Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Brain Salad Surgery Enregistrement original remasterisé


Prix : EUR 8,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
33 neufs à partir de EUR 3,92 7 d'occasion à partir de EUR 2,92

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Emerson, Lake & Palmer

Discographie

Image de l'album de Emerson, Lake & Palmer

Photos

Image de Emerson, Lake & Palmer

Biographie

À peine formé, le trio composé de Keith Emerson (ex-The Nice, claviers), Greg Lake (ex-King Crimson, basse, guitare et chant) et Carl Palmer (ex-Atomic Rooster, batterie, percussions) est l'un des premiers « supergroupes » de l'histoire du rock. Il joue tout de suite lors de festivals comme celui de l'île de Wight en 1970, remportant un ... Plus de détails sur la Page Artiste Emerson, Lake & Palmer

Visitez la Page Artiste Emerson, Lake & Palmer
181 albums, 12 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Brain Salad Surgery + Tarkus + Trilogy
Prix pour les trois: EUR 24,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (28 février 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé
  • Label: Sony Music
  • ASIN : B004G6TD66
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  DVD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.974 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Jerusalem 2:45EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Toccata 7:20EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Still... You Turn Me On 2:51EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Benny The Bouncer 2:18EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Karn Evil 9 1st Impression, Pt. I 8:37EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Karn Evil 9 1st Impression, Pt. 2 4:45EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Karn Evil 9 2nd Impression 7:07EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Karn Evil 9 3rd Impression 9:05EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Brain Salad Surgery 3:06EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. When the Apple Blossoms Bloom in the Windmills of Your Mind I'll Be Your Valentine 3:55EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter11. Excerpts From Brain Salad Surgery 2:51EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

BRAIN SALAD SURGERY

Critique

Cinquième album d’Emerson, Lake & Palmer en trois ans, Brain Salad Surgery, qui bénéficie de l’une des plus belles pochettes de l’histoire du rock, reste le disque des superlatifs.

Dernier grand disque du trio (au sens de l’achèvement artistique), plus gros succès commercial du groupe, session la mieux produite, œuvre la plus ambitieuse, composition la plus sombre, et, sans doute, facture la plus électronique des Anglais, cette cinquantaine de minutes de musique représente absolument un achèvement, dans tous les sens du terme.

Outre un dispensable « Benny the Bouncer » chanson récréative que le groupe se croit obligé d’inclure dans chacune de ses productions, sans nul doute pour rappeler sa capacité – pataude, en l’occurrence – à l’humour), deux nouvelles visites du répertoire classique (le « Jerusalem » d’ouverture, emprunté au répertoire de William Blake, et la « Toccata » d’Alberto Ginastera, adaptation de son Premier Concerto pour piano, et prétexte d’un périple au sein de grandes orgues par Keith Emerson) agrémentent le programme.

Mais la pièce essentielle reste « Karn Evil 9 », pont étonnant, en trois mouvements, vers le space rock, voire le heavy metal. Le parolier de King Crimson Pete Sinfield, soutient dans cette histoire de fureur et de sang le chant enfin débridé de Greg Lake. « Karn Evil 9 » opère comme la synthèse des différentes œuvres du groupe, et l’aboutissement de leurs capacités, et de leur inspiration. « Brain Salad Surgery » reste une pièce majeure du rock progressif.



Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

24 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 1000 COMMENTATEURS sur 14 avril 2008
Format: CD
Le dernier grand album d'un groupe qui allait par la suite rapidement décliner (malgré des "Works Vol. 1 & 2" encore honorables), pour disparaître complètement à l'aube des années 80, si peu compréhensives avec les "dinosaures" (surtout progressifs) de la décénnie précédente... Mais dans la première moitié des années 70, ce genre avait le vent en poupe (d'ailleurs, même les groupes qui n'étaient pas classés "progressif" faisaient quand même souvent du progressif), et E.L.P. allait connaître la gloire avec quatre albums originaux fusionnant rock, classique, musique contemporaine et recherche sonore inédite (Keith Emerson fut ainsi l'un des premiers à utiliser le moog synthétiseur et Carl Palmer le premier à adopter un système équivalent pour sa batterie).
"Brain Salad Surgery" (1973) reprends sensiblement, dans sa track-list, le même schéma que "Tarkus" et "Trilogy", sortis respectivement en 1971 et 1972 : reprise de morceau classique (au sens large), pastiche "western", ballade acoustique et surtout grande fresque ambitieuse et élaborée, où tout le talent des trois musiciens éclate et principalement celui de K. Emerson, maître des claviers à la fois cérébral et impétueux, dont je n'ai jamais entendu la moindre fausse note même en live (je pense à l'extraordinaire "Welcome Back My Friends..." notamment), ce qui tient de l'exploit dans un style de musique aussi complexe et virtuose.
Le disque démarre avec le cantique solennel anglais "Jerusalem", l'orgue soutenant la voix claire et forte de Greg Lake.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par "and_parra" sur 16 août 2004
Format: CD
Cet album est unique tant dans son concept que pour l'interprétation magnifique de chacun des membres du groupe. Malheureusement, rien qu'à la 1ère écoute du disque (que je venais tout bonnement de recevoir après commande), quelle ne fût pas ma RAGE en constatant que l'album a été PITEUSEMENT remastérisé (et encore, je pèse mes mots) :

- tout d'abord, le son manque de puissance ; il a ce manque de panache qui caractérise un fichier MP3 de mauvaise qualité, ce qui pousse à faire quelques arrangements au niveau de l'ampli (effet surround, +de basses et qqs aigus en+) bien que ça n'améliore que légèrement la qualité minable de ce réenregistrement.
- le son est trop lisse, trop linéaire ; il n'y a pas une variation au niveau du volume tout au long de l'album, ce qui lui donne un aspect fade.
- plusieurs parties ou l'on entendait autrefois très clairement certains instruments (cf. le synthé dans Jerusalem et dans Karn Evil, les lignes de basses très créatives dans Toccata et Karn, ou encore la guitare wah lors du refrain de Still...) ont été retravaillées de façon lamentable ; soit on entend presque rien, soit l'instrument est au second plan.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 27 août 2011
Format: CD
Etrange que cette musique de dinosaures du progressive rock remontant au crétacé n'ait pas plu aux punks. Pourtant la très belle pochette (dépliable en vinyle) du peintre suisse Hans Ruedi Giger (auteur des décors du premier Alien) correspondait bien au no future spirit, encore une grande rencontre de l'histoire tuée dans l'oeuf.

"Jérusalem" qui débute l'Album est un hymne très célèbre en Angleterre, paroles du poète William Blake et musique d'Hubert Parry. On peut en entendre une version chorale dans le film "quatre mariages et un enterrement" lors de la sépulture du gay barbu. La version d'ELP pêche un peu par son côté grand-guignol, la voix de Greg Lake est étonnamment mixée très lointaine avec une réverbération un peu "salle de bains". La rythmique n'est pas très assise, jeu volontairement démonstratif à la batterie et le moog d'Emerson jérichote un peu trop à mon goût (c'était pourtant le nec plus ultra à l'époque). Néanmoins la beauté de la partition originelle sauve le morceau car ELP ici confond grandeur et démesure.

"Toccata" tiré d'un concerto de Ginastera possède de beaux passages assez enlevés à l'orgue (Hammond réglé très percussif), mais les glissandos et miaulements incontrôlés au Moog ruinent un peu l'ensemble. Par contre la rythmique est très efficace mettant bien en valeur le nouveau kit synthétisé de Carl Palmer.

"Still...You turn me on" est la ballade incontournable de tout album d'ELP.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?