• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Céline Broché – 20 mai 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 20 mai 2011
"Veuillez réessayer"
EUR 25,90
EUR 23,99 EUR 14,12

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Céline + Henri Godard commente "Voyage au bout de la nuit" de Louis-Ferdinand Céline + Poétique de Céline
Prix pour les trois: EUR 46,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Henri Godard est l'éditeur de Céline dans la " Bibliothèque de la Pléiade " et l'auteur notamment de Poétique de Céline (1985), de Céline scandale (1994) et du Roman modes d'emploi (2006).


Détails sur le produit

  • Broché: 608 pages
  • Editeur : Gallimard (20 mai 2011)
  • Collection : NRF Biographies
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070121925
  • ISBN-13: 978-2070121922
  • Dimensions du produit: 22,9 x 4,1 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 197.691 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par serpollet sur 13 juin 2011
Achat vérifié
On espère toujours une biographie de Céline romanesque ,tant la vie de l'écrivain,hors du commun,la suscite.Ceux qui l'attendait ici en seront pour leurs frais.Henri Godard fait ici le travail du spécialiste de la littérature française du XX ème siècle,de Céline en particulier.Seule la vie de Céline à travers son oeuvre et sa correspondance l'interesse.Cela pourrait être rébarbatif,c'est au contraire passionnant de bout en bout.La palme sans doute au récit de la genèse de "Féerie pour une autre fois" à laquelle Godard consacre de longues pages.On sait que c'est au cours de son exil danois et pour cet ouvrage que Céline a mis la touche finale à son célèbre"style",sa "petite musique" comme il l'appelait.Tournant majeur dans l'histoire de la littérature contemporaine,on comprend pourquoi l'auteur insiste tant là dessus.
A contrario,tout ce qui semble "en dehors" de l'oeuvre passe à la trappe!Ainsi en est-il des dernières années de la vie de Céline à Meudon littéralement "expédiées" en quelques pages.Pour qui aimerait connaître sa vie de médecin des miséreux (ignorée dans cette biographie)ou ses rapports avec ses animaux,il faudra se reporter à Céline lui-même (première partie de "D'un chateau l'autre")ou aux témoignages recueillis dans le récent ouvrage de David Alliot :"d'un Céline l'autre".La mort de Bébert n'est même pas évoquée alors que Godard nous dit lui-même combien l'animal fut important pour l'écrivain au cours de l'exil...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claude Lorrain TOP 500 COMMENTATEURS sur 4 septembre 2011
Bien différente du Céline de Philippe Muray, qui ne présente pas les caractéristiques d'un travail universitaire classique (aucune citation n'y était sourcée) mais s'avère riche de formules percutantes et de questions pertinentes (voir mon commentaire), la biographie de Céline proposée par le professeur Henri Godard, en 530 pages très solidement documentées, parfaitement sérieuses, semble assez factuelle et manque un peu d'éclat.

Tenant pour un génie l'auteur de Mort à crédit, quoique sans complaisance excessive (« Céline, écrit-il, mourra dans la peau d'un antisémite »), même s'il a ponctuellement tendance à interpréter a minima les pamphlets, H. Godard, qui reconstitue pas à pas l'itinéraire d'une vie, nous fait assister au développement de l'œuvre célinienne, qu'il veut envisager dans sa totalité, sans formuler de distingo discutable entre la forme et le fond, ni prétendre trier l'ivraie et le bon grain.

Les détails anecdotiques abondent (on apprend par exemple que la mère de l'écrivain, devenue veuve, abandonna son commerce de dentelles anciennes pour devenir visiteuse médicale...), et tout un antisémitisme d'époque, dont l'ami Jean Dubuffet n'aurait pas été exempt, se trouve revisité.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par sieyes sur 26 décembre 2014
Les gens méchants sont tellement drôles! Surtout lorsqu'il ne s'agit que de méchanceté verbale.
Pour le plaisir, à propos de Brasillach serrant la main du commissaire du gouvernement, à l'annonce de sa condamnation à mort: "Le plus con des veaux est celui qui court après son boucher."
A propos de Sartre, soutenant de façon mensongère que Céline était rétribué par les allemands: "De mon cul où il se trouve, on ne peut demander à J.B. Sartre d'y voir bien clair, ni de s'exprimer nettement."

Quelques surprises qui n'en sont plus vraiment comme ces affiches (fin 1941) de Marcel Cachin, le dirigeant communiste, préconisant aux populations ouvrières de Bezons ou de La Garenne, de "fraterniser avec les troupes allemandes" (p311/312)
Ce magnifique compte rendu du Canard Enchaîné, quant au pamphlet violemment antisémite de céline (Bagatelles pour un massacre): "voici de la belle haine bien nette, bien propre, de la bonne violence à manches relevées, à bras raccourcis, du pavé levé à plein biceps!...C'est une barricade individuelle avec, au sommet, un homme libre qui gueule, magnifiquement."
De même Céline préconisa-t-il dans "Les Beaux draps", les 35 heures de travail hebdomadaires dont s'inspira Martine Aubry, ainsi qu'un salaire minimum, comme préalable à toute discussion.

Pour en revenir au sujet et plus sérieusement, très bonne biographie, très bien écrite.
Merci Henri Godard.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?