undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Bridge Of Sighs
 
Agrandissez cette image
 

Bridge Of Sighs

24 septembre 2007 | Format : MP3

EUR 6,89 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,16 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:02
30
2
5:01
30
3
4:29
30
4
3:55
30
5
7:31
30
6
3:46
30
7
3:20
30
8
4:21
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 3 mars 2003
  • Date de sortie: 24 septembre 2007
  • Label: Parlophone UK
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 37:25
  • Genres:
  • ASIN: B0023F1JDW
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.063 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Brutor VOIX VINE le 7 septembre 2007
Format: CD
Robin Trower (ex-Procol Harum) se lance en solo avec son pote, l'excellent bassiste-chanteur James Dewar (ex-Stone the Crows), et Reg Isidore à la batterie pour développer sa vision d'un Blues en fusion, à la limite du Hard-Rock.
Le jeu de Robin est lyrique et flamboyant, enivrant, parfois "reptilien", majoritairement en gamme pentatonique, faisant preuve d'une grande maîtrise et débordant de feeling. Sa Stratocaster, enrichie d'effets Wah-Wah, d'Univibe débordante, de Phasing, de chaudes et baveuses Overdrive, a un son "chaud-bouillant" particulièrement organique. En grand maître de ces effets, il est d'ailleurs parfois considéré comme un continuateur d'Hendrix, mais jamais un imitateur.
Quant à Dewar, il possède une voix au timbre légèrement voilé aux intonations "Soul" qui apporte encore plus de chaleur et de profondeur aux chansons.
"Bridge of Sighs", deuxième album, est tout simplement un chef d'oeuvre unanimement reconnu. Double disque d'Or en 74, et élu disque de l'année par Guitar-Player. Les 8 titres présents sont tous devenus des classiques (dont certains sont encore repris actuellement par Pat Travers, Tesla et Great-White). Les titres "In this place" & "Too rolling stone" sont, à mon humble avis, à mettre au panthéon de la musique.
Le live qui suivit est aussi faramineux et est souvent sité comme un des meilleurs Live des 70's.
3 commentaires 15 sur 16 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Miedj50 TOP 1000 COMMENTATEURS le 12 mai 2008
Format: CD
Excellent guitariste, un des meilleurs de sa génération, Robin Trower signe avec "Bridge Of Sighs" (1974, son deuxième album) un très bon album de blues mâtiné rock. "Day of the Eagle" le morceau qui débute l'album est un blues rock endiablé qui donne le ton général à l'album. Les morceaux sont interprétés par Jimmy Dewar dont la voix n'est pas inintéressante. Quelques années plutôt, Robin Trower a fait partie de Procol Harum, un groupe de progressive rock où il a laissé un son empreinte indélébile. Son style inspiré par celui de Jimi Hendrix malheureusement n'était pas compatible avec celui du groupe de Gary Brooker. Ecoutez néanmoins "Home" de Procol Harum, où l'on sent bien la singularité de Robin Trower. "Bridge of Sighs" reste le meilleur album de Trower car il a su y mettre à la fois de l'énergie et de l'homogénéité. A découvrir ce disque en priorité et son oeuvre trop méconnue mais également trop inégale (l'un pouvant expliquer l'autre).
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 mai 2012
Format: Album vinyle
On a ici l'exemple-type du power trio qui ne se prend pas pour les rois du macadam et qui, à la parole, privilégie les actes (référez-vous à Little Bit Of Sympathy sur ce disque et vous verrez de quoi je veux parler). Ne cherchez pas plus loin les raisons de la discrétion qui accompagne son parcours et celui de son meneur, Robin Trower dont je vous invite à découvrir au plus vite son valeureux répertoire. Cet anglais, co-initiateur avec Gary Brooker, de l'affaire Procol Harum, est un guitariste phénoménal, personne ne peut le nier, mais quasiment personne ne semble s'en souvenir. Ce disciple de Jimi Hendrix voue une telle admiration, quasiment sans borne, quasi monomaniaque, à son modèle, que cette exaltation a lourdement impacté sur ses orientations musicales et sur une carrière visiblement en deçà de celle à laquelle il aurait pu prétendre. Libéré du poids d'une implication conséquente, influente et remarquée dans Procol Harum, Robin Trower donne plus libre cours à un talent de guitariste visiblement à l'étroit dans l'univers baroque de Brooker, dès lors qu'il emboite son parcours en solitaire et forge donc son propre style en s'appuyant sur l'illustre Jimi. Il s'en acquitte avec bonheur, même si beaucoup lui oppose une écriture qui n'a pas l'envergure qui fait les grands guitare-héros auxquels il est assimilé : Hendrix, Clapton, Beck ou Page. Réduire cependant son mérite à sa seule virtuosité technique serait profondément injuste et Bridge Of Sighs (1974) tombe à point pour faire taire les sceptiques de Trower ou les nostalgiques du Procol Harum.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
"Bridge of Sighs" est sans aucun doute le meilleur album de Robin Trower, ex-guitariste de Procol Harum. Avec un style blues-rock pêchu peu éloigné de Hendrix (le morceau-titre de l'album est à la limite du plagiat), de Jeff Beck ou encore de ZZ Top (époque 70's bien sûr!). De bonnes compos (l'excellent "Too rolling stoned", mais aussi "Little bit of sympathy", "Day of the eagle", "In this place"... enfin toutes quoi!) servies le grand talent de l'intéressé mais également par la voix chaude de James Dewar et une rythmique passable (quand même plus présente que sur d'autres albums).
Cette réédition remasterisée est par ailleurs d'un grand intérêt puisqu'elle propose en bonus pas moins de 5 titres live (25 minutes environ) enregistrés pour la radio KMET à Los Angeles le 29 Mai 1974. Excellent son, excellentes versions et beaucoup de pêche. En bref, une excellente acquisition.
Remarque sur ce commentaire 18 sur 21 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique