EUR 22,86
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Britten : Quatuors à cord... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Britten : Quatuors à cordes n° 1, n° 2 et n° 3

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

15 neufs à partir de EUR 12,10 3 d'occasion à partir de EUR 11,40

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Britten : Quatuors à cordes n° 1, n° 2 et n° 3
  • +
  • Hindemith : Bratsche !
Prix total: EUR 35,35
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Takács Quartet
  • Compositeur: Benjamin Britten
  • CD (24 octobre 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Hyperion
  • ASIN : B00FBE94GG
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 61.054 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. I. andante sostenuto - allegro vivo
  2. II. allegretto con slancio
  3. III. andante calmo
  4. IV. molto vivace
  5. I. allegro calmo senza rigore
  6. II. vivace
  7. III. chacony: sostenuto
  8. I. duets
  9. II. ostinato
  10. III. solo
  11. IV. burlesque
  12. V. recitative and passacaglia

Descriptions du produit

Description du produit

Meisterwerke <br_><br_> Die drei Streichquartette von Benjamin Britten umspannen nahezu dessen komplette Schaffenszeit und zählen, obwohl relativ selten in Konzerten gespielt, zu den Hauptwerken dieser Gattung im 20. Jahrhundert. Das Takács Quartett hat im Laufe seiner Karriere vieles aus dem klassischen und romantischen Repertoire aufgenommen. Jetzt wenden sich die Musiker diesen drei Meisterwerken des Komponisten zu.

Critique

It is wonderful to welcome an invigorating new recording of Britten's three published string quartets played by one of the world's most distinguished ensembles, the Takacs Quartet. --IRR, Nov'13

The pieces naturally suit the assertive tone of the Takacs Quartet, who are skilfully able to maintain a thread of musical argument not only through each individual quartet but through the collection as a whole. GRAMOPHONE CHOICE --Gramophone, Nov'13


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Achat vérifié
UN COMPOSITEUR JUSTEMENT CÉLÈBRE et TROIS QUATUORS INJUSTEMENT MÉCONNUS

Britten a écrit trois quatuors, à des moments importants de l’évolution de son œuvre. La musique de chambre en général et le quatuor en particulier est un genre qu’il fréquentait peu (du moins en apparence, car certaines de ses œuvres, opéras y compris, font appel à de réelles formations de chambre et à l’écriture associée), de sorte que ces trois quatuors sont un volet injustement méconnu de son œuvre. Ce disque est donc le bienvenu.

Une fois prise en compte l’évolution naturelle des choses, la forme globale des quatuors reste assez proche du modèle haydnien, avec trois (2°), quatre (1°) ou cinq (3°) mouvements, comme en général chez Schoenberg, Bartók ou Milhaud (à l’exception de 1° du premier et du 3° du second), alors qu’un Berg, un Webern, un Chostakovitch se montreront (apparemment) plus téméraires. La forme interne des mouvements garde également quelque chose de l’esprit classique, voire baroque, tout en s’en démarquant parfois ou en les faisant évoluer avec originalité et conséquence (et ceci dès le 1° mouvement du 1° quatuor).

Premier quatuor (1941) op. 25

Ce quatuor fait partie des œuvres qui referment la période initiale de création de Britten. Elle n’est certes pas exempte de banalités ni même de maladresses, mais a donné lieu à des chefs d’œuvres tels que ‘Our hunting fathers’ (1936, op.8), les ‘Illuminations’ (1939, op.18) ou ce quatuor – même s’il n’égale pas les deux suivants.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 26 novembre 2013
Achat vérifié
Disons d’abord un mot du programme, les trois quatuors composés par Benjamin Britten (1913-1976) et retenus par lui (ils sont précédés dans son œuvre d’une série d’essais dans le genre qui n’ont pas reçu de numéros d’opus).

