EUR 20,65
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Skyvo Direct et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Bridge the Gap a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Bridge the Gap

4.5 étoiles sur 5 8 commentaires client

20 neufs à partir de EUR 11,08 4 d'occasion à partir de EUR 18,38

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Michael Schenker Group


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Bridge the Gap
  • +
  • Spirit on a Mission
Prix total: EUR 24,55
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (6 novembre 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: In-Akustik
  • ASIN : B00FD8RPMA
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 62.539 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Neptune rising
  2. Where the wild winds blow
  3. Horizons
  4. Lord of the lost and lonely
  5. Rock n roll symphony
  6. To live for the king
  7. Land of thunder
  8. Temple of the holy
  9. Shine on
  10. Bridges we have burned
  11. Because you lied
  12. Black moon rising
  13. Dance for the piper

Descriptions du produit

Bridge The Gap - the first studio album of award winning guitar legend Michael Schenker featuring his new band Temple Of Rock. The band which consists of ex-Scorpions drummer Herman Rarebell and bassist Francis Buchholz, vocalist Doogie White (ex-Rainbow) and Wayne Findlay (guitar, keyboards) marking the first time Schenker, Rarebell and Buchholz appeared on the same album together since the Scorpions' 1979 Lovedrive. Michael Schenker as composer and Doogie White as Lyricist managed to get a balance between songs that are heavy, fast and melodic, complimented by his signature guitar solos. Result: Powerful songs steeped in shades of dark and light. Musically and lyrically, the new album shows a re-energised guitarist at the top of his game, surrounded by top drawer musicians. 1. Neptune Rising 2. Where The Wild Winds Blow 3. Horizons 4. Lord Of The Lost And Lonely 5. Rock n Roll Symphony 6. To Live For The King 7. Land Of Thunder 8. Temple Of The Holy 9. Shine On 10. Bridges We Have Burned 11. Because You Lied 12. Black Moon Rising


Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Y-a pas à dire les années 2000 ont revigoré les anciennes gloires des 70's et des 80's. Après Metallica, Scorpions, Ratt et Saxon, Michael Schenker a remis les doigts dans la prise pour nous offrir en 2011 un disque que je n'espérais plus (Temple of Rock) avec du punch à la sauce "Assault Attack", son oeuvre la plus musclée jusqu'alors.
Un petit cran en dessous de son prédécesseur (la performance vocale de Doogie White bien que bonne n'atteint pas l'excellence qu'offrit Michael Voss et les chansons sont moins variées), il s'avère toutefois fortement recommandable. Avec les ex-Scorpions Herman et Francis qui assurent rythmiquement, un guitar-hero aux plans toujours hallucinants malgré ses 59 printemps et une grosse production comme je les aime, il serait dommage de passer à côté.
Les perles à écouter en priorité : les dynamiques "Horizons", "Rock'n' roll symphony", "Land of thunder" et les heavy "Where the wild winds blow", "Lord of the lost and lonely", "To live for the king". Plus dispensables sont "Temple of the holy", "Black moon rising" et "Dance for the piper".
1 commentaire 15 sur 15 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Il semble qu'il y ait peu de promo en France autour du nouvel album de Michael Schenker. C'est d'autant plus regrettable que ce "Bridge The Gap" s'il a pour but de combler un fossé (celui d'années un brin chaotiques), réussi en partie sa mission avec un hard-rock (inspiré) qui fit la renommée du guitariste Allemand au début de sa carrière.
Présenté comme le fruit d'un groupe à part entière (le Michael Schenker's Temple Of Rock), la formation faite de vieux briscards devrait en imposer. Le chant est assuré par l’Écossais Doogie White (un ancien Rainbow), qui a pris part à l'écriture de tous les titres de l'album. La seconde guitare est tenue par Wayne Findlay qui s'occupe également des keyboards, quant à la section rythmique elle est assurée par deux anciens Scorpions, Francis Buchholz à la basse et Herman Rarebell à la batterie. Les trois ex Scorpions présent n'ayant plus rien enregistré en studio depuis les sessions d'un "Lovedrive" en '79, où Michael avait délivré quelques uns des plus beaux solos de l'album avec son feeling mélodique. Et ce touché on le retrouve autour des bons titres, qui façonnent ce "Bridge The Gap". Déjà Michael a trouvé en la personne de Doogie White, un performer indispensable à la bonne tenue d'un album (et d'un groupe). White délivre une prestation convaincante qui se confond aux mélodies du compositeur en titre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Enfin un album digne de la renommée d'un des monstres sacrés de la six cordes !!
Après un précédent album qui n'était que le marche pied de son temple du Rock voici que Michael daigne nous gratifier
d'un excellent opus avec pour acolytes deux vieux briscards de feu Scorpions et de s'adjoindre le talent de Doogie White
qui pour les néophytes fût le dernier chanteur de Ritchie Blackmore’s Rainbow album "stranger in us all"

Il n'en faut pas moins pour accoucher d'un "Bridge the Gap" pas piqué des anetons même si le style Hard Rock prog façon Shenker
ne révolutionnera pas les marchants du temple il n’en demeure pas moins qu’il consolide l’édifice avec des titres tels que "Lord
of the Lost and Lonely" "Horizons" "To Live for the King" "Temple of the Holy" "Shine On" "Bridges We Have Burned" "Because You
Lied" morceau à la touche psyché par ailleurs.
Ces pièces de musique renouent avec une certaine tradition Schenkerième quelque peu dépoussiérée et ce entre autre par l'interprétation sans faille de Doogie White qui transcende ces titres par une interprétation digne de ses prédécesseurs et autres aînés "Black Moon Rising" l’illustre parfaitement !
L'on sent que notre guitar hero teutons à été bien inspiré sur ce coup là et les compos et ainsi que ses solos s’en ressentent.
Il était temps car depuis ses dernières offrandes avec l'U.F.O il me tardait des retrouvailles dignes de ce nom.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Fan de la première heure du heavy métal ou hard rock(j'ai bientôt 50 ans) ,j'ai toujours un énorme plaisir à constater que mes groupes adorés(de Maiden ,Saxon,Scorpions ,Métallica,Motorhead,Ac/Dc,Kiss et tant d'autres) arrivent toujours après tant d'années à nous surprendre encore avec des petits bijoux techniques.
C'est spécialement vrai avec Michaël Schenker, que je suis depuis le début et à qui j'ai pu serrer la main plusieurs fois sur concert.
En résumé toujours ce son spécifique de sa flying V qui pleure toujours aussi juste,des morceaux avec des refrains sympa et travaillés,idem des solos et des petites touches originales.Dans un monde qui ne nous apporte pas souvent du bonheur continuez à nous apporter ,malgré les années qui passent du bonheur musical.
Un grand bravo à Michaël et son équipe et aux ex et actuels Scorpions.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?