• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Carmilla a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Carmilla Poche – 25 août 2004

4.4 étoiles sur 5 28 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00
EUR 2,00 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,00

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Carmilla
  • +
  • La Dame pâle
  • +
  • La Dame au linceul
Prix total: EUR 10,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive.
Lorsque surgit d'un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l'héroïne. Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu'une inquiétante torpeur s'empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla... Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais " par la plus bizarre maladie qui eût affligé un être humain ". Métaphore implacable de l'amour interdit, Carmilla envoûte jusqu'à la dernière ligne... jusqu'à la dernière goutte de sang !

Quatrième de couverture

Quels sont exactement les rapports de Carmilla et de la douce Laura, sa victime ? Vous le découvrirez en lisant Carmilla, la première des quatre extraordinaires nouvelles du grand écrivain irlandais Joseph Sheridan Le Fanu, l'un des maîtres de la fiction fantastique. Carmilla, dont Vadim a tiré le plus attachant de ses films, Et mourir de plaisir, est la peinture d'une étrange et fatale passion, la poétique évocation des troubles états d'âme d'êtres qu'unissent des liens mystérieux. C'est le même sens de l'horreur et des hantises que l'on retrouve dans les trois autres nouvelles. Est-il fait de poils et de chair le fameux petit singe noir du Thé vert ? A-t-il vraiment disparu le matelot, Le familier du capitaine Burton ? Et ce plaignant qui assigne Monsieur Justice devant la Haute Cour, d'où vient-il ? Voici l'au-delà et ses secrets... --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Carmilla est le second des textes qui ressuscitèrent le Vampire dans la littérature (non: plutôt qui lui donnèrent un encrage dans la littérature romantique, gothique, du 19ème siècle).
A lire après la première nouvelle, celle du Dr John William Polidori "Le Vampire", qui nous compte l'histoire de Lord Ruthven.
Carmilla est tout spécialement un chef d'oeuvre dans la mise en scène de l'emprise du Vampire. La jeune et sublime Non-Morte use en effet habilement - et non sans une certaine tendresse - de psychologie humaine pour renforcer la fascination qu'elle exerce sur ses victimes. Elle s'enfonce avec délice dans les jeux subtils de la séduction et d'une conquête amoureuse, quitte à investir sa victime de sentiments dont on peut se demander si elle ne finit pas par les ressentir elle-même, se laissant prendre volontairement à son propre jeu, parodie d'amours possessives à l'extrême, pour ériger la prédation au rang d'un art de passion et de sang.
A lire absolument.
Pour les amateurs ou passionnés: une référence indispensable.
Remarque sur ce commentaire 14 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Carmilla est à l'origine de la longue lignée des romans de vampires, trouvant naissance dans la grande période fantstique-romantique de la littérature anglo-saxonne du dix-neuvième. L'histoire est écrite d'une façon magnifique et donne toutes ses lettres de noblesse au thème vampirique (lettres de noblesse largement souillées avec l'apparition récentes des romans pour adolescentes, qui tiennent plus de l'Harlequin que d'autre chose).
N'oublions pas que Carmilla fut une inspiration pour Bram Stoker qui écrivit son génial Dracula 25 ans plus tard.
Un roman qui mérite TOUTE l'attention de ceux intéressés par la littérature en général, et par les histoires de vampire en particulier.
Remarque sur ce commentaire 15 sur 15 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Quand on aime les récits vampiriques, il est impossible de passer à côté de ce grand classique (qui influencera notamment le dracula de bram stoker).
Un brin gothique, avec un soupçon d'horreur mêlé à plusieurs gouttes de sensualité. Un livre à ne pas râter!
Remarque sur ce commentaire 11 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
"Carmilla", courte nouvelle de l'irlandais Joseph Sheridan Le Fanu publiée en 1871, est le texte fondateur de la "culture vampirique", et par extension une œuvre majeure de la littérature fantastique, romantique, macabre et horrifique. Précisons que Bram Stocker écrira son Dracula presque trente ans plus tard, en avouant sa dette envers son ainé...

Les thèmes abordés ici sont nombreux : La peur de l'inconnu, la sensualité, l'homosexualité féminine, la lutte des classes et le choc des cultures.
Cette histoire, qui nous conte les amours ténébreux de Laura et Carmilla, pose les jalons du mythe moderne du vampire : Laura est une jeune aristocrate. Elle découvre la magnifique Carmilla blessée au bord de la route et la recueille dans son château. La personnalité mystérieuse de cette inconnue fascine Laura au point qu'elle en tombe amoureuse, se persuadant qu'il s'agit d'un jeune homme travesti pour ne pas défier la morale, puis se laisse lentement vampiriser...

Le meilleur de cette nouvelle réside dans son atmosphère : Une ambiance onirique, éthérée mais puissante, mystérieuse et envoûtante... et bien évidemment très érotique.
Il faut replacer ce récit dans son contexte initial pour prendre la mesure de son apport fédérateur et de sa dimension horrifique.
Lire la suite ›
8 commentaires 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par lisa TOP 500 COMMENTATEURS le 29 avril 2012
Format: Poche Achat vérifié
Par Lisa.
Laura, jeune fille de 19 ans, vit avec son père dans un château isolé en Styrie.
Témoins d'un accident sur la route, ils vont accueillir une jeune inconnue, Carmilla.
Cette jeune fille mystérieuse et sensuelle, va littéralement fascinée Laura qui va ressentir pour elle à la fois une adoration sans bornes et un sentiment d'horreur.
S'en suivent un certain nombre de décès de jeunes filles inexpliqués.
Avec cette histoire (plus une nouvelle qu'un roman), Le Fanu nous présente l'un des plus anciens roman gothique et vampirique. Ecrit en 1871, bien avant le célébrissime Dracula de Bram Stoker, qui lui date de 1897. Carmilla sera l'un des premiers romans à faire connaître à ses contemporains le monde mystérieux des vampires.
On est transporté par l'histoire, et on ne peut s'empêcher de succomber nous aussi au charme de Carmilla. L'association entre sensualité, sexualité (voire homosexualité)et vampires, qui est toujours présente dans les histoires de ce genre, prend ici une dimension essentielle sur ce qui définira le portrait du vampire que l'on connaît chez les autres romanciers.
Pour ceux qui ont aimé Dracula de Stoker et autre Lestat de Rice, Carmilla est à mon sens un excellent complément, et apporte une dimension féminine du vampire par laquelle Le Fanu ose parler de l'homosexualité dans cette époque victorienne très prude.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?