Acheter d'occasion
EUR 3,03
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Bruit de fond Poche – 1 mars 1999

3 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,42
Poche, 1 mars 1999
EUR 2,81

Il y a une édition plus récente de cet article:

Bruit de fond
EUR 10,70
(4)
En stock.

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Les voitures passent à toute vitesse en dessous de nous, elles viennent de l'ouest où se dresse la colonne de feu. Nous les regardons comme si elles pouvaient nous donner un indice, comme si leur surface polie contenait quelques parcelles de ces couchers de soleil, un lustre particulier, une pellicule de poussière révélatrice. La voix des gens, celle des speakers à la radio ne s'élèvent jamais au-dessus d'un murmure. Nous baignons dans quelque chose de doré, dans un air d'une douceur étrange. Des gens promènent leurs chiens, des enfants roulent à vélo, un homme, avec un téléobjectif monté sur son appareil de photo, attend le grand moment. Ce n'est que lorsque la nuit est tombée que les insectes grincent dans la chaleur, que nous nous dispersons lentement, timidement, poliment, voiture après voiture,rendus à nous-mêmes et à notre solitude. Les hommes vêtus de combinaisons de Mylex et portant des masques jaunes sont encore dans les parages. Ils rassemblent leurs terribles données en dirigeant leurs instruments de mesures en direction du ciel et de la terre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Avec quinze romans et deux pièces de théâtre, Don DeLillo s'est aujourd'hui imposé comme un auteur culte sur le plan international. Il a obtenu les distinctions littéraires les plus prestigieuses dont The National Book Award, The Pen / Faulkner Award pour l'ensemble de son œuvre et The Jerusalem Prize en 1999.
En France, toute son œuvre est disponible chez Actes Sud : Les Noms (1990 ; Babel n° 874), Chien galeux (1991 ; Babel n° 84), Americana (1992 ; Babel n° 420), Mao II (1992 ; Babel n° 512), Joueurs (1993 ; Babel n° 563), L'Etoile de Ratner (1996; Babel n° 1065 à paraître en juin 2011), Bruit de fond (Babel n° 371), Outremonde (1999 ; Babel n° 580), Libra (Babel n° 461), Body Art (2001 ; Babel n° 603), Cosmopolis (2003 ; Babel n° 674), L'Homme qui tombe (2008 ; Babel n° 1000), Point Oméga (2010) et Great Jones Street (à paraître en juin 2011) ainsi que les pièces de théâtre Valparaiso (Actes Sud-Papiers, 2001) et Cœur-saignant-d'amour (Actes Sud-Papiers, 2006).
En 2008, Actes Sud a également publié un premier volume de ses œuvres romanesques en Thesaurus (Œuvres Romanesques, tome 1) contenant cinq de ses premiers romans (1971-1989) : Americana, Joueurs, Les Noms, Bruit de fond et Libra.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
L'histoire commence avec un universitaire spécialiste d'Hitler et sa nombreuse famille recomposée, dans une petite ville américaine typique. Autour d'eux flotte comme un bruit de fond, généré par les ondes des télécommunications, l'électricité des appareils domestiques, l'énergie des moyens de transports : très belles pages qui annoncent la perturbation. Vient ensuite une catastrophe industrielle qui génére un épais nuage toxique. Notre père de famille se sait désormais condamné - et apprend que sa femme la trompe pour obtenir un médicament miracle contre la peur...
C'est un des romans les plus connus de De Lillo et généralement un des plus appréciés de ses fans. Car tout y est : cette distance forcenée avec les facilités de la narration et des personnages, ce climat étrange porté par l'attention aux objets de la civilisation matérielle et à l'environnement plus qu'aux hommes et aux femmes, cette insinuation d'un plan plus vaste où une conspiration cachée (des médias, de l'indusrie) serait à l'oeuvre contre les personnages du roman. De Lillo n'est pas un auteur aisé à suivre et en a ennuyé plus d'un. Mais ici, ses thèmes sont très explicites et habillés d'un vernis dramatique qui soutient l'attention (la satire du milieu universitaire, la crise du couple).
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 13 août 2002
Format: Poche
un paysage à la david lynch: une banlieue américaine proprette, une belle famille. monsieur est professeur d'histoire. et là, l'abîme: il dirige un département "d'études hitlériennes" (!), dans lequel les étudiants de dernière année peuvent suivre des cours du style "nazisme avancé II". ajouté à cette folie ambiante, une louche histoire de médicaments, de folie. un questionnement sur la normalité qui dérange.
1 commentaire 9 sur 15 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Et bien, pour moi, non...c'est à dire que ce livre m'a laissé sur ma faim. Je l'ai terminé avec difficulté, on attend environ 150 pages avant qu'un intêret se dégage de l'histoire. Certes, c'est pour planter le décor, on me dira...Pas assez néanmoins pour susciter l'enthousiasme.
Quand enfin, le cataclysme arrive, soit j'ai loupé quelque chose, soit celui-ci ne sert à rien dans le cadre de l'histoire.
La fin aurait pu se passer identiquement sans celui-ci.
Après l'avoir lu, j'ai eu l'impression d'avoir parcouru un long rapport de mon travail, factuel et sans chaleur, même tonalité, même platitude des faits, énoncés scolairement.
Je me suis demandé où voulait en venir l'auteur...
Je mets 3 étoiles car ce n'est pas si mal écrit, même sans passion.
On m'a dit : Un des plus grands romans de Don Delillo.
En tant que lecteur assidu, de passioné de littérature, il me semble que quelque chose manque au roman ou à l'auteur : Un soupçon d'humanité ?
Remarque sur ce commentaire 7 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Poignant TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 8 janvier 2011
Format: Poche Achat vérifié
Jack travaille dans l'université d'une petite ville de la côte est.
Il vit avec sa femme Babette et leur nombreux enfants issus de différents mariages avec des conjoints dans le genre ... typique des années 1970.
Jack est un historien spécialiste d'Hitler et du troisième Reich. Son fils aîné, adolescent contestataire, s'appelle Heinrich (c'est le prénom d' Himmler !) et perd ses cheveux.
Un jour, un accident ferroviaire provoque un nuage toxique qui aboutit à l'évacuation d'urgence de la ville. Contaminé, Jack va désormais vivre dans une certaine obsession morbide. Il découvre que sa femme vit avec la même névrose, et l'a trompé avec l'inventeur d'une substance qui fait oublier la peur de la mort...

A travers cette famille recomposée, l'auteur décrit avec une douce ironie et un goût prononcé pour l'absurde la fade vie quotidienne de l'Amérique moyenne, et la difficulté à trouver un sens à tout cela.
« Bruit de fond » a été écrit au milieu des années 1980, époque du Reaganisme triomphant. Delillo y règle son compte à la société occidentale de l'époque, ou tout n'est que consommation, médiatisation, passe-temps absurde et fuite de la réalité ( cela n'a pas changé...). La génération des baby boomers, passée de l'idéalisme révolutionnaire à une vie matérialiste sans saveur et à la peur stérile de la mort en prend aussi pour son grade.
L'allure générale du récit est un faux rythme ou s'accumulent des descriptions de scènes banales.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 11 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?