Bruckner: Symphony No. 9 ... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 5,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Bruckner: Symphony No. 9 in d Minor
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Bruckner: Symphony No. 9 in d Minor


Prix : EUR 13,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
28 neufs à partir de EUR 8,55 1 d'occasion à partir de EUR 12,39

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.
EUR 13,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Claudio Abbado

Discographie

Image de l'album de Claudio Abbado

Photos

Image de Claudio Abbado

Biographie

Claudio Abbado est né le 26 juin 1933 à Milan d'un père violoniste et compositeur. Il souhaite, depuis son enfance et sa découverte des Nocturnes de Claude Debussy, devenir chef d'orchestre. Il intègre donc le conservatoire et suit des cours de direction d'orchestre avec Hans Swarowsky. Il s'inspire des chefs d'orchestre de la Scala de ... Plus de détails sur la Page Artiste Claudio Abbado

Visitez la Page Artiste Claudio Abbado
373 albums, 9 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Bruckner: Symphony No. 9 in d Minor + Bruckner : Symphonie n° 1
Prix pour les deux : EUR 25,81

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Claudio Abbado
  • Orchestre: Lucerne Festival Orchestra
  • Chef d'orchestre: Claudio Abbado
  • Compositeur: Anton Bruckner
  • CD (30 juin 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B00KJ2024S
  • Autres versions : Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.188 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Bruckner: Symphony No.9 In D Minor - 1. Feierlich. Misterioso26:47Album uniquement
Écouter  2. Bruckner: Symphony No.9 In D Minor - 2. Scherzo (Bewegt lebhaft) - Trio (Schnell)11:02Album uniquement
Écouter  3. Bruckner: Symphony No.9 In D Minor - 3. Adagio (Langsam, feierlich)25:16Album uniquement

Descriptions du produit

Critique

Dans le programme de ce qui serait la dernière prestation publique de Claudio Abbado, le 26 août 2013 au festival de Lucerne, figuraient deux oeuvres inachevées, la Symphonie n°8 de Schubert et la Symphonie n°9 de Bruckner - deux compositeurs qui avaient en commun d'avoir exercé la profession d'instituteur. L'enregistrement qui en découle se focalise sur la seconde partition, en trois mouvements de forme sonate et transcription épique des multiples sentiments qui envahissaient Anton Bruckner (1824-1896) à la fin de sa vie.

Musicien (organiste) autodidacte influencé par Beethoven et Wagner, Bruckner ne disposait que de quelques soutiens de chefs d'orchestre viennois malgré le caractère post-romantique de son oeuvre, alors comparée comme l'antithèse de Brahms. Il faudra attendre la persévérance de chefs comme Bruno Walter ou Herbert von Karajan pour que ses symphonies puissent atteindre un large public. Dans la continuité de l'école berlinoise, Claudio Abbado en propose une lecture vigoureuse, malgré la maladie, pour ne pas dire emportée.

Déjà enregistrée lors d'une intégrale, le maestro italien s'empare cette fois en direct de cette symphonie d'adieu et « à la gloire de Dieu » par un premier mouvement au long prélude soufflé par les cors (au nombre de huit) avant de donner toute sa force au thème principal, tutti fortissimo, arraché de l'Orchestre du festival. Le Scherzo, tout en contrastes, laisse entrevoir un univers sombre et hostile, symbolisé par les pizzicato de cordes et ces flûtes grinçantes, puis se clôt sur une danse au rythme saccadé. Enfin, le merveilleux Adagio et son thème vif laisse place à un choral porté par les tubas, puis les violons, ouvrant la porte du paradis.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par acw le 15 juillet 2014
Format: CD
Abbado lors de son dernier, de ses derniers concerts. On écrit ici sous le coup de l'audition de ce CD dont on n'attendait pas forcément un miracle, certaines critiques de presse de ces sessions publiques ayant été dubitatives. Où voulait en venir Abbado ? Peut-être notre culture de la 9e de Bruckner s'est trop formée à l'écoute de la version apocalyptique et profondément métaphysique de Furtwängler (Berlin 07/10/1944), à la noirceur absolue et à la violence de Jochum (Intégrale DG). Ici, Abbado me semble réussir une synthèse entre une quête éperdue de lumière et l'inévitable expression des angoisses profondes, les écroulements qui parsèment cette symphonie. Aidé par un orchestre du Festival de Lucerne superlatif, Abbado obtient dans le premier mouvement des textures orchestrales d'une finesse inouïe qui font de ce vaisseau qui avance inexorablement un réceptacle translucide d'une lumière céleste, une cathédrale de verre, un vaste portique traversé d'éclairs mais déjà apaisé. Le scherzo central marie dans des proportions admirablement dosées lors de ces concerts, la pesanteur et la terreur terrestres à l'étonnement naïf, candide du trio central. L'adagio conclusif est une autre affaire, d'ombres et de lumières qui sans cesse se frottent, se confrontent (les sonorités émaciés des altos) ou échangent leurs flux jusqu'à cette trouée de clarté inhumaine, jouée par un tapis de cordes, et pour laquelle Abbado, depuis le début, semble mener sa quête.Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-marie lambert TOP 100 COMMENTATEURS le 30 juin 2014
Format: CD
Au programme des derniers concerts de Claudio Abbado,en août 2013: les deux symphonies inachevées de Schubert et Bruckner.A la tête de "son" orchestre de Lucerne le chef italien nous offre donc son testament musical(qui est aussi la dernière oeuvre de Bruckner),ce qui n'était certainement pas dans ses intentions,mais ce disque n'est donc pas un "produit" comme un autre:c'est le dernier enregistrement d'Abbado,consacré de surcroît à un compositeur souvent abordé et véritablement compris sur le tard(cf la belle 1e avec Lucerne).
Juger une telle interprétation est donc difficile;mais l'on ne peut qu'être admiratif devant la qualité superlative de l'orchestre,mis en valeur par une prise de son très naturelle.Le premier mouvement est pris avec une retenue qui en accentue la tension;le scherzo retient ici la leçon de Schubert;et le sublime adagio est l'un des plus beaux jamais enregistrés,avec un sens de la construction exceptionnel.Bon texte de pochette(pour une fois...)et belle et symbolique photo intérieure.
Les références restent les deux versions Jochum,mais ce disque est à acquérir par tout amoureux de Bruckner et à thésauriser par les admirateurs de Claudio Abbado.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Francis Weyer le 15 septembre 2014
Format: CD
Ce CD est captivant dès les premières mesures, avec des passages qui m'ont semblé "terrifiants" de sincérité, et d'excellence de l'interprétation, notamment des cuivres. Un bien bel enregistrement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par muller le 20 juillet 2014
Format: CD
Magnifique, l'oeuvre bien sur, magnifique cette ultime interprétation du Maitre milanais. Une lecture testament à écouter avec receuillement.
Ne trouvez vous pas étrange, ou ne serait ce qu'une coincidence : ultime enregistrement de Karajan la 7ème symphonie de Bruckner, ultime enregistrement de Bernstein, la 9 eme symphonie de Bruckner, ultime enregistrement de Claudio Abbado cette meme 9ème, et Giulini 8ème et 9ème symphonie, toujours le maitre de St Florian? Coincidence ou communion avec ce musicien immense qui dédia son oeuvre ultime au "Bon Dieu" s'il voulait bien l'accepter! Il est vrai que dans notre société déchristiannisée....! Personnellement ma confiance va plutot à ces immenses artistes qui ont reçu une parcelle de divinité!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par dd le 31 juillet 2014
Format: CD Achat vérifié
toute une vie consacrée à la musique dans cette symphonie ou chef et musiciens s'accordent pour une interprétation qui restera pour moi la référence
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?