undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 avril 2012
J'ai la première version original en cd de cet album et la version en SA-CD est largement au dessus bien que je ne possède pas du matos top qualité.
Concernant les commentaires ou il manque soit disant des basses, effectivement sur les dernières versions cd remasterisées le son est rehaussé (pour notre plus grand malheur à cause de la "loudness war" des majors) et on a l'impression que cette version CD est supérieure au SA-CD ce qui est complètement faux: la version CD a un son limite saturé dans les basses et la dynamique en est considérablement atténuée; les timbres ne sont pas naturels et chaleureux ce qui est la particularité du SA-CD avec un son codé en DSD et non en 24bits-96kHz comme j'ai lu sur un post.
Je recommande ce SA-CD.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
29 sur 33 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 4 février 2005
Si un groupe a souffert d'être mal compris dans les années 80, c'était bien Dire Straits : il faut dire qu'il tendait largement la perche à la critique en osant s'appuyer sur un guitariste virtuose aux temps du tout synthétique, lequel se réclamait même du roi des fainéants JJ Cale en arborant un bandana (parfois fluo) de tennisman indolent ... quant à la musique du groupe, elle proposait une mixture assez soignée de jazz atmosphérique et d'ambiances américaines presque cinématographiques (sur le chef d'oeuvre "Making Movies"). En 1985, Dire Straits change la donne et ce petit commerce "hors du temps" prend de l'ambition : "Brothers in Arms" sera l'album de tous les records : premier album publié au format Compact-Disc à atteindre le platine, il est aussi et surtout la meilleure vente de la carrière du groupe, lui faisant alors tutoyer les sommets aux côtés des stars de MTV ... ironie du sort, le brulôt du disque, l'excellent "Money for Nothing" (sur lequel on entend Sting vocaliser)est avant tout une virulente diatribe à l'encontre de MTV! Paradoxalement, ce titre au riff efficace devient instantanément l'un des hymnes de l'époque. Il ne doit pourtant pas occulter le reste d'un album qui ressemble à un Best Of tant la qualité de l'inspiration est constante : du mélancolique "So Far Away" (peut être le titre le plus lié à l'ancienne manière du groupe)au virevoltant (et très swing) "Walk of Life", en passant par le magnifique "Brothers in Arms", tout ici affiche une pop commerciale, mais de grande classe : un classique indémodable et paradoxal des mal aimées "années MTV" !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 novembre 2002
Que du bonheur et à l'état brut SVP, celui que personne ne peut retrouver qu'en écoutant cet album de Dire Straits !
Je ne connait personne qui n'a pas été séduit, touché, voire emporté sur La chanson Brother in Arms ... ce titre est tout simplement LE must du groupe sur lequel on ne ressort pas intact ! moi-même, depuis 85 j'écoute cet album au moins 1 fois par semaine et sans m'en lasser. Bon, je l'admet, je suis un admirateur de Knopfler qui reste La référence de la pop anglaise.
Un achat sûr !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 décembre 2011
Ce SACD est une pure merveille, vrais 5.1, dynamique à couper le souffre ça déchire, ça pet sec, très bon équilibre et répartition sur les 5 voies.
Attention aux niveaux des basses des enceintes arrière, surtout le dernier morceau. A écouter à très grande puissance, vive la SACD ! C'est trop bon.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 mai 2011
Personnellement, je préfère les 3 premiers albums du groupe ("Dire Straits", "Communiqué" et "Making movies"), ceux-ci étant plus authentiques.
La musique de Dire Straits s'oriente plus pop-FM sur ce disque avec pas mal de synthés (années 80 obligent). Malgré tout, 2 morceaux sont énormes: l'archi-connu "Money for nothing" et le planant "Brothers in arms". La plupart des autres titres sont bons ou très bons, notamment sur la 2ème face (de l'époque). Par contre, "Your latest trick" et "Why worry?" sont pour moi plus quelconques (pas mauvais mais un peu trop convenus et aussi trop longs).
Un très bon album malgré tout, même si je préfère écouter "Sultans of swings", "Lady writer" ou "Tunnel of love".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 juillet 2005
Quel talent !!! Indéniablement un des meilleurs disques rock de l'histoire. Quasiment tous les titres ont été des singles, et des tubes. On passe du rire (walk of life) aux larmes (brothers in arms). Un concentré d'émotions à travers cet album qui a mine de rien, déjà 20 ans...
La majorité des titres vont au delà des 6 minutes, c'est du plaisir, n'hésitez pas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 juillet 2014
Bon, je ne vais pas revenir sur le format SACD. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, j'ai tenté de l'expliquer (succinctement ?!) dans la critique du SACD de Toulouse Street des Doobie Brothers. Disons pour résumer qu'il est au CD ce que le blu-ray est au DVD, et qu'il faut un lecteur spécifique SACD/CD en lieu et place du lecteur CD d'origine ou un lecteur blu-ray disposant de l'option. Les plus abordables (lecteurs qu'ils soient Blu-ray compatible ou SACD) sont chez Pionner, Sony ou Philips dans les 200 €, voire moins), sans oublier le marché de l'occasion (avant le blu-ray, il existait également des platines DVD dites compatibles, voire universelles pouvant lire les SACD : Sony et Philips dans la 1ère catégorie, Pioneer, Denon, Marantz dans la 2ème - elles se font rares, il faut chercher, cela peut valoir le coup).

