Brian Setzer

Les clients ont également acheté des articles de

Top albums (Voir les 58)


Voir les 58 albums de Brian Setzer

Brian Setzer : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 230
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Brian Setzer
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

briansetzer59

 Today: Los Angeles, CA - Dec 21 at Nokia Theatre L.A. LIVE http://t.co/zmFwUIsNGD


Biographie

Né le 10 avril 1959 à Massapequa (New York), Brian Setzer est d'abord connu en tant que leader de The Stray Cats au début des années 80. Sa grosse Gretsch en bandoulière, une gueule d'ange surmontée d'une banane rétro et un air canaille lui assurent vite une renommée largement confortée par un jeu de guitare brillant et fougueux.

Après la séparation de The Stray Cats en 1984, Brian Setzer sort son premier album solo The Knife Feels Like Justice en 1986. Album de transition où Brian Setzer veut se faire reconnaître en tant qu'auteur et compositeur, il emprunte pour celà les chemins d'un rock ... Lire la suite

Né le 10 avril 1959 à Massapequa (New York), Brian Setzer est d'abord connu en tant que leader de The Stray Cats au début des années 80. Sa grosse Gretsch en bandoulière, une gueule d'ange surmontée d'une banane rétro et un air canaille lui assurent vite une renommée largement confortée par un jeu de guitare brillant et fougueux.

Après la séparation de The Stray Cats en 1984, Brian Setzer sort son premier album solo The Knife Feels Like Justice en 1986. Album de transition où Brian Setzer veut se faire reconnaître en tant qu'auteur et compositeur, il emprunte pour celà les chemins d'un rock proche de Bruce Springsteen ou John Mellencamp.

Brian Setzer tourne également avec The Honeydrippers, le groupe revival de Robert Plant. il forme ensuite le Brian Setzer Orchestra avec qui il s'emploie à remettre au goût du jour swing et jump blues. L'ensemble est n° 9 aux Etats-Unis en 1998 avec The Dirty Boogie, et rencontre également un vif succès au Japon.

En 2004, The Stray Cats se réunissent pour une tournée européenne et un album en public, Rumble in Brixton. Brian Setzer sort en 2005 un album de reprises de la fameuse marque Sun, Rockabilly Riot Vol. 1 - A Tribute to Sun Records. Particulièrement à l'aise dans les frusques de Carl Perkins ou Elvis Presley, Brian Setzer livre là un de ses albums phares. The Stray cats se réunissent de nouveau en 2007, pour une tournée mondiale cette fois.

Songs from Lonely Avenue sort en octobre 2009 et est le premier album de Brian Setzer exclusivement composé de chansons originales. Album conceptuel, bande-originale idéale d'un film noir des années 50, il permet à l'élégant Brian Setzer d'endosser un costume de crooner qui lui sied à merveille.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Né le 10 avril 1959 à Massapequa (New York), Brian Setzer est d'abord connu en tant que leader de The Stray Cats au début des années 80. Sa grosse Gretsch en bandoulière, une gueule d'ange surmontée d'une banane rétro et un air canaille lui assurent vite une renommée largement confortée par un jeu de guitare brillant et fougueux.

Après la séparation de The Stray Cats en 1984, Brian Setzer sort son premier album solo The Knife Feels Like Justice en 1986. Album de transition où Brian Setzer veut se faire reconnaître en tant qu'auteur et compositeur, il emprunte pour celà les chemins d'un rock proche de Bruce Springsteen ou John Mellencamp.

Brian Setzer tourne également avec The Honeydrippers, le groupe revival de Robert Plant. il forme ensuite le Brian Setzer Orchestra avec qui il s'emploie à remettre au goût du jour swing et jump blues. L'ensemble est n° 9 aux Etats-Unis en 1998 avec The Dirty Boogie, et rencontre également un vif succès au Japon.

En 2004, The Stray Cats se réunissent pour une tournée européenne et un album en public, Rumble in Brixton. Brian Setzer sort en 2005 un album de reprises de la fameuse marque Sun, Rockabilly Riot Vol. 1 - A Tribute to Sun Records. Particulièrement à l'aise dans les frusques de Carl Perkins ou Elvis Presley, Brian Setzer livre là un de ses albums phares. The Stray cats se réunissent de nouveau en 2007, pour une tournée mondiale cette fois.

Songs from Lonely Avenue sort en octobre 2009 et est le premier album de Brian Setzer exclusivement composé de chansons originales. Album conceptuel, bande-originale idéale d'un film noir des années 50, il permet à l'élégant Brian Setzer d'endosser un costume de crooner qui lui sied à merveille.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Né le 10 avril 1959 à Massapequa (New York), Brian Setzer est d'abord connu en tant que leader de The Stray Cats au début des années 80. Sa grosse Gretsch en bandoulière, une gueule d'ange surmontée d'une banane rétro et un air canaille lui assurent vite une renommée largement confortée par un jeu de guitare brillant et fougueux.

Après la séparation de The Stray Cats en 1984, Brian Setzer sort son premier album solo The Knife Feels Like Justice en 1986. Album de transition où Brian Setzer veut se faire reconnaître en tant qu'auteur et compositeur, il emprunte pour celà les chemins d'un rock proche de Bruce Springsteen ou John Mellencamp.

Brian Setzer tourne également avec The Honeydrippers, le groupe revival de Robert Plant. il forme ensuite le Brian Setzer Orchestra avec qui il s'emploie à remettre au goût du jour swing et jump blues. L'ensemble est n° 9 aux Etats-Unis en 1998 avec The Dirty Boogie, et rencontre également un vif succès au Japon.

En 2004, The Stray Cats se réunissent pour une tournée européenne et un album en public, Rumble in Brixton. Brian Setzer sort en 2005 un album de reprises de la fameuse marque Sun, Rockabilly Riot Vol. 1 - A Tribute to Sun Records. Particulièrement à l'aise dans les frusques de Carl Perkins ou Elvis Presley, Brian Setzer livre là un de ses albums phares. The Stray cats se réunissent de nouveau en 2007, pour une tournée mondiale cette fois.

Songs from Lonely Avenue sort en octobre 2009 et est le premier album de Brian Setzer exclusivement composé de chansons originales. Album conceptuel, bande-originale idéale d'un film noir des années 50, il permet à l'élégant Brian Setzer d'endosser un costume de crooner qui lui sied à merveille.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page