Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Bruckner : Symphonie n° 4 en mi bémol majeur, " Romantique " Import


Prix : EUR 16,23 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
26 neufs à partir de EUR 4,94 6 d'occasion à partir de EUR 2,44

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

Bruckner : Symphonie n° 4 en mi bémol majeur, " Romantique " + Bruckner : Symphonie n°8 en ut mineur (version 1890, édition Haas) + Bruckner : Symphonie N° 9
Prix pour les trois: EUR 39,23

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • Orchestre: Berliner Philharmoniker
  • Chef d'orchestre: Günter Wand
  • Compositeur: Anton Bruckner
  • CD (28 septembre 1998)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: RCA Red Seal
  • ASIN : B0000247D1
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 71.839 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Symphony No. 4 in E flat major, "Romantic" (Haas Version): I. Bewegt, nicht zu schnell19:10Album uniquement
Écouter  2. Symphony No. 4 in E flat major, "Romantic" (Haas Version): II. Andante15:58Album uniquement
Écouter  3. Symphony No. 4 in E flat major, "Romantic" (Haas Version): III. Scherzo11:15Album uniquement
Écouter  4. Symphony No. 4 in E flat major, "Romantic" (Haas Version): IV. Finale21:51Album uniquement

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD Gunter Wand/Berliner Philharmoniker

Amazon.fr

Loin d'une culture philosophique germanique traditionnelle, Wand reste fidèle à ses conceptions musicales développées à Cologne, puis à Hambourg ou à Berlin : le sens du mouvement, la pulsation des voix internes. C'est la lecture d'un simple "croyant", envoûté par l'enthousiasme d'une structure musicale à bâtir ex nihilo. En toute logique, c'est avec des orchestres rompus à sa pensée que Wand exploite au mieux la tension des solistes. Ici, son aura et sa connaissance viscérale de cet univers s'imposent aux pupitres de l'orchestre. Ils sont bien entendu entièrement dévoués aux moindres indications de la baguette, mais il leur manque un je-ne-sais-quoi de spontané qui leur fasse modifier le somptueux statisme dans lequel ils demeurent enfermés. On ne boudera pas le plaisir que procure cette version, qui élague une fois de plus tout élément dramatique pour ne se consacrer qu'à la structure. Jochum, Furtwängler et Celibidache sont aux antipodes de cette approche d'une pureté et d'une tendresse intimidantes.--Pierre Massé

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 6 décembre 2010
Format: CD
...ce n'est pas la première fois que Gunter Wand enregistrait cette Symphonie. Mais se passe là quelque chose d'extraordinaire, fruit et couronnement de son expérience brucknérienne.
Avec un orchestre qu'il connaissait de longue date, puisque leur première collaboration remonte à 1949.
Cette connivence nous offre une prestation de toute beauté, baignée dans une atmosphère de légende merveilleuse.

Tel une voix humaine, l'appel du cor solo annonce que cette interprétation du "Bewegt nicht zu schnell" va nous emmener bien loin... Un univers de mythologie sylvestre s'ouvre à nous.
L'avenant second thème aux violons (2'32) se modèle ici avec une moelleuse délicatesse, ce qui n'est pas un hasard puisque la réexposition (14'28) récidive avec la même tendresse.
Les cuivres du Berliner Philharmoniker résonnent puissamment mais sans agressivité. Les passages transitionnels sont particulièrement soignés : la progression en degrés chromatiques (4'55) polarise un inquiétant mystère.

Dans l'Andante, le chef déploie des trésors de subtilité.
Même peignée en demi-teintes, notez la plénitude et la sensibilité de la pâte d'archets qui esquisse le choral à 1'30, puis la douceur que tamisent les altos à 3'30, ou encore ce magique dégradé du cor qui s'éteint à 5'17.
Le rythme de danse (6'37) se met ensuite en place avec une précision et une souplesse idéales.
Relevons aussi comment le hautboïste immisce sa voix frêle dans la réexposition (8'00).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 28 septembre 2005
Format: CD
Au crépuscule, et au sommet, de la longue carrière du chef d'orchestre Günter Wand, RCA profite de ses invitations à la tête de l'Orchestre philharmonique de Berlin pour publier quelques enregistrements dont l'importance n'est peut-être pas encore perçue à sa juste hauteur. Après les Inachevée et Grande de Schubert, paraissent de Bruckner les symphonies n° 5, 4, 9, 7 et 8, cette dernière juste avant le décès du chef. Jochum (avec le Philharmonique de Berlin -DG, la Staatskapelle de Dresde - EMI, le Concertgebouw d'Amsterdam - Tahra) et Celibidache résistent, Furtwängler et Böhm avec le Philharmonique de Vienne encaissent, tout le reste prend un sérieux coup de vieux. L'immense corps de la 4°, qui peut si facilement devenir une carcasse inerte si la construction d'ensemble prend le pas sur le détail, ou dans le cas inverse une rhapsodie incohérente, prend vie miraculeusement. Souplesse et puissance, expressivité de l'instant, logique du tout et perfection esthétique de la réalisation sont maximisées. L'art d'enchaîner chaque instant à ses voisins est magistral, mettant parfaitement en valeur la construction typique de Bruckner, en vagues qui s'élèvent, redescendent et repartent. Peut-être plus que dans les autres disques de cette série, le geste musical est décrispé, libre, naturel au point de créer l'illusion d'une recréation spontanée, improvisée, comme si la 4° se composait en direct devant nos oreilles. Tout au long, les couleurs de l'orchestre sont d'une beauté transcendante et parfaitement adaptées à chaque moment. La coda du finale anticipe sur celle de la 8° comme chez peu d'autres chefs, avec une amplification visionnaire. Un fleuron de la discographie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cartolari Lorenzo sur 25 avril 2002
Format: CD
J'ai beaucoup aimé ce CD. La profondité de la lecture de ce veillard de presque 90 ans (on ne le croit pas!)est admirable: Wand donne à la symphonie une allure tout à fait majesteuse mais pas de tout lourde: il semble ôter tout poids à la musique, écoutez-vouz le tremolo initial: un son riche, analitique,"incorporel". Puis c'est le French Horn qui commence sa prière, avec sa voix superhumaine. C'est la magie de Wand.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?