undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Caravaggio
Format: Cassette vidéoModifier

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 novembre 2012
Ce film, aux images inspirées des tableaux du Caravage d'une stupéfiante beauté, nous plonge dans la violence et l'érotisme à l'aube de l'époque Baroque; y voisinent le culte de la beauté et la quotidienneté du crime; l'artiste, le Caravage en l'occurrence, en étant à la fois acteur et témoin. Derek Jarman parvient à rendre vivant et crédible ce paradoxe qui veut que la beauté soit associée à la violence des hommes, aux exactions des grands de ce monde, à la fois mécènes et amateurs d'art, à l'amour brutal, mais profond, qui lie, sans distinction de sexe, les hommes et les femmes d'une société qui ignore la pitié, mais goûte aux beautés de l'art. La musique y est superbe, que ce fût un oratorio d'époque ou un flamenco, Jarman la mixe avec des bruits de la Rome contemporaine: klaxons de voitures, sifflement de trains à vapeur, tout comme il introduit des anachronismes: des hommes fument, un prélat tape à la machine à écrire, Le Caravage lui-même s'appuie sur une vieille voiture! Peut-être a t-il voulu ainsi relier à notre époque ce monde Baroque qui ressemble parfois au nôtre par sa soif de nouveauté, sa corruption et sa violence, on en veut pour preuve une scène de fête décadente qui rappelle étrangement, par la musique et par l'image, une scène fort proche filmée par Fellini dans sa "Dolce vita"!

Il est bon de noter que le DVD n'offre qu'une V.O. en anglais, sous-titrée...en néerlandais! Mystère du marketing! Le texte du film étant bien fourni en aphorismes et extraits de textes anciens de toute beauté, il est impératif de posséder une bonne connaissance de l'anglais....ou du néerlandais!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 6 septembre 2009
Mettre en film, la vie d'un peintre, m'a toujours semblé un gouffre voué à l' échec, aussi beau soit-il. Peut-être
parce que le pictural et le "filmable" me semblent deux mondes à part, distincts...Les meilleurs m'ont laissé ce parfum d'insatisfaction ( Munch , Basquiat, le Van Gogh de Minnelli...).Caravaggio ne fait pas exception , mais ,
comme Munch , il est celui qui touche au plus près à l'âme picturale.
La vie du Caravage est retracée comme une mise en scène , traitée comme une pièce de théatre baroque , mélant
des flashs back , des réminiscences du peintre dans des images oniriques. De sa vie amoureuse tourmentée , à son
rapport complexe à son mécène , à la noblesse et au clergé qu'il arbhorre , mais dont il dépend , et son goût
pour la plèbe , les durs , les humbles , et sa fascination pour les éphèbes et les hommes du peuple, son homosexualité. Les portraits sont d'ailleurs très beaux , les visages respirent la grandeur , comme dans les toiles. Toiles que le cinéaste reconstituent avec bonheur. La création s'allume à nos yeux.
Les modéles posent pour le Caravage , et ce sont de vraies toiles ... Le travail se constitue sous nos yeux à travers les touches furieuses
appliquées , et surtout les regards fièvreux , intenses du maître (l'acteur principal est parfait , et celui qui incarne Caravage jeune n'est pas en reste!). Le rapport au travail pictural est une réussite , comme dans Munch.

Autre réussite , mais qui peut dérouter au premier abord , Caravaggio est un film d'anachronismes. Les protagosnistes fument , ont des chapeaux 19 ième siècle , des engins motorisés. Le clergé tape à la machine à
écrire , ou à calculer, écoute du jazz... Tout cela pourtant mélé à l'atmosphère très authentique de l'époque.
Et cela passe très bien. Comme les opéras du Baroque mis en scène d'un manière moderne.
Carvaggio est un très beau film. Poésie , sauvagerie.
Même si le Caravage reste intouchable, ineffable ....

Un hic: pas de version française...
1111 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
Toute la Collection Light Years Paiement en 3x Sans Frais !
  -  
suspensions Caravaggio LightYears - livraison gratuite