Pour ce qui est du Brothers in Arms de Dire straits,ce n'est pas la 1ère version sortie en SACD. Il en existe une pour les 20 ans de l'album, avec un remixage en multicanal (5.1 = 5 enceintes + 1 caisson dédié aux graves). Ici, je me bornerai à l’édition de MFSL (Mobile Fidelity Sound Lab), éditeur américain réputé depuis 40 ans dans la remasterisation d'albums et qui, ces dernières années, tente de relancer à sa manière (cela reste limité à 5000 exemplaires par parution) ce format moribond, il faut bien l'admettre.

Cet album de Dire Straits marque un tournant dans la carrière du groupe. Les compositions sont plus POP ROCK que FOLK/ COUNTRY ROCK de ses autres albums (déjà, pouvait-on entrevoir un virage dans Love Over Gold, le précédent album studio). Ces 2 albums (la 2ème trilogie sera parachevée par On Every Street) permettront à Knopfler et sa bande de toucher définitivement un beaucoup plus large public. J'aime toutes les périodes, donc je ne vais pas vous dire que cet album est mauvais, moins bien que les précédents, il est excellent de bout en bout (ce fut mon premier CD), et il ne faut pas chercher à le comparer aux tous premiers, presque une décennie les sépare. Je n'ai qu'un regret : que l'aventure ait pris fin, 10 ans plus tard.

Il y a déjà des commentaires sur la version 5.1 de 2005. Ceux que j'ai lus me semblent assez justes (plutôt enthousiastes), mais tout le monde n'aime pas ces "bidouillages". Si c'est votre cas, compte-tenu du prix somme toute assez raisonnable de cette version SACD hybride, 20 € en cherchant bien (on peut donc l'écouter sur une platine CD normale) craquez pour le support. Le son du vinyle sans les contraintes, pourvu que l'on ait le matériel. Et pour ceux qui préfèrent l'expérience, du 5.1, alors je leur conseille de s'orienter vers la version de 2005 que l'on trouve (pas la version digipack, trop chère pour du packaging "collector") à moins de 10 € ! (et sur cette dernière, on peut également choisir de n'écouter que la version 2 canaux qui cohabite avec la 5.1).

PRECISION sur les 2 éditions SACD (2005 et 2014) : Ceux qui veulent acquérir la version en 5.1 ne doivent pas choisir la version (voir pochette) avec le liseret rose en haut et portant l'inscription "ORIGINAL MASTER RECORDING". En effet, il s'agit de la version SACD hybride (compatible lecteur CD, tout comme la version 5.1) mais seulement 2 canaux, éditée par MFSL.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mai 2012
Album très connu, donc je ne parlerai pas du contenu.Cette version SACD en 5.1 est excellente. A écouter sur du très bon matériel pour en déceler toute la finesse et SURTOUT en 5.1. Le remixage 5.1 est excellent comparativement à d'autres SACD 5.1 (d'autres groupes) qui sont moins bons. Un autre SACD, celui de Mark KNOPFLER en solo, "Shangri-La" est aussi excellent, à écouter pour les fans.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
J'ai cru lire pas de mal de controverses et d'avis divergents sur le rendu des basses, et je crois savoir pourquoi.
En effet comme souvent sur un 5.1, la voix est envoyée à l’enceinte centrale mais c'est aussi le cas de la basse dans le cas présent !

Quand on sait que l'enceinte du centre est souvent le maillon faible des systèmes HP 5.1, on comprend pourquoi la basse est plus ou moins bien rendu pour certains.
Pour moi, le son est juste impeccable, basse y compris, un régal à l'écoute, c'est très fluide, délié et chaud (en même temps c'est un peu la caractéristique du son SACD).

Quand on a écouté depuis des années la version CD qui a la réputation d'être un mauvais enregistrement, cette version SACD nous transporte et transforme aussi l'album un pur bonheur si vous êtes déjà fan du groupe.

Je vous recommande en SACD également ce CD de Mark, dans un style certes différent :
Shangri-La (Format SACD hybride)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 juin 2010
J'ai découvert les talents de guitariste de Mark Knopfer sur l'album de B.Dylan "Infidels" (très bon album). Puis je l'ai retrouvé aux côtés d'Emmylou Harris (que j'adore) pour le très bel album "All the Roadrunning".

En écoutant la version "live" de ce disque, j'ai pu découvrir quelques titres de Dire Straits, et j'ai voulu connaître davantage...Lorsque j'ai demandé à un expert quel album de Dire Straits choisir pour "s'initier", il m'a recommandé "Brothers in Arms" sans hésitation. J'ai d'abord été déçu que l'album ne soit pas celui de "Sultans of Swing", le seul titre que je connaissais, mais ma deception fut de courte durée...

Knofer est vraiment un guitariste exeptionel avec un son envoutant, melodieux, sensuel...unique! Un son sublimé par le talent des musiciens qui l'entourent et qui donnent lieu à un album majeur, très musical et presque sans faute.

L'album s'écoute bien, on est vite séduit et en tendant l'oreille on est littéralement captivé par certains morceaux sensibles et mystérieux comme le brillant "Latest Trick" ou l'émouvant "Brothers in Arms".

25 ans après sa sortie, l'album n'a pas vielli et les melomanes ne pourront être déçu: si vous ne le connaissez pas, n'hésitez pas!
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Love Over Gold
Love Over Gold de Dire Straits (CD - 2009)

Dire Straits
Dire Straits de Dire Straits (CD - 2009)