Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Brothers
 
Agrandissez cette image
 

Brothers

17 mai 2010 | Format : MP3

EUR 9,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 7,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:24
30
2
3:18
30
3
3:31
30
4
3:11
30
5
3:06
30
6
2:09
30
7
5:00
30
8
3:24
30
9
4:29
30
10
3:44
30
11
3:36
30
12
3:49
30
13
3:59
30
14
3:38
30
15
5:11

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 17 mai 2010
  • Label: [PIAS] Cooperative
  • Copyright: 2010 The Black Keys, exclusively licensed to v2 records international T/A Cooperative Music
  • Durée totale: 55:29
  • Genres:
  • ASIN: B00G7U4WB0
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (28 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.169 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS sur 15 février 2011
Format: CD Achat vérifié
Rénovateurs consciencieux du blues-rock à la White Stripes (avec lesquels ils partagent le caractère de duo et l'aversion pour les sons trop léchés), les Black Keys nous avaient offert quelques magnifiques albums dépouillés, sales et beaux comme doit l'être le blues. Ici, changement de modèle : une magnifique touche soul et pop imprègne cet album délicieusement passéiste et mélodique. Les Black Keys ont enregistré à Muscle Shoals, studio mythique de l'Alabama où, dans les années 1960, les fleurons d'Atlantic ou de Stax venaient enregistrer auprès d'une troupe de musiciens de studio sans équivalent(l'histoire de ce sudio est brillamment racontée par Peter Guralnick dans son classique Sweet Soul Music). Imprégnation des légendes passées par ces murs ou choix délibéré d'évoluer vers des dimensions plus pop, ce 'Brothers' nous livre quelques admirables compositions (Tighten Up,Too Afraid To Love You, Ten Cent Pistol) qui devraient leur mériter l'éternité auprès des amateurs de rock et de rythm n' blues. Remarquable aussi est l'instrumental 'Black mud' (tout un programme) qui ferait iune admirable bande son d'un film criminel de Scorsese ou des frères Coen.

Les Black Keys ont été touchés par la grâce, cet album est d'ores et déjà un classique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS sur 22 juillet 2014
Format: CD
Cet album met à mal au moins 2 adages :
- la musique est morte à la fin des années 70.
- on ne trouve que des bouses dans les bacs à promo.

Pourtant, peu de temps avant de se lancer dans la composition de cet album, les faux frères avaient quand même du plomb dans l'aile et tout laissait penser que les Black Keys allaient mettre les leurs sous la porte.

En effet, suite à des problèmes sentimentaux, Patrick Carney* perdait un peu les pédales et s'éloignait du duo, pour tenter une brève aventure avec le groupe "Drummer", tandis que Dan Auerbach* lui, privé du régime Carney, enregistrait un bel effort solo.

Heureusement, fin 2009, tout rentre dans l'ordre pour les 2 complices et voici "Brothers" qui marque, sinon une rupture avec leurs disques précédents très bluesy garage, du moins un franc déplacement de curseur de la Note Bleue.

La base reste blues-rock, mais cède souvent la place à de la Pop (en particulier "Tighten Up") ou de la soul comme sur "Never Gonna Give You Up", "The Only One" ou "Everlsating Light".
Est-ce vraiment étonnant quand on sait que le groupe a enregistré pour partie au mythique Muscle Shoald Sound Studio, d'où décidément, rien de mauvais ne sort ?
Lire la suite ›
5 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par ------------------------------------- sur 6 décembre 2011
Format: Album vinyle
Belle pochette, minimaliste, avec en bonus un poster dépliant, comme à l'époque où j'achetais "Best" tous les mois.
Je pensais avoir tout écouté et que plus rien ne me surprendrais. Et pourtant.
2 musiciens. Guitare et batterie. Et un son énorme, à faire passer le vrombissement d'un réacteur pour de la daube.
Du blues saturé, grinçant. Black and red, comme la pochette. La fantôme de Jimi Hendrix flotte parfois sur cette musique à la fois moderne et vintage.
J'ai hâte d'écouter le tout dernier.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barclau TOP 1000 COMMENTATEURS sur 22 août 2011
Format: CD Achat vérifié
J'ai acheté l'album à sa sortie, mais j'ai mis du temps à rentrer dedans, me remettant difficilement de la claque d'Attack & Release. Du coup, au lieu de chercher à creuser le même sillon, sans pour autant rien changer à leur identité, The Black Keys offrent ici une nouvelle facette de leur musique qui sent toujours le bon voyage rétro. Le son est moins lourd, moins saturé, et tout de suite, le mixage rend un effet soul. La pochette sobre, avec une police d'écriture très 60's met déjà la puce à l'oreille. 15 morceaux, une belle livraison! Entrons dans le vif, il y en a bien trois ou quatre qui ne me semblent pas indispensables, mais je ne vais pas me plaindre non plus! Après ça, une fois qu'on entre bien dans l'atmosphère du disque (ce qui m'a pris du moment de sa sortie à il y a environ deux semaines), il se dévoile. Le son est excellent, les arrangements sont rares et toujours bien sentis, une voix sur laquelle je n'ai rein à redire, tout comme ce duo si complet. The Black Keys explorent plusieurs sonorités, certains morceaux font penser à une B.O pour un film de Tarantino. Mes gros coups de cœur: 'I'm not the one', magnifique, le très soul (avec cuivre excellent et attaque de guitare typiques soul) 'Never gonna Give you up', et l'entrée en matière 'Everlasting light'. J'aime beaucoup d'autres morceaux, mais ceux-là m'ont accroché et permi d'apprécier pleinement ce disque qui m'avait pourtant déçu au début. Comme quoi, des fois un peu de temps et une ambiance particulière ouvrent les oreilles!
Dans le livret, un joli petit poster (mais qui irait accrocher son livret?) pose bien l'ambiance du disque.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique