Le Camp des saints et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 22,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Camp des Saints ; pr&e... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 5,12 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Camp des Saints ; précédé de Big Other Broché – 3 février 2011


Voir les 8 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,50
EUR 22,50 EUR 75,00
Poche
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 90,10

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 22,50 Livraison à EUR 0,01. Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines. Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Camp des Saints ; précédé de Big Other + Sire + L'Anneau du pêcheur
Prix pour les trois: EUR 34,70

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Dans la nuit, sur les côtes du midi de la France, cent navires à bout de souffle se sont échoués, chargés d'un million d'immigrants. Ils sont l'avant-garde du tiers-monde qui se réfugie en Occident pour y trouver l'espérance. À tous les niveaux, conscience universelle, gouvernements, équilibre des civilisations, et surtout chacun en soi-même, on se pose la question trop tard : que faire ? C'est ce choc inéluctable que raconte Le Camp des Saints. Paru pour la première fois en 1973, Le Camp des Saints est le livre qui a fait connaître Jean Raspail au grand public. Il révélait la fascination de l'auteur pour les causes perdues et les peuples disparus, une fascination qu'on continuera d'observer à travers la suite de son œuvre. " Y a-t-il un avenir pour l'Occident ? " demandait-il à l'époque. Certains ont été choqués par la façon dont la question était posée, d'autres, en France comme à l'étranger, ont parlé d'œuvre prophétique. " On n'épousera ou on n'épousera pas le point de vue de Jean Raspail, pouvait-on lire sur la quatrième de couverture de la première édition. Au moins le discutera-t-on, et passionnément ". En 2010, ce débat n'a rien perdu de son actualité.

Biographie de l'auteur

Aux Éditions Robert Laffont, Jean Raspail a publié, entre autres, La Hache des steppes, Le Jeu du roi, Qui se souvient des hommes..., Sept cavaliers quittèrent la ville au crépuscule par la porte de l'Ouest qui n'était plus gardée.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,12
Vendez Le Camp des Saints ; précédé de Big Other contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,12, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 392 pages
  • Editeur : ROBERT LAFFONT (3 février 2011)
  • Collection : ROMAN
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221123964
  • ISBN-13: 978-2221123966
  • Dimensions du produit: 21,6 x 3,3 x 13,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (127 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 325 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

161 internautes sur 168 ont trouvé ce commentaire utile  Par "michellaf" le 3 février 2006
Format: Broché
Quelle vision de l'avenir dans ce livre de 1973! Comment était il possible de "deviner" (sans être devin mystique) ce que serait l'évolution de notre société pendant les 30 dernières années? Cela fait froid dans le dos de constater la pertinence de ce qui ne pouvait être qu'hypothèses pour un roman. Depuis trente ans les faits se conforment au roman !!! Il faudrait pourtant échapper à l'épilogue! Sans doute faut il faire un effort d'ouverture d'esprit pour accepter un début qui nous bouscule, nous fait même peur en nous obligeant à admettre les turpitudes de ce qui voudrait être bons sentiments et qui ne se révèle que faiblesse, renoncement, fuite éperdue. Et cela, tout simplement par refus de voir avec courage la difficile mais forte réalité. A lire en une nuit.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
154 internautes sur 163 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 26 février 2001
Format: Broché
Dans ce roman paru en 1973, Jean Raspail décrivait la submersion de notre pays par l'échouage sur la Côte d'Azur d'une flotte de bateaux en ruines venus d'Inde, chargés de réfugiés. De l'incapacité tant des pouvoirs publics que de la population à réagir face à cette invasion pacifique mais lourde de conséquences pour notre civilisation déjà ancienne, Raspail a tiré une farce tragique aux accents prophétiques. L'un des traits les plus inquiétants de ce roman est la glaçante conformité des détails du roman et des faits tels qu'ils se sont produits depuis. ...Ou bien certains capitaines de navire en ont fait leur livre de chevet.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
117 internautes sur 124 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paul Oconpattatasfritas le 11 juillet 2006
Format: Broché
1973, c'est déjà si loin.

Et pourtant, tout est déjà là. Ce livre plutot bien ficelé doit etre lu dès que possible et conservé; il est fort probable qu'il soit un jour interdit, tant il va à l'encontre du prêt à penser officiel.

Peut être devra t il être un jour caché sous les lattes du parquet.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
63 internautes sur 67 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ernewein Jacques le 28 mars 2011
Format: Broché
Le camp des saints de Jean Raspail est une fable (prémonitoire) écrite en 1973 et qui au dire de l'auteur serait interdite aujourd'hui, tombant sous le couperet des lois Perben et Gayssot.
Il me semble loin le temps où Voltaire pouvait dire « Je ne pense pas comme vous, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire »!
L'auteur imagine l'invasion de l'Occident par les armées non violentes du tiers monde et surtout sa submersion parce que cet Occident, symbolisé par la France a abandonné la croyance en ses valeurs. Il en résulte des catastrophes individuelles dérisoires ( abandon de ministères, de commandement, d'habitation, de la débauche au quotidien) et une catastrophe généralisée avec la perte de toutes les valeurs patiemment acquises et l'exécution finale du Village encore défendu comme une allusion au village gaulois d'Astérix, le comique en moins.
Il est encore temps pour une prise de conscience sérieuse! Il faut en finir avec la tartufferie actuelle.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
61 internautes sur 65 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bourbonnaise le 6 février 2011
Format: Broché
La lecture de ce roman laisse pantois. Écrit en 1973, il décrit déjà l'état de déliquescence et de décrépitude de notre civilisation européenne sapée à la base par le remords, l'autosuffisance et un invraisemblable aveuglement qui lui fait rejeter tout ce qui a fait sa splendeur. Raspail voit la "bête" à l'œuvre dans ce processus qui mène à l'Apocalypse. Et si ce roman a pu se lire comme une fiction impossible dans les années soixante-dix, il semble prémonitoire en ce début de XXI° siècle. Comme si Jean Raspail avait été visionnaire' et c'est terrifiant !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
45 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alexis Livier le 28 juillet 2012
Format: Broché Achat vérifié
L'histoire du roman raconte l'embarquement de milliers de milliers d'Indiens sur des rafiots de fortune, et leur débarquement en Provence.

Polémique, Le Camp des saints n'est, à mon sens, pas un livre raciste. Les étrangers décrits ici le sont parfois d'une manière abrupte, mais jamais M. Raspail n'établit de hiérarchie raciale ; tout au plus note-t-il des différences culturelles, à travers M. Calguès, qu'il ne se sent pas prêt à accepter.

Ce qui est critiqué ici, avec causticité et prémonition, c'est la lâcheté de notre élite, de nos hommes politiques en général, qui ne savent jamais quoi faire, quelle décision prendre, et qui se réunissent en comités de réflexion... La gauche en prend pour son grade aussi, avec ses idées d'universalité, de vivre ensemble etc.

Il ne faut ceci dit pas croire que ce roman n'attaque que l'élite, il attaque aussi le citoyen français lambda, qui élit, rappelons-le, les hommes politiques incapables ! La niaiserie du couple de Français moyens devant leur télé mérite des baffes ; les gens ne réfléchissent plus, ils sont vautrés, et écervelés par la petite lucarne qui diffuse le conformiste idéologique post-mai 68 en continu ; les soldats, quant à eux, représentent l'évolution de la société occidentale, qui ne sait (veut) plus se défendre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?