Captain Beefheart


Captain Beefheart : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 265
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Captain Beefheart
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Don Glen Vliet a peut-être poussé un grognement, en ce 15 janvier 1941. Peut-être s'est-il inquiété, grandi à Glendale (Californie), d'être, dès l'âge de quatre ans, étiqueté enfant surdoué. Mais peut-être n'a-t-il même pas cillé, lorsque le sculpteur portugais Augustinio Rodriguez s'est penché avec intérêt sur ses oeuvres, alors qu'il atteignait à peine sa sixième année.

A l'âge de treize ans, on lui offre une bourse lui permettant de suivre des études européennes : en lieu et place, ses parents (papa est chauffeur livreur, et d'origine hollandaise) s'installent dans le désert Mojave, au ... Lire la suite

Don Glen Vliet a peut-être poussé un grognement, en ce 15 janvier 1941. Peut-être s'est-il inquiété, grandi à Glendale (Californie), d'être, dès l'âge de quatre ans, étiqueté enfant surdoué. Mais peut-être n'a-t-il même pas cillé, lorsque le sculpteur portugais Augustinio Rodriguez s'est penché avec intérêt sur ses oeuvres, alors qu'il atteignait à peine sa sixième année.

A l'âge de treize ans, on lui offre une bourse lui permettant de suivre des études européennes : en lieu et place, ses parents (papa est chauffeur livreur, et d'origine hollandaise) s'installent dans le désert Mojave, au sud de la Californie, refuge naturel des musiciens de rock, des centrales solaires et de quelques emprises des studios d'Hollywood.

Rencontre avec Frank Zappa

C'est là que le jeune garçon croise un certain Frank Zappa, s'initie à l'harmonica et au saxophone, et intègre, comme c'est la coutume à l'époque, quelques groupes locaux.Zappa et Vliet imaginent alors le titre d'un film Captain Beefheart Versus The Grunt People (Capitaine Coeur de Boeuf Contre Le Peuple du Grognement), mais le projet avorte.Le premier s'installe alors à Los Angeles, et fonde The Mothers Of Invention.

Le deuxième change son nom en Van Vliet (Van en hommage aux peintres hollandais), adopte la dénomination de Captain Beefheart en nom de scène, et fonde la première mouture du Magic Band.

Naissance de Captain Beefheart & His Magic Band

Dès ses débuts, le chanteur (timide, mais capable d'imiter de sa voix profonde, couvrant cinq octaves, le chanteur de blues Howlin' Wolf) engrange une réputation passablement dirigiste vis-à-vis de ses musiciens, et passablement mystérieuse face à son public.

En 1964, le Magic Band, groupe de blues-rock légèrement décalé, produit un single (« Diddy Wah Diddy », classique du rocker noir Bo Diddley) qui lui offre la possibilité d'enregistrer un album. Mais le disque, jugé trop négatif, est refusé par le label A&M.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Premier album

Beefheart modèle ensuite un nouveau line-up de son groupe, appelle à la rescousse le guitariste de session Ry Cooder, et enregistre un album brut et intransigeant, Safe As Milk (1967), édité trois années plus tard en Grande-Bretagne sous le titre de Dropout Boogie.

L'année suivante, l'album Strictly Personnal est l'objet, contre l'avis du chanteur, d'un mixage à mi-chemin de la banalité et de l'hallucination.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Chef d'oeuvre

Mais Zappa, qui vient de créer Straight Records, le convainc de retourner aux affaires.Beefheart rassemble alors autour de lui le batteur Drumbo, les guitaristes Antennae Jimmy Semens et Bill Harkleroad Zoot Horn Rollo, le bassiste Mark Boston Rockette Morton, et le clarinette basse Victor Fleming The Mascara Snake.

En 1969, le Magic Band enregistre le double album Trout Mask Replica (vingt-huit chansons gravées en trois semaines), disque considéré comme majeur dans le domaine de la musique inventive.Période d'intense créativité, Beefheart participe la même année à l'album de Zappa Hot Rats.

Tentatives commerciales

L'album Lick My Decals Off, Baby (1970), est suivi par des tentatives plus commerciales : Mirror Man édition en 1971 de chansons enregistrées en 1967, The Spotlight Kid et Clear Spot (1972).

Quelques mois plus tard, Beefheart perd le Magic Band (dont certains membres créent le groupe Mallard), et est licencié de son label.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Retour à la normalité

Puis, il enregistre coup sur coup deux albums de moins en moins fantasques, Unconditionally Guaranteed et Bluejeans And Moonbeans (1974).On peut également l'entendre dans un album en public, enregistré en compagnie de Frank Zappa (Bongo Fury (1975).

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Retour à l'extravagance

1978 voit le retour des excentricités sonores, grâce à l'album Shiny Beast (Bat Chain Puller), dixième album du chanteur, dont la majorité des pièces a été enregistrée deux ans auparavant dans les studios de Zappa, et qui reçoit un accueil particulièrement favorable de la part des critiques.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Et maintenant, la peintureSuivant Doc At The Radar Station (1980), c'est l'album Ice Cream For Crow (1982) qui sonne le glas des contacts de Van Vliet avec le monde de la musique.En 1988, la jeune garde d'alors (XTC, Sonic Youth) lui rend hommage dans l'album Fast 'n' Bulbous - A Tribute to Captain Beefheart.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave où il vit dans un mobile home, et se consacre à une peinture influencée par Francis Bacon, Jackson Pollock, ou Franz Kline, créations qui recueillent l'assentiment du marché de l'art (et l'intérêt des collectionneurs). Dans les années 1990, Don Van Vliet, souffrant de sclérose en plaques, se retire de toute vie publique. Son coeur finit par lâcher le vendredi 17 décembre 2010 dans un hôpital californien, après de multiples complications dues à sa maladie. Pendant ce temps, son influence continue de courir sur une grande partie - la plus déjantée - du rock contemporain. Copyright 2014 Music Story Christian Larrède

Don Glen Vliet a peut-être poussé un grognement, en ce 15 janvier 1941. Peut-être s'est-il inquiété, grandi à Glendale (Californie), d'être, dès l'âge de quatre ans, étiqueté enfant surdoué. Mais peut-être n'a-t-il même pas cillé, lorsque le sculpteur portugais Augustinio Rodriguez s'est penché avec intérêt sur ses oeuvres, alors qu'il atteignait à peine sa sixième année.

A l'âge de treize ans, on lui offre une bourse lui permettant de suivre des études européennes : en lieu et place, ses parents (papa est chauffeur livreur, et d'origine hollandaise) s'installent dans le désert Mojave, au sud de la Californie, refuge naturel des musiciens de rock, des centrales solaires et de quelques emprises des studios d'Hollywood.

Rencontre avec Frank Zappa

C'est là que le jeune garçon croise un certain Frank Zappa, s'initie à l'harmonica et au saxophone, et intègre, comme c'est la coutume à l'époque, quelques groupes locaux.Zappa et Vliet imaginent alors le titre d'un film Captain Beefheart Versus The Grunt People (Capitaine Coeur de Boeuf Contre Le Peuple du Grognement), mais le projet avorte.Le premier s'installe alors à Los Angeles, et fonde The Mothers Of Invention.

Le deuxième change son nom en Van Vliet (Van en hommage aux peintres hollandais), adopte la dénomination de Captain Beefheart en nom de scène, et fonde la première mouture du Magic Band.

Naissance de Captain Beefheart & His Magic Band

Dès ses débuts, le chanteur (timide, mais capable d'imiter de sa voix profonde, couvrant cinq octaves, le chanteur de blues Howlin' Wolf) engrange une réputation passablement dirigiste vis-à-vis de ses musiciens, et passablement mystérieuse face à son public.

En 1964, le Magic Band, groupe de blues-rock légèrement décalé, produit un single (« Diddy Wah Diddy », classique du rocker noir Bo Diddley) qui lui offre la possibilité d'enregistrer un album. Mais le disque, jugé trop négatif, est refusé par le label A&M.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Premier album

Beefheart modèle ensuite un nouveau line-up de son groupe, appelle à la rescousse le guitariste de session Ry Cooder, et enregistre un album brut et intransigeant, Safe As Milk (1967), édité trois années plus tard en Grande-Bretagne sous le titre de Dropout Boogie.

