Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 5,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Brahms : Sonates pour clarinette et piano n° 1 et n° 2 op. 120 - Beethoven : Trio pour clarinette, violoncelle et piano en si bémol majeur op. 11 "Gassenhauer" [Import]

Ludwig van Beethoven, Johannes Brahms CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 5,99.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Gervase de Peyer
  • Compositeur: Johannes Brahms, Ludwig van Beethoven
  • CD (18 juillet 2006)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000FHYI1U
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 108.411 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
TitreArtiste Durée Prix
Écouter  1. Clarinet Sonata No. 1 in F Minor, Op.120 No. 1 (2005 - Remaster): I. Allegro appassionatoGervase De Peyer/Daniel Barenboim 8:03EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Clarinet Sonata No. 1 in F Minor, Op.120 No. 1 (2005 - Remaster): II. Andante un poco adagioGervase De Peyer/Daniel Barenboim 5:25EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Clarinet Sonata No. 1 in F Minor, Op.120 No. 1 (2005 - Remaster): III. Allegretto graziosoGervase De Peyer/Daniel Barenboim 4:12EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Clarinet Sonata No. 1 in F Minor, Op.120 No. 1 (2005 - Remaster): IV. VivaceGervase De Peyer/Daniel Barenboim 5:18EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Clarinet Sonata No. 2 in E Flat, Op.120 No. 2 (2005 - Remaster): I. Allegro amabileGervase De Peyer/Daniel Barenboim 9:35EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Clarinet Sonata No. 2 in E Flat, Op.120 No. 2 (2005 - Remaster): II. Allegro appassionatoGervase De Peyer/Daniel Barenboim 5:07EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Clarinet Sonata No. 2 in E Flat, Op.120 No. 2 (2005 - Remaster): III. Andante con motoGervase De Peyer/Daniel Barenboim 7:31EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Clarinet Trio in B Flat, Op.11 (2006 - Remaster): I. Allegro con brioGervase De Peyer/Jacqueline Du Pré/Daniel Barenboim 6:35EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Clarinet Trio in B Flat, Op.11 (2006 - Remaster): II. AdagioGervase De Peyer/Jacqueline Du Pré/Daniel Barenboim 5:12EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Clarinet Trio in B Flat, Op.11 (2006 - Remaster): III. Tema: 'Pria ch'io l'impregno' (Allegretto)Gervase De Peyer/Jacqueline Du Pré/Daniel Barenboim 6:41EUR 1,29  Acheter le titre 


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat vérifié
Les deux Sonates op. 120 furent composées en 1894 et dédiées au virtuose allemand Richard Mühlfeld.

Grand soliste des orchestres londoniens dans les années 1950-70, le clarinettiste anglais Gervase de Peyer en propose une version haute en couleurs : vigueur des attaques, souffle court et poussé, sonorité verte et piquante, et une certaine liberté rythmique envers les barres de mesure.

L'allegretto en devient plus malicieux que gracieux, ce qui contraint Barenboïm à être un partenaire attentif pour suivre de telles envolées, sans que son clavier renonce lui-même à quelques coups d'éclat.
Les allegro appassionato s'épanchent avec flamme, tandis que la fluidité du "andante un poco adagio" me semble menacée par cette audace de phrasé.

Ce zèle fantaisiste pourra paraître excessivement narcissique, mais comblera les amateurs de numéros d'apparat.
Personnellement, j'y succombe plus que de raison, tout en préférant la lecture intériorisée et sombre de l'immense Leopold Wlach accompagné avec sensibilité par Jorg Demus (une référence stylistique depuis un demi-siècle, gravée jadis en microsillon mono chez le label Westminster).

Le Trio "Gassenhauer" de Beethoven, enregistré en janvier 1970 avec Jacqueline du Pré au violoncelle, est une vraie merveille : l'allegro con brio est emporté avec une vélocité trépidante par le pianiste argentin, dont l'ardeur semble impressionner ses deux comparses qui, nullement découragés, se prennent au jeu de cette course folle.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des sonates pour clarinette très brahmsiennes 6 mars 2010
Par Pèire Cotó TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
Les deux sonates pour clarinette et piano opus 120 sont des oeuvres de la fin de la vie de Brahms, consécutives à sa rencontre avec le clarinettiste Richard Mühlfeld, qui a aussi permis la composition du quintette opus 115 et du trop peu connu trio opus 114. A l'époque du 33 tours, cette version de Gervase de Peyer et Daniel Barenboïm était placée au plus haut niveau.
Pour jouer Brahms, il faut une certaine robustesse, ce qui fait que les interprétations trop sveltes sont rarement les préférées de ceux qui aiment vraiment ce compositeur, et aussi du rêve et de l'intériorité. Il semble que les deux solistes se soient partagé les qualités nécessaires. Le clarinettiste joue comme s'il improvisait, il donne une impression de rêve, de calme, avec des ondulations qui ne mettent pas vraiment en danger la ligne; quant au pianiste, son jeu est solide, puissant et massif, cette robustesse est toujours en situation et ne trahit pas l'atmosphère crée par la clarinette. En fait, l'entente entre les deux artistes est réelle, quelque opposés que soit les moyens employés, d'ailleurs en relation avec le caractère des deux instruments. Cette version vous amène plus loin que les autres, du moins celles que je connais.
Si le 33 tours se contentait de ces trois quarts d'heure de musique, le CD propose un complément: le trio pour piano, clarinette et violoncelle "Gassenhauer", opus 11, dont il existe aussi une version postérieure où le violon remplace la clarinette. Jacqueline du Pré, l'épouse de Daniel Barenboïm, se joint aux deux solistes présents dans les sonates de Brahms.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Une merveille 8 avril 2014
Par Chamla
Format:CD|Achat vérifié
Ce qui nous intéresse, nous autres futurs acheteurs d'un CD, c'est, pour nous faire une idée du produit, de savoir pourquoi il vous a "emballé", sinon en quoi il vous a déplu.
Nous ne souhaitons pas vraiment lire un cours académique sur l'oeuvre, amazon n'est pas conçu pour cela, et encore moins découvrir avec stupeur qu'à la minute 34,57 le clarinettiste a prolongé la note d'un millionième de seconde.
Si vous écoutez de la musique avec les yeux et une oreille fixés sur un métronome, retournez à Karl Leister ou achetez la plus récente et gentillette version Paul Meyer / René Duchable, "juste" mais sans âme.
Avec Gervase de Peyer et Daniel Barenboïm on perçoit le souffle inspîré et l'avènement d'un des pianistes les plus talentueux.
Je suis aussi musicien (et non maniaque), je fonds de plaisir en écoutant cette version, et je ne m'amuse pas à battre la mesure.
On ne compte pas et on est transporté dans le salon de musique de Johannes Brahms.
C'est à mon avis la plus belle interprétation des sonates pour clarinette de Brahms.
Vous avez en prime ce bijou qu'est le trio Gassenhauer de Beethoven, dont seul le couple Dupré / Barenboïm pouvait donner une version si amoureuse.
Il faudrait être grincheux pour passer à côté de ce CD.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?