Ecrit en réponse à une commande du grand mécène Elizabeth Sprague Coolidge (elle, encore ; elle, toujours)Elizabeth Sprague Coolidge: American Patron of Music, le premier quatuor en ré majeur op. 25 a été créé en 1941 à Los Angeles ; il est en quatre mouvements et s’ouvre par un merveilleux Andante sostenuto-Allegro, où les épisodes pensifs alternent avec les phases animées. Une œuvre en quatre mouvements, pleine de charme et de fantaisie, qui est celle d’un compositeur déjà maître de son propre jeu. Contemporain de l’opéra Peter Grimes, le quatuor n°2 op. 36 est créé en novembre 1945 au Wigmore Hall : on y trouvera une sorte de convergence objective avec les quatuors de Chostakovitch ; en trois mouvements, il culmine avec une Chaconne (en hommage à Henry Purcell), vaste mouvement à variations qui constitue à lui seul plus de la moitié de l’œuvre. Bien plus tardif, composé en partie à Venise (le dernier mouvement s’intitule la Sérénissime), contemporain de l’opéra tiré de la nouvelle de Thomas Mann
...Lire la suite ›
4 commentaires 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
il s'agit d'une interprétation qui "romantise" un peu ces œuvres. j'emploie ce mot un peu excessif pour situer cette version face à ces concurrentes. elle permettra aux "anti modernes" d'aller vers ces œuvres.
De plus je ne possédai pas le 1er quatuor et là l'interprétation est au sommet.
bien entendu les Takacs ne font pas dans le XIXe siècle mais ils apportent un poids, un son qui n'est pas le même que les versions modernes de ces quatuors. je pense que tout le monde y gagne
la comparaison avec une des références moderne de ces quatuor : les Brodsky (challenge classics) est intéressante pour ces derniers l'interprétation est plus intense, plus fine, plus fouillée elle va plus loin que les Takacs mais elle est plus difficile de compréhension à la 1ère écoute.
1 commentaire 5 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Colpalu le 27 juillet 2014
L'Angleterre et la musique dite "classical" : une apogée lors de la Renaissance ( Locke , Byrd , Thallis etc ) , et puis , vers la fin du 19ième et le début du 20ième , Elgar et Vaughan-Williams . Et puis le vingtième : Arnold , Havergal Bryan , etc , composant aussi des musiques de film ( lire , parmi les Que Sais-Je , la Musique Brittanique ) .
Et puis , tel le grand phare de Douvres : Benjamin Britten : il y a ses opéras , sa musique symphonique , mais c'est dans ses quatuors qu'on en croit pas ses oreilles : il réussit à introduire dans le quatuor à cordes - genre musical vénérable entre tous - des sonorités jamais entendues avant : bref , comme dirait Robert Schumann : Messieurs , Chapeau , un génie ( Hut ab , meine Herren , ein Genie ) .
Remarque sur ce commentaire 4 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x97f49edc) étoiles sur 5 3 commentaires
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9826a884) étoiles sur 5 Beautifully performed, wonderfully engineered and recorded 15 décembre 2013
Par CVA - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
I have enjoyed the version by the Belcea Quartet, and am pleased to say this new set is equally rewarding. Significantly swifter timings (which allow the benefit of all three quartets on a single disc) to my mind have no drawbacks. Powerful, emotive interpretations. You will notice at a couple points, audible exhale / sighs, but frankly it fits the level of communion & concentration, and I am pleased they did not try to edit it out. The music itself? How original and distinctive --- especially the first, op. 25 & the last, op. 94. Thank you to all involved, and gratitude to Britten. This year, I have enjoyed the opportunity to grow closer to so much great music, especially 'Death in Venice'. And this disc from the Takacs, takes a place of distinction in my collection, with their Beethoven and so much else.
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9ef02f30) étoiles sur 5 distinctive interpretation 6 mai 2014
Par drollere - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
to my taste, britten's three quartets are one of the high points of 20th century chamber music, and they are now available in a spate of new recordings. the takacs quartet recording is distinctive in several respects, some welcome and others less so.

the current takacs is not what it was (the eponymous first violinist gábor takács-nagy has been replaced and violist gábor ormai has been replaced twice), and this accounts for quite a change in the quartet sound from their warm and splendid recordings of the mozart "haydn" quartets or the haydn op.76 quartets. i think the unity of the group has suffered as a result; the first violin has a relatively strident tone when loud and occasionally pushes sul ponticello into unpleasant scritching. even so, this is a fine overall effort and convenient to have on one disc -- and while that is mostly convenient for the publisher (the rip generation has no concern for physical format), the savings have been invested in providing an excellent commentary insert.

the esthetic of the current ensemble, as projected in this recording, is decidedly lyrical. although they seem motivated to highlight even subtle details of the score, such as the starting note of a trill or the legato connection within melody notes, they employ one of the broadest dynamic palettes i have heard in these pieces: in the C major "chacony" the cello is at one point barely audible. they highlight the vocal contour in slower movements and impart a distinctive dancelike quality to the faster movements, emphasizing notes with accent and timing to produce a swing, lilt or caper. i found these aspects of their performance intriguing and enjoyable, especially in the first and third quartets; the second quartet may lack the full measure of pathos and gravitas, but even here there are the insights of a distinctive interpretation.
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9aee31a4) étoiles sur 5 A Dissenting View 19 mars 2015
Par I.O.Pine - Publié sur Amazon.com
Having listened to this CD recently, I'd say that quartets #1 and #2 are moderately attractive and interesting and that #3 seems to be a collection of movements rather than a unified work. I am unaware of being in the presence of masterpieces. The Takacs Quartet attempts to overcome the problems posed by the overly long slow movements by playing them faster, but faster is not better or more insightful. The Takacs performances often sound rushed where they should slow down and let the music breathe. The Maggini Quartet adopts slower tempi in these movements and the music benefits. If I were to include any of these quartets in my CD collection, I'd choose the Naxos CD with #1 and #2. Of course, all of this is only my view.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?