oeuvre aux yeux de la plupart des spectateurs qui l'ont découvert, assez éberlués, au début des années 90. A l'époque où un vent de liberté soufflait enfin dans le cinéma russe - il s'est malheureusement assez rapidement estompé - le film de Kanevski était le plus intègre, le moins inféodé à l'air du temps, et sans aucun doute le plus puissant. Kanevski, lui-même mauvais garçon comme son personnage Valerka, par la suite emprisonné, n'a réalisé que deux films de fiction à plus ou moins forte dimension autobiographique - Une Vie indépendante, hélas indisponible en dvd, est à la fois une suite et une revisitation de Bouge... - et un documentaire, Nous, les enfants du 20ème siècle, vision crue et dérangeante du sort réservé aux enfants des rues dans le Saint-Pétersbourg du milieu des années 90. Depuis, plus rien. Peut-être cela est-il dû à un blocage créatif, mais on craint que ce soit plutôt son décalage avec la Russie poutinienne et la main-mise de Nikita Mikhalkov sur l'Union des cinéastes qui aient contribué à réduire au silence une personnalité aussi singulière que Kanevski.

Chronique d'une adolescence dans une contrée perdue de l'est de l'Union soviétique de l'après-guerre (voir synopsis), Bouge pas... donne une forme magnifique aux souvenirs du cinéaste dans un noir et blanc à la fois brut et très travaillé, comme les souvenirs.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 FLAMBOYANT, VIVANT, ANGOISSANT ET PRENANT ! 15 septembre 2011
Par CHEVALIER TOP 1000 COMMENTATEURS
Achat vérifié
Nous sommes en 1947, au lendemain d'une triste guerre. Dans une ville de Siberie, devenue zone de détention pour prisonnier de droit commun et ou l'ombre de Staline recouvre encore sinistrement les lieux, se parquent aussi des guerriers Japonais emprisonnés dans un camp qui leur est reservé. Ici, réside aussi Valerka, 12 ans, le personnage principal de l'histoire. Il n'est élevé que par sa mère, bien plus souvent absente que présente auprès de lui. Ce jeune garçon, beau et blond comme le blé, tente d'améliorer sa vie en vendant du thé à la criée. Il a comme principale concurrente, Galia, une gamine de son âge à qui il va faire quelques "coup bas" de manière à voir ses propres ventes dopé, avec évidement un bien meilleur bénéfice à la clef. Mais la fillette n'a pas l'âme vengeresse et c'est elle qui va systématiquement le sortir de situation délicate, provoquées par ses innombrables farces plus ou moins graves (Elle lui permettra aussi de récuperer des patins à glaces qu'on lui a dérobé) Régulièrement découvert et sans son aide, c'est probablement de graves sanctions qui l'attendais. Mais il y aura aussi fort heureusement pour le garçon quelques douceurs et drôleries récréatives quand par exemple il va se prendre d'affection pour un petit animal (Scène d'une vive beauté quand il dort avec le petit être fuyant les draps), ou en se tordant de rire (Scène irrésistible) avec Galia, après avoir récupéré ses précieux biens. Puis, un jour, pour rigoler, il fait dérailler un train. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre du cinéma russe des années 90 28 mai 2010
Par nini TOP 1000 COMMENTATEURS
Achat vérifié
Pour moi ce film est un chef d'oeuvre russe des années 90 en noir et blanc. Les souvenirs d'enfance du réalisateur Vitali KANEVSKI y sont relatés (période après guerre dans une ville minière) et les références cinématographiques du réalisateur sont "les 400 coups" de François Truffaut et l'"enfance d'Ivan" d'Andrei Tarkovski . Il fera parti des meilleurs films de ma DVDthèque qui en compte plus de 1800.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 How the Russians treat their children 3 mars 2009
Made out of his own memories Vitali Kanevski shows how hard life is for russian's children. Left without care and mistreated by adults, they have to fight their way through life.
And although it might seem contradictional, there is some poetry in the showing how their curiosity wins of the fear for the unknown dangers.
In his later movie 'Une vie indépendante' Kanevski shows the same subject more related to the Sovjet party-style of dealing with children.
Everybody who feels related to Eastern-Europe's children in general and the way in which they become what they are later, i.e. what the treatment of children tells about a whole culture, must see this movie.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Film extraordinaire 1 avril 2013
Achat vérifié
Dommage qu'en ouvrant la boîte DVD du film pourtant solidement emballée et sous blister, la découverte de 4 rayures sur le CD, ce qui nous a empêché de voir le premier chapitre et les deux suppléments.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?