Capitalisme et Liberté et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 17,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Capitalisme et Liberté Broché – 1 mars 2010


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,99
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00
EUR 17,00 EUR 6,97

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Capitalisme et Liberté + La route de la servitude
Prix pour les deux : EUR 29,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Milton Friedman (1912-2006) est l'un des plus grands économistes américains. Par ses nombreux travaux, il a donné une autre vision du libéralisme ; il est, entre autres, à l'origine du courant monétariste (qui prône le retrait de l'Etat en matière monétaire) et a fondé l'Ecole de Chicago. Le plus remarquable, c'est qu'en plus d'être un théoricien de renom, il est le premier économiste à avoir su s'adresser au grand public pour lui parler d'économie. Il a reçu le prix Nobel d'Economie en 1976.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Capitalisme et Liberté contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 320 pages
  • Editeur : Leduc. S; Édition : 2e (1 mars 2010)
  • Collection : A contre courant
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2848993693
  • ISBN-13: 978-2848993690
  • Dimensions du produit: 21,5 x 1,6 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 80.954 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lex TOP 500 COMMENTATEURS sur 3 juillet 2013
Format: Broché
Dans ce texte qui marqua son temps, et continue à marquer le monde aujourd'hui, Milton Friedman rappelle avec brio que la liberté économique et la liberté politique vont de pair, et que brider l'un aboutit toujours à brider l'autre. Loin des idées reçues entretenues par les militants politiques antilibéraux comme Naomi Klein, la pensée de Milton Friedman se développe dans ce texte d'une façon nuancée et hautement enrichissante. Il pointe du doigt les risques qui pèsent sur la liberté dans les pays développés, et esquissent des solutions intéressantes pour restaurer la liberté éducative avec le chèque scolaire, la liberté du travail avec des réformes des professions réglementées, etc.

« L’histoire suggère uniquement que le capitalisme est une condition nécessaire à la liberté politique. Clairement ce n’est pas une condition suffisante »
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
28 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile  Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS sur 1 juillet 2010
Format: Broché Achat vérifié
Comme le note André Fourçans, à juste titre, dans sa préface, voici un ouvrage qui, bien que boudé par les médias à l'époque de sa sortie (1962), n'en demeure pas moins considéré par le Times Literary Supplement comme l'un des livres les plus influents depuis la seconde guerre mondiale et par la National Review comme l'un des dix ouvrages de non-fiction les plus importants du XXème siècle. Ce best-seller est également considéré par deux figures phare des nouveaux keynésiens, Gregory Mankiw et Larry Summers, économistes d'Harvard, comme LE livre à recommander s'il n'y en avait qu'un seul à lire. On ne peut mieux dire ! Sacré hommage.

Dans la préface de 1982, on comprend que c'est à l'épreuve des faits, et non des théories, que les choses se sont renversées, que Milton Friedman a été écouté et non plus censuré, que Ronald Reagan s'est fait élire triomphalement là où Barry Goldwatter, aux idées pourtant assez similaires, a eu une accablante défaite en 1964.
Malheureusement, en raison de la "dictature du statu quo", c'est souvent dans les crises que le "politiquement impossible devient politiquement inévitable" (on le voit bien avec la crise actuelle des finances publiques).
D'où le fait que, en 1982 encore, M. Friedman considère à juste titre que son livre est toujours parfaitement d'actualité. Comme on pourrait encore dire la même chose aujourd'hui.

Le message le plus important délivré par M.
Lire la suite ›
66 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Chevalier sur 22 août 2014
Format: Broché Achat vérifié
Mise en perspective intéressante qui fait réfléchir. Ce livre n'a que peu perdu de son actualité.

A lire pour ceux qui souhaitent s'informer sur les classiques économiques de notre temps.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par P-henri Thoreux sur 5 mai 2010
Format: Broché
Publié au début des années soixante, alors que les théories keynésiennes étaient en vogue, ce livre détonant passa pratiquement inaperçu. Il n'eut droit à aucune couverture médiatique, hormis un article de la revue anglaise The Economist. Ça n'empêcha pas son auteur Milton Friedman (1912-2006), d'obtenir le prix Nobel d'économie en 1976...
Il est réédité en 2010, au moment où reviennent de plus belle, les récriminations de ceux qui veulent toujours plus de régulations et qui souhaitent accroitre le rôle de l'Etat, garant selon eux de la justice sociale. Nul doute qu'il sera jugé avec la même intolérance, en dépit des évidences qu'il continue envers et contre tout d'objectiver.

Comme le titre de l'ouvrage l'indique clairement, le propos est de montrer pourquoi le capitalisme, tout bien considéré, s'avère de tous les systèmes existants, le moins mauvais pour préserver la liberté, dans une société humaine responsable, soucieuse par ailleurs d'équité et de respect mutuel.
La démonstration s'appuie sur deux principes que l'auteur juge consubstantiels à toute démocratie éclairée :
-Dispersion et caractère ascendant du Pouvoir
-Limitation des prérogatives du Gouvernement
S'agissant du pouvoir, Friedman estime qu'il faut avant tout veiller à en éviter la concentration et la centralisation. Pouvoir et contre-pouvoirs doivent s'équilibrer, comme le prévoit d'ailleurs avec une robuste harmonie, la Constitution Américaine (exécutif, législatif, judiciaire).
Lire la suite ›
14 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rolf Dobelli sur 9 octobre 2012
Format: Broché
Ce livre est une nouvelle édition du manifeste capitaliste classique de Milton Friedman daté de 1962. Pendant plusieurs décennies, cette aeuvre fut ignorée, rejetée et haïe par l'élite post-keynésienne. Dans les années 60, Friedman en vint à argumenter violemment avec un adversaire libéral qui l'attaqua en récitant son point de vue sur le rôle du gouvernement. Le débat suscita l'intérêt des étudiants présents jusqu'à ce qu'il cite l'opposition de Friedman à la conscription. Friedman se retrouva soudainement applaudi à tout rompre par les étudiants. Peut-être était-ce là un présage de sa future carrière car, en 1976, Friedman reçu le prix Nobel d'économie. Plusieurs de ses idées gagnèrent un certain degré d'acceptation populaire pendant les années Reagan, même si certaines demeurent controversées. Dans la mesure où Friedman réfute des croyances largement tenues pour des faits au sujet de la Grande Dépression, peut-être a-t'il un argument valable concernant la semi-privatisation de l'éducation. getAbstract recommande fortement cet ouvrage à ceux qui désirent mieux comprendre le rôle du gouvernement dans une économie de marché libre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?