EUR 14,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Cahiers du cinéma, Hi... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Cahiers du cinéma, Histoire d'une revue, tome 1 : A l'assaut du cinéma, 1951-1959 Relié – mars 1991


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 14,95
EUR 14,95 EUR 14,00

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Cahiers du cinéma, Histoire d'une revue, tome 1 : A l'assaut du cinéma, 1951-1959
  • +
  • Histoire d'une revue, tome 2 : Cinéma, tours détours, 1959-1981
Prix total: EUR 39,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Pour fêter leurs cinquante ans, les Cahiers du cinéma rééditent dans un coffret chic les deux tomes de l'histoire de leur revue. Auto-célébration égotiste ou hommage à un mouvement critique qui appartient désormais à l'Histoire ? Tout dépend du clan auquel on appartient. Car c'est la naissance d'une famille que le premier tome retrace. André Bazin en est le père spirituel, unificateur entre les Doniol-Valcroze, Kast ou Astruc et les jeunes cinéphiles frondeurs tels Truffaut, Rivette ou Rohmer. Dans cette famille, on ne parle que de cinéma, ce qui n'empêche pas les conflits. À la recherche de la modernité, on regarde vers Hollywood et on encense Welles, Renoir, Rossellini, Hitchcock et Hawks. On définit aussi une politique d'auteur où la mise en scène est la reine, mais on oublie la politique. On déclare la guerre à la tradition française dont Christian-Jaque est le principal visé. Antoine de Baecque, qui appartient lui-même à cette famille, décrit l'effervescence des débuts, s'arrête sur les individus, sur les idées fondatrices de l'esprit des Cahiers. Il choisit de clore ce premier volume en 1959, année où meurt Bazin et où ses "enfants" triomphent à Cannes avec les Quatre cents coups de Truffaut. Le pari est gagné. --Sophie Paviot

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?