Appli Amazon


Plus d'options
Bruckner: Symphony No.4 "Romantic"
 
Agrandissez cette image
 

Bruckner: Symphony No.4 "Romantic"

16 février 2014 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
19:03
30
2
16:18
30
3
10:35
30
4
22:45
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 février 1991
  • Date de sortie: 16 février 2014
  • Label: Deutsche Grammophon (DG)
  • Copyright: (C) 1991 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:08:41
  • Genres:
  • ASIN: B0025H2P72
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 179.135 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 16 décembre 2008
Format: CD Achat vérifié
Le style clair, un peu objectif, de Claudio Abbado, sied bien à la Quatrième, oeuvre de transition encore enracinée dans le premier romantisme mais déjà projetée vers l'univers des symphonies ultérieures de Bruckner. Le chef s'attache hiérarchiser les plans sonores et à trouver le tempo juste plutôt qu'à spéculer sur le sens profond de l'ouvrage ou sur sa dimension expressive. De ce fait, cette version ne peut tout-à-fait se mesurer à celles, plus charismatiques, de Wand ou Jochum mais tient fièrement son rang face à tout le reste de la discographie. On aurait seulement pu souhaiter un travail plus fouillé sur la couleur, d'autant que, comme dans la 5° et la 7°, la prise de son ne met guère l'orchestre en valeur. Un disque à connaîre juste après les essentiels.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique