Caligula / Le Malentendu et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 7,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Caligula suivi de Le male... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Caligula suivi de Le malentendu Poche – mars 1972


Voir les 20 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,00
EUR 5,00 EUR 0,01

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Caligula suivi de Le malentendu + L'envers et l'endroit + Noces
Prix pour les trois: EUR 19,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Nouvelles versions

Quatrième de couverture

«Caligula : C'est une vérité toute simple et toute claire, un peu bête, mais difficile à découvrir et lourde à porter.Hélicon : Et qu'est-ce donc que cette vérité, Caïus ?Caligula : Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux.Hélicon : Allons, Caïus, c'est une vérité dont on s'arrange très bien. Regarde autour de toi. Ce n'est pas cela qui les empêche de déjeuner.Caligula : Alors, c'est que tout, autour de moi, est mensonge, et moi, je veux qu'on vive dans la vérité !»


Détails sur le produit

  • Poche: 255 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Nouv. versions (mars 1972)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070360644
  • ISBN-13: 978-2070360642
  • Dimensions du produit: 1,9 x 10,8 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 51.185 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 8 juin 2013
Format: Poche
J'ai relu avec bonheur ce texte découvert en prepa HEC qui alimenta ma réflexion sur le thème brûlant et totalement contradictoire par rapport aux censeurs des concours de grandes écoles de commerce, issus du mono-bloc Sartre (relativisme des valeurs) de la Liberté.

Camus est trop libre pour les médiocres esprits épiciers venus de Mai-68, converti à l'idéologie du Moi, n'acceptant rien d'autre que le plaisir personnel comme norme morale, mais sachant, comme le démontre à satiété l'actualité des centaines de citoyens arrêtés par la police de Manuel Gaz, pour délit d'opinion, de port de vêtements (Manif pour Tous), piètres gueux, "mutins de Panurge" du néolibéralisme.

Quand en prépa je prenais position contre le relativisme, je me heurtais "au sens de l'Histoire" qui pour ces indigents a connu sa Fin avec la chute du mur de Berlin. Aller contre "le sens de l'Histoire" me coûta cher en terme de classement aux concours des grandes écoles. Ce fut le prix de la Liberté.

Caligula, figure emblématique de l'Empire romain, à qui tous les penchants à la débauche furent prêtés (inceste, il aimait coucher avec son cheval, etc.) n'était pourtant pas le seul cas unique de l'histoire romaine à défrayer la chronique des moeurs.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Odysseia le 12 novembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Je recommande à tous les amoureux de Camus... Car voici là un enregistrement très émouvant d'une oeuvre pleine de force et de tensions entre des extrêmes qui vous obligent à trouver la nuance pour résoudre l'équation, avec la plus grande simplicité.
Cette pièce subtile malmène nos nerfs et élève notre vision de l'humanité, à travers une tragédie originale, le tout par la voix et l'interprétation de son auteur (ce qui est plus émouvant encore, quand on sait qu'Albert Camus a joué Caligula lui-même pendant une représentation) !
Encore une oeuvre de Camus qui révèle un espoir pur et salvateur, caché dans le désespoir le plus profond. Magnifique...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
La pièce est extraordinaire mais l'édition, sans grand intérêt: pas de notes, aucun dossier ou document annexe. Dommage et peu adapté dans le cadre d'un travail scolaire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sly le 19 mars 2012
Format: Broché
Magnifique, j'ai adoré !!!

L'histoire de cet empereur qui décide d'être libre en rejetant toutes les valeurs. Il est à la fois intelligent et fou. Du coup, on ne sait pas si on doit éprouver de la compassion à son égard, ou si l'on doit éprouver de la haine. Il tue avec froideur mais le justifie avec tellement d'intelligence. C'est simplement l'histoire d'un homme en quête d'une liberté absolue.

C'est une pièce très bien écrite, que j'ai tous simplement dévoré. Je n'ai qu'une envie désormais, c'est de voir jouer cette pièce.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Esteban Miro le 4 novembre 2004
Format: Poche
Auteur de génie, selon beaucoup, Albert Camus se devait d'essayer l'art délicat du théâtre. A la manière de Giraudoux, d'Anouilh et autres, l'écrivain se lance dans une tragédie prosaïque et au langage moderne et prend comme héros Caligula. Un essai qui lui vaudra sueur et mélancolie...
Caligula est un empereur dément. Trop jeune pour gouverner, trop éclairé pour s'imposer, trop dérangé pour durer. Aimant d'une rare passion sa sœur, provoquant à tout va les vieux sénateurs, jouant les tyrans despotiques auprès de sa cour, Caligula enrage devant la crainte révérencielle que voue son peuple aux interdits. Lui n'a qu'une idée en tête, le réveiller en lui dévoilant un chemin aussi effrayant qu'irréel. N'hésitant pas à tuer pour se faire comprendre (ou pour distraire son ennui trop grand), le jeune empereur romain se tisse un réseau d'ennemis bientôt invincible et ébranle l'amour que lui démontrent ses proches, comme sa femme Caesonia ou son jeune disciple Scipion.
Le Malentendu est un huit clos : deux femmes, une mère et sa fille, que l'ennui ont transformées en meurtrières, tiennent un hôtel. Pour que leur rêve devienne réalité, vivre au bord de la mer, elles tuent leurs clients masculins et solitaires afin de leur dérober tous leurs biens. Mais un soir, un jeune homme arrive et cache son identité : il est le fils et le frère de ces deux pitoyables monstres.
Deux pièces de théâtre compilées dans une belle édition folio malheureusement dénuées de suspens et de sentiment.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?