L'année suivante, l'album Strictly Personnal est l'objet, contre l'avis du chanteur, d'un mixage à mi-chemin de la banalité et de l'hallucination.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Chef d'oeuvre

Mais Zappa, qui vient de créer Straight Records, le convainc de retourner aux affaires.Beefheart rassemble alors autour de lui le batteur Drumbo, les guitaristes Antennae Jimmy Semens et Bill Harkleroad Zoot Horn Rollo, le bassiste Mark Boston Rockette Morton, et le clarinette basse Victor Fleming The Mascara Snake.

En 1969, le Magic Band enregistre le double album Trout Mask Replica (vingt-huit chansons gravées en trois semaines), disque considéré comme majeur dans le domaine de la musique inventive.Période d'intense créativité, Beefheart participe la même année à l'album de Zappa Hot Rats.

Tentatives commerciales

L'album Lick My Decals Off, Baby (1970), est suivi par des tentatives plus commerciales : Mirror Man édition en 1971 de chansons enregistrées en 1967, The Spotlight Kid et Clear Spot (1972).

Quelques mois plus tard, Beefheart perd le Magic Band (dont certains membres créent le groupe Mallard), et est licencié de son label.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Retour à la normalité

Puis, il enregistre coup sur coup deux albums de moins en moins fantasques, Unconditionally Guaranteed et Bluejeans And Moonbeans (1974).On peut également l'entendre dans un album en public, enregistré en compagnie de Frank Zappa (Bongo Fury (1975).

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Retour à l'extravagance

1978 voit le retour des excentricités sonores, grâce à l'album Shiny Beast (Bat Chain Puller), dixième album du chanteur, dont la majorité des pièces a été enregistrée deux ans auparavant dans les studios de Zappa, et qui reçoit un accueil particulièrement favorable de la part des critiques.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Et maintenant, la peintureSuivant Doc At The Radar Station (1980), c'est l'album Ice Cream For Crow (1982) qui sonne le glas des contacts de Van Vliet avec le monde de la musique.En 1988, la jeune garde d'alors (XTC, Sonic Youth) lui rend hommage dans l'album Fast 'n' Bulbous - A Tribute to Captain Beefheart.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave où il vit dans un mobile home, et se consacre à une peinture influencée par Francis Bacon, Jackson Pollock, ou Franz Kline, créations qui recueillent l'assentiment du marché de l'art (et l'intérêt des collectionneurs). Dans les années 1990, Don Van Vliet, souffrant de sclérose en plaques, se retire de toute vie publique. Son coeur finit par lâcher le vendredi 17 décembre 2010 dans un hôpital californien, après de multiples complications dues à sa maladie. Pendant ce temps, son influence continue de courir sur une grande partie - la plus déjantée - du rock contemporain. Copyright 2014 Music Story Christian Larrède

Don Glen Vliet a peut-être poussé un grognement, en ce 15 janvier 1941. Peut-être s'est-il inquiété, grandi à Glendale (Californie), d'être, dès l'âge de quatre ans, étiqueté enfant surdoué. Mais peut-être n'a-t-il même pas cillé, lorsque le sculpteur portugais Augustinio Rodriguez s'est penché avec intérêt sur ses oeuvres, alors qu'il atteignait à peine sa sixième année.

A l'âge de treize ans, on lui offre une bourse lui permettant de suivre des études européennes : en lieu et place, ses parents (papa est chauffeur livreur, et d'origine hollandaise) s'installent dans le désert Mojave, au sud de la Californie, refuge naturel des musiciens de rock, des centrales solaires et de quelques emprises des studios d'Hollywood.

Rencontre avec Frank Zappa

C'est là que le jeune garçon croise un certain Frank Zappa, s'initie à l'harmonica et au saxophone, et intègre, comme c'est la coutume à l'époque, quelques groupes locaux.Zappa et Vliet imaginent alors le titre d'un film Captain Beefheart Versus The Grunt People (Capitaine Coeur de Boeuf Contre Le Peuple du Grognement), mais le projet avorte.Le premier s'installe alors à Los Angeles, et fonde The Mothers Of Invention.

