EUR 19,35
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Célébration... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Célébrations Broché – 12 mars 1999


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 24,99 EUR 0,21
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,35
EUR 19,35 EUR 5,60
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Quand il n'écrit pas des romans mythiques (Vendredi ou les Limbes du Pacifique, Les Météores), ou mythologiques (Gaspard, Melchior et Balthazar, Gilles et Jeanne), Michel Tournier fait montre d'une activité butinante à travers ce qu'il nomme ses petits "texticules". Ce sont de courts textes où il consigne ses réflexions, ses idées, souvent érudits et espiègles, ses sourires intérieurs, ses illuminations secrètes, ses pensées interlopes. Après Le Vent Paraclet, Petites Proses, Des clés et des serrures, ou Le Pied de la lettre, le temps est à l'incantation, aux Célébrations ! Michel Tournier glorifie l'arbre et le serpent (n'y voyez aucune allusion biblique, l'auteur ne se contente jamais d'allusions dans ce domaine, il est tout simplement pétri de mythes, de mythologies et d'histoire !) mais aussi le genou ou les cheveux, à la manière des blasons d'un Clément Marot. Il décline les saisons et les saints, les lieux, les gens et les images qui l'intriguent, le passionnent, excitent son imagination. En parcourant ces énièmes petites proses qui lui sont si familières, on ne se départ jamais d'un sourire amusé, tant les mots de Tournier sont tous - ou presque - finement ciselés dans l'humour et la volupté. Et l'on referme ce livre, plus convaincu que jamais de l'amour que l'écrivain porte à la vie... sous toutes ses formes ! À souligner : le rajout de trois textes par rapport à la version brochée : "Ce vendredi 10 mai 1940 à Fribourg-en-Brisgau" ; "Guillaume Tell et l'Arbalète" ; "Albert Dürer, Melencolia". --Laure Anciel --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

L'admiration, une caresse, les vacances au bord de la mer, le genou, la fadeur... --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Célébrations contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 350 pages
  • Editeur : Mercure de France; Édition : Mercure De France (12 mars 1999)
  • Collection : Bleue
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2715221436
  • ISBN-13: 978-2715221437
  • Dimensions du produit: 20,5 x 14 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 365.872 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Michel Tournier est né en 1924, d'un père gascon et d'une mère bourguignonne, universitaires et germanistes. Les parents envoient chaque année leurs quatre enfants en vacances à Fribourg-en-Brisgau dans un foyer d'étudiants catholiques où ils peuvent pratiquer la langue. Michel Tournier est alors, selon ses dires, «un enfant hypernerveux, sujet à convulsions, un écorché imaginaire». En 1931, il est envoyé dans un home d'enfants, en Suisse, pour des raisons de santé. Il se passionne pour la musique.
De ses séjours en Allemagne, il dit : «J'ai connu le nazisme à neuf ans, à dix ans, à onze ans, à douze ans. Ensuite ç'a été la guerre». Il se souvient des parades militaires du nazisme, des discours du Führer, dénoncés par son père. «Mauvais écolier», il est exclu de plusieurs établissements puis, dès 1935, fait ses études au collège Saint-Erembert de Saint-Germain-en-Laye avant d'être inscrit comme pensionnaire chez les pères d'Alençon.
En 1941, la famille quitte la grande maison familiale de Saint-Germain-en-Laye, occupée par l'armée allemande, pour un appartement à Neuilly. Michel Tournier découvre alors la philosophie au lycée Pasteur de Neuilly, où il a pour maître Maurice de Gandillac et pour condisciple Roger Nimier. Les livres de Gaston Bachelard, découverts pendant les vacances, le décident à opter pour une licence de philosophie après le baccalauréat. Étudiant à la faculté des lettres de Paris, il soutient un diplôme de philosophie à la Sorbonne. En 1946, il obtient de se rendre en Allemagne, à Tübingen, où il rencontre Gilles Deleuze, pour apprendre la philosophie allemande. Il y reste quatre ans et, à son retour, se présente au concours de l'agrégation de philosophie, où il échoue. «Ma vie a été détruite, j'étais en morceaux» confie-t-il.
Pour gagner sa vie, il fait des traductions chez Plon puis entre à la radio. En 1955, à la création d'Europe n° 1, il fait partie de l'équipe. Il rédige les messages publicitaires «de couches-culottes, de démaquillants et de la lessive». En 1959, il entre chez Plon. Il propose aussi à la télévision une émission mensuelle, Chambre noire, consacrée aux grands photographes.
Il publie son premier roman en 1967, Vendredi ou les limbes du Pacifique, couronné par le grand prix de l'Académie française, d'après lequel il écrit par la suite Vendredi ou la vie sauvage, pour les jeunes lecteurs. Le Roi des Aulnes obtient le prix Goncourt en 1970. C'est le début d'une carrière entièrement dédiée à la littérature. Dès lors, Michel Tournier, dans son vieux presbytère de la vallée de Chevreuse, se consacre au «métier d'écrivain».
Il voyage au Canada, en Afrique noire, au Sahara.
Depuis 1972, il siège à l'Académie Goncourt, partage son temps entre écriture, articles, essais mais aussi rencontres avec son public, la jeunesse.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boawaks le 10 octobre 2004
Format: Poche
Michel Tournier nous livre ici une quasi-suite au vent paraclet. Cet essai en maniere d'autobiographie qui devoilait le processus creatif de Tournier se trouve complete par cette multitude de petits traits qui n'auraient trouve nulle part leur place dans le vent paraclet ou d'autres oeuvres.
A deguster, page apres page, en etant comme toujours ebloui, par le style et l'intelligence simples de Tournier. A lire apres, donc, le fameux "vent paraclet"
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?