Britannicus et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,01
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par tritout-solidaire
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Vendu au profit d'une Association de réinsertion de la Manche ayant créé 18 emplois.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Britannicus : Tragédie Broché – 26 juillet 1991


Voir les 29 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 24,80
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,36
Broché, 26 juillet 1991
EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 4,00

livres de l'été livres de l'été

--Ce texte fait référence à l'édition Poche.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Tyran sanguinaire, empereur féroce, despote criminel : le seul nom de Néron provoque des frémissements d'horreur. C'est ce que Racine a bien compris : pour sa première tragédie romaine - terrain traditionnel de son vieux rival Corneille - Néron tombe à point nommé pour provoquer la crainte et la pitié. Il choisit donc d'en faire son héros maléfique, le double ignominieux de son frère Britannicus, innocent bientôt immolé à la formation machiavélique du jeune empereur. Car ce qui intéresse Racine, ce ne sont pas tant les crimes de Néron que les méandres de son âme. Il veut saisir et peindre sur le vif le moment où tout bascule, où l'élève de Sénèque choisit le crime contre la vertu, la ruse et la dissimulation contre la sincérité, le pouvoir par la force, sans la justice, dans l'abjection et dans la honte.

Cela donne une des pièces les plus noires de Racine où même l'amour, dévasté par les poisons et les complots, n'a plus aucun avenir. Un théâtre de la cruauté qui s'inscrit dans la plus pure tradition de la tragédie.

Pour prolonger votre lecture, et découvrir des pièces moins connues, reportez-vous au premier tome des Oeuvres de Racine qui vient d'être réédité dans la Pléiade. --Karla Manuele --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Avec un dossier réalisé par Pierre Manen et une «lecture d'image» par Alain Jaubert. Texte intégral. Recommandé pour les classes de lycées. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .



Détails sur le produit

  • Broché: 207 pages
  • Editeur : Editions Larousse (26 juillet 1991)
  • Collection : Classiques larousse
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2038714045
  • ISBN-13: 978-2038714043
  • Dimensions du produit: 17,1 x 11 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.503.917 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Veilleur TOP 100 COMMENTATEURS le 17 décembre 2013
Format: Broché
Il n'y a rien à retrancher dans cette pièce où s'affrontent deux monstres politiques assoiffés de pouvoir, Néron et sa mère Agrippine. Pourtant, il a fallu que je la lise deux fois attentivement avant de bien apprécier les vers de Racine, les tenants et les aboutissants de cette tragédie où le politique se dispute avec le tragique amoureux. J'avais avalé sans broncher "Mithridate", "Andromaque" et la lumineuse "Bérénice" mais j'ai calé un peu à la première lecture de "Britannicus". pourtant, quelle pièce, d'un équilibre rigoureux, où les passions s'enchaînent irrémédiablement dans un croisement de destins qui se dénoue dans le sang et le renoncement au monde.

Britannicus, c'est celui qui va faire les frais de la tragédie, pion entre les mains d'Agrippine, obstacle pour Néron, désespoir amoureux pour Junie. Dans la pièce, celui qui se révèle est pourtant Néron. Jouet politique oscillant entre la vertu et la gloire romaine, il se transforme en monstre sanguinaire en croyant s'affranchir de la domination de sa mère.

Ce qui est vraiment appréciable dans Racine, et qui réclame une attention soutenue du lecteur, c'est l'économie des mots et la concision du vers. Pas question d'en sauter en croyant rattraper l'action plus tard. Chaque mot est important, chaque vers ciselé, tout est condensé dans une grande économie de moyens et le lecteur se doit d'imaginer tous les sous-entendus, toutes les menaces, tous les espoirs dans le simple souffle qu'il faut reprendre pour passer au vers suivant.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 11 novembre 2013
Format: Poche Achat vérifié
Grande tragédie romaine de Racine, qui narre le premier meurtre de Néron et son basculement définitif du côté obscur. Racine prendre quelques libertés historiques, mais nécessaires pour lui permettre de raconter mieux que personne comment un puissant se voue corps et âme au mal, moins par soif de pouvoir que par passion aveuglante pour la promise de son rival. La tyrannie politique selon Racine est le corollaire de la tyrannie des instincts. Il montre aussi comment le tyran est "enfanté" par ses proches. Comme dans Frankenstein, le monstre finit par échapper à son créateur, ici une mère autoritaire et ambitieuse en la personne d'Agrippine.

Une brillante généalogie de la tyrannie à la romaine.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par yuya46 TOP 1000 COMMENTATEURS le 2 avril 2015
Format: Poche
Nous sommes au début du règne de Néron, celui-ci est aimé de son peuple et toujours sous l’influence de sa mère qui a de l’ambition pour lui. Sauf qu’il souhaite se soustraire à elle qui est trop envahissante, il veut régner de son propre chef, même s’il n’a pas encore confiance en ses capacités. Peu à peu, il fait ses propres choix, même si ce ne sont pas les plus intelligents. Il enlève Junie qu’il aime mais que son demi-frère Britannicus aime également et est aimé en retour.

C’est une pièce en alexandrins qui avance trop rapidement à mon goût, nous n’avons pas le temps de nous attacher aux personnages ou de les détester que cette pièce est finie.
Néron est au centre de l’histoire et non pas Britannicus comme le titre de la pièce peut nous le laisser penser. L’empereur commence à devenir fou et l’affranchi Narcisse lui monte la tête contre son demi-frère. Nous découvrons les moyens de l’époque pour se débarrasser d’un gêneur.

Mon édition comporte différents commentaires sur l’œuvre, les personnages, le dramaturge… Nous trouvons aussi un arbre généalogique, cela permet de mieux situer les protagonistes entre eux.

Amour, haine, orgueil, pouvoir… Tout cela est réuni dans cette courte pièce de théâtre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par PEP TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 7 juillet 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Impossible d'évaluer l'oeuvre en elle même... je ne serai certainement pas à la hauteur de la chose. Par contre, je profite de l'occasion pour féliciter l'initiative : mettre à disposition ces oeuvres gratuitement à disposition des élèves, bravo ! Avec l'application kindle gratuite, cela ouvre la culture à un grand nombre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Jean Racine (1639-1699) puissant dramaturge en pleine ascension -face à un grand Corneille déjà à son apogée- décide de jouer sur le terrain de l'histoire romaine (domaine privilégiée de Corneille) à travers la pièce de "Britannicus" (1669) où l'action se déroule à l'époque de Néron (milieu du 1er siècle).

Parfois oubliée parmi les pièces les plus connues de Racine que sont : "Phèdre", "Iphigénie" et "Andromaque"; il faut lire "Britannicus" qui est ma pièce préférée de Racine (et au-delà de mon avis, une immense oeuvre de toute évidence).

Je propose un petit vers dont je me souviens :
"L'impatient Néron cesse de se contraindre; las de se faire aimer, il veut se faire craindre."
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?