Le deuxième change son nom en Van Vliet (Van en hommage aux peintres hollandais), adopte la dénomination de Captain Beefheart en nom de scène, et fonde la première mouture du Magic Band.

Naissance de Captain Beefheart & His Magic Band

Dès ses débuts, le chanteur (timide, mais capable d'imiter de sa voix profonde, couvrant cinq octaves, le chanteur de blues Howlin' Wolf) engrange une réputation passablement dirigiste vis-à-vis de ses musiciens, et passablement mystérieuse face à son public.

En 1964, le Magic Band, groupe de blues-rock légèrement décalé, produit un single (« Diddy Wah Diddy », classique du rocker noir Bo Diddley) qui lui offre la possibilité d'enregistrer un album. Mais le disque, jugé trop négatif, est refusé par le label A&M.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Premier album

Beefheart modèle ensuite un nouveau line-up de son groupe, appelle à la rescousse le guitariste de session Ry Cooder, et enregistre un album brut et intransigeant, Safe As Milk (1967), édité trois années plus tard en Grande-Bretagne sous le titre de Dropout Boogie.

L'année suivante, l'album Strictly Personnal est l'objet, contre l'avis du chanteur, d'un mixage à mi-chemin de la banalité et de l'hallucination.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Chef d'oeuvre

Mais Zappa, qui vient de créer Straight Records, le convainc de retourner aux affaires.Beefheart rassemble alors autour de lui le batteur Drumbo, les guitaristes Antennae Jimmy Semens et Bill Harkleroad Zoot Horn Rollo, le bassiste Mark Boston Rockette Morton, et le clarinette basse Victor Fleming The Mascara Snake.

En 1969, le Magic Band enregistre le double album Trout Mask Replica (vingt-huit chansons gravées en trois semaines), disque considéré comme majeur dans le domaine de la musique inventive.Période d'intense créativité, Beefheart participe la même année à l'album de Zappa Hot Rats.

Tentatives commerciales

L'album Lick My Decals Off, Baby (1970), est suivi par des tentatives plus commerciales : Mirror Man édition en 1971 de chansons enregistrées en 1967, The Spotlight Kid et Clear Spot (1972).

Quelques mois plus tard, Beefheart perd le Magic Band (dont certains membres créent le groupe Mallard), et est licencié de son label.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Retour à la normalité

Puis, il enregistre coup sur coup deux albums de moins en moins fantasques, Unconditionally Guaranteed et Bluejeans And Moonbeans (1974).On peut également l'entendre dans un album en public, enregistré en compagnie de Frank Zappa (Bongo Fury (1975).

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Retour à l'extravagance

1978 voit le retour des excentricités sonores, grâce à l'album Shiny Beast (Bat Chain Puller), dixième album du chanteur, dont la majorité des pièces a été enregistrée deux ans auparavant dans les studios de Zappa, et qui reçoit un accueil particulièrement favorable de la part des critiques.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave.

Et maintenant, la peintureSuivant Doc At The Radar Station (1980), c'est l'album Ice Cream For Crow (1982) qui sonne le glas des contacts de Van Vliet avec le monde de la musique.En 1988, la jeune garde d'alors (XTC, Sonic Youth) lui rend hommage dans l'album Fast 'n' Bulbous - A Tribute to Captain Beefheart.

Van Vliet se retire alors dans le désert Mojave où il vit dans un mobile home, et se consacre à une peinture influencée par Francis Bacon, Jackson Pollock, ou Franz Kline, créations qui recueillent l'assentiment du marché de l'art (et l'intérêt des collectionneurs). Dans les années 1990, Don Van Vliet, souffrant de sclérose en plaques, se retire de toute vie publique. Son coeur finit par lâcher le vendredi 17 décembre 2010 dans un hôpital californien, après de multiples complications dues à sa maladie. Pendant ce temps, son influence continue de courir sur une grande partie - la plus déjantée - du rock contemporain. Copyright 2014 Music Story Christian Larrède


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page