Casino d'hiver et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Casino d'hiver Broché – 27 février 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,00
EUR 17,00 EUR 12,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Casino d'hiver + La captive de Mitterrand + Le président qui voulait vivre ses vies : Les coulisses d'un vaudeville d'État
Prix pour les trois: EUR 55,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Une singulière enfance

Tout petit déjà, je ne tenais pas en place. Même quand je ne marchais pas encore : il paraît qu'à Bois-Colombes, où je suis né, je partais à quatre pattes dans la rue, chez les voisins, ou au bureau de tabac en face dont la patronne m'avait pris en affection. A Versailles, où nous avons ensuite habité un an, mon père ayant eu la mauvaise idée de vendre sa crémerie de Bois-Colombes et d'ouvrir pas loin du château une épicerie qui n'a jamais été une bonne affaire, j'ai disparu toute une journée, à la grande inquiétude de mes parents. Je devais avoir cinq ans. La police a été alertée, tout le monde m'a cherché. On pensait à un enlèvement. Mes parents me croyaient mort. J'avais simplement suivi un de ces clochards qui traînaient autour de la fontaine, sur la petite place derrière chez nous, dans le quartier Saint-Louis. Ce n'étaient pas encore des SDF, plutôt des marginaux qui avaient choisi de faire la route et de vivre libres, sans attaches. On m'a retrouvé le soir assis tranquillement dans un café, avec une petite fille de mon âge, en train d'écouter les histoires de ce clochard.
En fait, c'est à Houlgate, où mes parents se sont installés en 1960 - j'avais donc six ans - que tout a vraiment commencé. Comme si de renouer avec leurs racines avait tout d'un coup permis à mes parents de recouvrer leur équilibre et leur sens des affaires. Mon père et ma mère sont en effet nés en Normandie. Ma mère est la fille d'un paysan qui avait des terres et de l'argent. Une sorte de hobereau, grande gueule, très autoritaire, assez cultivé, maire par intérim pendant la guerre et gaulliste pur et dur ensuite. Il aurait préféré ne pas être paysan comme son père - mais à l'époque on ne choisissait pas. Il n'a jamais aimé ça et il s'est vengé sur ma mère en l'empêchant, à son tour, de faire ce qu'elle voulait : fonctionnaire à la poste - à chacun son rêve d'ascenseur social. En revanche, mon grand-père paternel, un boulanger, était un type formidable, très sympathique, qui, à mon avis, avait de nombreuses maîtresses. Visiblement, il s'ennuyait avec ma grand-mère qui ne pensait qu'à prier. Il la trompait allègrement tout en lui faisant des enfants à tour de bras pour l'occuper. C'était une famille nombreuse, très chaleureuse, très conviviale. Aux réunions familiales, il y avait souvent une certaine madame Anfray, amie de mon grand-père, et je me souviens d'avoir demandé un jour : «C'est qui ? Sa deuxième femme ?» - on m'avait vite ordonné de me taire. Mon père était le plus jeune des enfants. Tous mes oncles ont été emmenés en captivité pendant la guerre, lui est resté en Normandie. Il a été placé dans une boulangerie à Saint-Martin-des-Besaces. Et c'est là qu'il a rencontré ma mère, «dans le bourg», comme on disait. Ils sont tombés amoureux au grand dam de mon grand-père qui ne voulait absolument pas que sa fille épouse un boulanger. Je crois aujourd'hui que, s'il a cédé, c'est parce que ma mère était enceinte. Je l'ai compris il y a trois ou quatre ans seulement lors d'une conversation entre mon père et ma mère. C'était émouvant de les entendre se livrer ainsi à demi-mots. Mon grand-père maternel était tellement furieux contre sa fille - et tordu ! - qu'il a mis ma grand-mère enceinte, si bien que j'ai un oncle qui a le même âge que ma soeur.

Revue de presse

Son livre ressemble parfois à ces restaurants sur les murs desquels sont épinglées les photos dédicacées des célébrités qui les ont fréquentés : Johnny et Nathalie Baye voisinent en effet avec la muse de Louis Jouvet, Madeleine Ozeray, Mylène Farmer avec Jeanne Moreau, Sylvie Vartan avec Xavier Beauvois, Florent Pagny avec Isabelle Adjani...
Le plus émouvant, c'est l'enfance normande du petit Dominique, bercé par le «Cinémonde» de sa tante et la tournée de Michèle Torr au Casino, et ce sont ses débuts de comédien maigre, enflammé, dans le lit de Jean-Luc Boutté et sur les plateaux de Doillon, Beineix, Berri ou Pialat - dont il se dit orphelin. Sa vie est un roman balzacien, mais c'est à Spinoza qu'il emprunte sa devise : «Bien faire et se tenir en joie.» Il l'a méritée. En voici la preuve. (Jérôme Garcin - Le Nouvel Observateur du 15 mai 2014)


