Call The Midwife: A True Story Of The East End In The 1950s et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,70
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Call the Midwife: A True Story of the East End in the 1950s (Anglais) Relié – 13 juin 2007


Voir les 17 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 9,95 EUR 0,70
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,89 EUR 56,24
--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

Emulating James Herriot-except with fewer cows and more cockneys- Worth sketches a warm, amiable portrait of hands-on medical practice.

The author became a midwife at age 22, learning her trade in the 1950s from the nun midwives at the convent of St. Raymund Nonnatus and working among impoverished women in the slums of the London Docklands. Her frank, sometimes graphic memoir describes scores of births, from near-catastrophes to Christmas miracles, and details her burgeoning understanding of the world and the people in it. It's stocked with charming characters: loopy sister Monica Joan, the convent's near-mystic cake-gobbler and mischief-maker; Father Joseph Williamson, focused on delivering prostitutes rather than babies; handyman/poultry salesman/drain cleaner/toffee-apple pusher Frank; and posh Camilla Fortescue-Cholmeley-Browne ("Chummy"), an outrageously warm-hearted debutante who devoted her life to midwifery and missionary work. Worth depicts the rich variety of life in the slums, where loving, doting mothers of nine rubbed elbows with neglectful, broken young women turning tricks to support their husbands' night life. She draws back the veil usually placed over the process of birth, described here as both tribulation and triumph. In birth after birth, as women and midwives labored to bring babies into the world through hours of pain and occasional danger, Worth marveled at the mothers' almost- uniform embrace of their babies. "There must be an inbuilt system of total forgetfulness in a woman," she writes. "Some chemical or hormone that immediately enters the memory part of the brain after delivery, so that there is absolutely no recall of the agony that has gone before. If this were not so, no woman would ever have a second baby."

A charming tale of deliveries and deliverance.
-Kirkus Review

With deep professional knowledge of midwifery and an unerring eye for the details of life in the London slums of the Nineteen Fifties Jennifer Worth has painted a stunningly vivid picture of an era now passed."
-Patrick Taylor MD, author of the New York Times best seller An Irish Country Doctor.

"Readers will fall in love with The Midwife, a richly drawn chronicle of midwifery in the 1950's, in London's East end. Recounted with great tenderness and poignancy, Jennifer Worth's story is an affirmation of life during the best and worst of times, and a celebration of the relentless drama and awe-inspiring magic of birth."
-Elizabeth Brundage, author of Somebody Else's Daughter

"Jennifer Worth's memories of her years as a midwife in the East End were at once hilariously horrible and tremendously moving. She recounts a period when birth was both more frightening and more personal. Part of me wishes that my obstetrician had shown up at my house on a rickety old bicycle, and treated me both to a delivery and a hot cup of tea."
- Ayelet Waldman, author of Love and Other Impossible Pursuits

Worth gained her midwife training in the 1950s among an Anglican order of nuns dedicated to ensuring safer childbirth for the poor living amid the Docklands slums on the East End of London. Her engaging memoir retraces those early years caring for the indigent and unfortunate during the pinched postwar era in London, when health care was nearly nonexistent, antibiotics brand-new, sanitary facilities rare, contraception unreliable and families with 13 or more children the norm. Working alongside the trained nurses and midwives of St. Raymund Nonnatus (a pseudonym she's given the place), Worth made frequent visits to the tenements that housed the dock workers and their families, often in the dead of night on her bicycle. Her well-polished anecdotes are teeming with character detail of some of the more memorable nurses she worked with, such as the six- foot-two Camilla Fortescue-Cholmeley-Browne, called Chummy, who renounced her genteel upbringing to become a nurse, or the dotty old Sister Monica Joan, who fancied cakes immoderately. Patients included Molly, only 19 and already trapped in poverty and degradation with several children and an abusive husband; Mrs. Conchita Warren, who was delivering her 24th baby; or the birdlike vagrant, Mrs. Jenkins, whose children were taken away from her when she entered the workhouse.
- Publishers Weekly --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

An unforgettable true story, The Midwife is the basis for the hit PBS drama Call the Midwife

At the age of twenty-two, Jennifer Worth leaves her comfortable home to move into a convent and become a midwife in post war London's East End slums. The colorful characters she meets while delivering babies all over London-from the plucky, warm-hearted nuns with whom she lives to the woman with twenty-four children who can't speak English to the prostitutes and dockers of the city's seedier side-illuminate a fascinating time in history. Beautifully written and utterly moving, The Midwife will touch the hearts of anyone who is, and everyone who has, a mother. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .



Détails sur le produit

  • Relié: 368 pages
  • Editeur : Weidenfeld & Nicolson; Édition : Reprint (13 juin 2007)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0297853147
  • ISBN-13: 978-0297853145
  • Dimensions du produit: 13,8 x 3,2 x 20,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 177.278 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Guy de Berck le 14 juin 2012
Format: Broché Achat vérifié
J'ai lu ce témoignage d'un trait. Ecrit dans un anglais clair et accessible aux anglicistes français il rappelle souvent l'univers et le ton de certains romans de Dickens. Pour ceux qui ont connu la pauvreté dans les années 50 il leur montrera que la misère en Angleterre n'avait rien à envier à celle de nos quartiers défavorisés d'alors. La narratrice-auteur est, à travers son récit, une dame dont on aimerait faire la connaissance. Le dévouement de ces "petites Soeurs des Pauvres" et de celles qui travaillaiient avec elles est émouvant. Et dire que le Londres que l'on nous décrit ici est devenu, au bord de la Tamise, un repère de bobos !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
Fan de la série BBC inspirée de ce livre, j'ai souhaité découvrir l'original. Celui-ci a dépassé mes attentes, il est encore mieux que la série, plus réaliste notamment, on apprend plein de choses sur Londres dans les années 1950 tout en passant un bon moment avec des personnages attachants.

Le livre est écrit à la première personne, c'est en fait un récit hautement autobiographique. Jennifer Worth a un véritable talent de conteuse: elle se remémore les faits de façon très vivante et pleine d'humour, sans détours inutiles. Elle a écrit le livre assez récemment, et elle met donc en perspective les années 1950 par rapport à ce que nous connaissons maintenant.

A lire absolument!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
Très bon livre que j'ai eu envie de lire après la vision de la série Britannique sur D8! Bien m'en a pris q car le livre est un véritable témoignage non seulement sur l'abnégation de ces jeunes femmes, mais aussi sur L'East End de Londres dans les années 50 quand les docks étaient encore des lieux mal famés! Livre émouvant et plein d'humour à la fois!
So British!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par TheReadeuse le 13 juillet 2015
Format: Broché Achat vérifié
A lire avant de regarder la série du même nom :)
Une très bonne description des conditions de vie et de la vie des femmes dans le East End de Londres dans les années 1950
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Fufalda le 23 janvier 2015
Format: Broché Achat vérifié
A book to reed for remember how was our "civilised" London not so long ago and to onor the nurses and midwife
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?