Détails sur le produit

  • Broché: 474 pages
  • Editeur : PLON (27 février 2014)
  • Collection : _SANS COLLECTION_
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259213952
  • ISBN-13: 978-2259213950
  • Dimensions du produit: 24,1 x 3,5 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 51.898 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stephen John Vogel sur 13 avril 2014
Format: Broché
Je vous conseille de lire Le Casino d'hiver surtout si vous vous intéressez au cinéma français des trente ou quarante dernières années. L'auteur, Dominique Besnehard, a vu ce monde de l'intérieur grâce aux métiers successifs qu'il y a exercés, d'abord comme directeur de casting et acteur à ses heures, ensuite comme agent de stars et, finalement, producteur de films pour le grand et le petit écran. Non seulement il connaît à fond le septième art en France, mais il en a sans doute changé le visage en dénichant de jeunes espoirs qui allaient devenir, au fil des années, ses nouvelles vedettes, notamment Nathalie Baye, Beatrice Dalle, Sophie Marceau et Juliette Binoche.

S'il semble privilègier les actrices, alors qu'il a également aidé plusieurs acteurs à s'avancer dans leur carrières (Christophe Lambert, par exemple), c'est, selon Besnehard, qu'il se sent plus proche d'elles pour une variété de raisons, à la fois professionnelles et psychologiques. En tout cas, ce sont elles qu'il a soutenues le plus au cours de son long trajet, et ce sont elles qui l'ont soutenu le plus aux moments les plus difficiles de sa vie. Parmi ces moments-là, le plus dur à vivre était sûrement sa rupture avec Ségolène Royal. L'histoire de leur amitié, qui relève plutôt de l'amour de son côté à lui, et qui a duré quelques années avant de virer au désastre, est racontée dans ce livre d'une manière précise et lucide. En attandant que S.R. ait son mot à dire, le lecteur du livre de D.B.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre-Antoine Richardson sur 11 mai 2014
Format: Broché
Très beau livre d'un découvreur de talents multiples, fidèle en amitié, sensible, excessif, parfois naïf (épisode Ségo), mais pas que...
Il y a de la nostalgie, on apprend beaucoup de choses sur les artistes authentiques que nous aimons, Dalida par exemple, si seule, partie à "sa manière". Besnehard croit aux forces de l'esprit. Nous aussi. Oui, il y a de la nostalgie, avec ce casino d'hiver et ses affiches laçérées par le vent du nord, comme dans les chansons de Souchon, une nostalgie qui rappelle que la vie vaut d'être vécue en tourbillon dansant. Il n'y a pas de clap de fin, et c'est tant mieux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ashley TOP 500 COMMENTATEURS sur 15 août 2014
Format: Broché
Pour ceux, qui comme moi, ont découvert et aimé le cinéma dans et par les années 80, Casino d'Hiver s'avère une plongée nostalgique dans leurs premiers souvenirs de cinéphile dont le coeur battait au rythme des parutions mensuelles de Première, de Starfix et de Studio. Ecrit par Jean-Pierre Lavoignat, plume précisément dans Studio, qui apporte ici, outre l'élégance de son écriture, certains tics stylistiques déjà perceptibles dans le mensuel défunt, Casino d'Hiver, mémoires du plus célèbre chercheur de tête et agent de France, se revendique profondément romanesque à l'instar d'ailleurs de sa construction en boucle qui commence et se clôt sur une allusion à ce fameux casino d'Houlgate qui faisait rêver le petit Dominique - enfant féru de théâtre, de cinéma et surtout de comédiennes. Si ses souvenirs captivants parviennent indubitablement à donner un instantané du cinéma des années 80 où tous les jours ou presque les journaux et les spectateurs s'enthousiasmaient pour un nouveau visage, elles achoppent davantage à évoquer les nombreuses zones d'ombre que l'on sent chez Besnehard. Un Besnehard qui, tout en s'émerveillant de son amitié pour les actrices qu'il représente, ne s'interroge à aucun moment sur l'intégrité de leurs sentiments à son égard.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par sophie sur 9 juin 2014
Format: Broché Achat vérifié
Quel bonheur de lire un livre d'amour pour le cinéma, les acteurs et surtout les actrices.
Dominique Besnehard nous livre ses souvenirs d'une très belle carrière. Il n'y a aucun règlement de comptes, et si on sent bien que certains moments ont été plus difficiles à vivre et certaines personnes difficiles à supporter, il en ressort un enthousiasme communicatif.
Un homme gentleman qui a l'élégance de ne pas se présenter comme l'unique auteur de ce recueil et souligne l'appui de JP Lavoignat.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par sylviane veilon sur 1 juin 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Très agréable à lire,Dominique Besnehard nous fais découvrir les coulisses de son métier avec "délice" en parlant de ses relations avec les autres sans commentaires désobligeant , mais en exprimant son ressenti avec délicatesse.on admire sa patience avec certains acteurs et au travers de ce livre on voit à quel point il aime "ses Acteurs" et son métier...je l'ai découvert avec plaisir .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?