• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ce que le jour doit à la ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Hubook
État: D'occasion: Bon
Commentaire: une petite écorchure en bas du dos; coins de couverture très légèrement cornés
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Ce que le jour doit à la nuit Poche – 3 septembre 2009

4.2 étoiles sur 5 107 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,70
EUR 6,76 EUR 2,75

Boutique Pocket

Marc Levy en poche
Découvrez enfin la version poche de "Elle et Lui"

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ce que le jour doit à la nuit
  • +
  • Les hirondelles de Kaboul
  • +
  • Les sirènes de Bagdad
Prix total: EUR 20,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Algérie, dans les années 1930. Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste nuit vient consumer l'espoir. Le feu. Les cendres. Pour la première fois, le jeune Younes voit pleurer son père.Et de pleurs, la vie de Younes ne manquera pas. Confié à un oncle pharmacien, dans un village de l'Oranais, le jeune garçon s'intègre à la communauté pied-noire. Noue des amitiés indissolubles, françaises, juives : " les doigts de la fourche ", comme on les appelle. Et le bonheur s'appelle Émilie, une " princesse " que les jeunes gens se disputent. Alors que l'Algérie coloniale vit ses derniers feux, dans un déchaînement de violences, de déchirures et de trahisons, les amitiés se disloquent, s'entrechoquent. Femme ou pays, l'homme ne peut jamais oublier un amour d'enfance...

Biographie de l'auteur

Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, est né en 1955 dans le Sahara algérien. Il est aujourd'hui connu et salué dans le monde entier où ses romans sont traduits dans 32 pays.Retrouvez toute l'actualité de l'auteur sur www.yasmina-khadra.com

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Yasmina Khadra est né en 1955 dans le Sahara algérien. Il est aujourd'hui connu et salué dans le monde entier où ses romans, notamment À quoi rêvent les loups, L'Écrivain, L'Imposture des mots, Cousine K sont traduits dans 40 pays. L'Attentat a reçu, entre autres, le prix des libraires 2006, le prix Tropiques 2006, le grand prix des lectrices Côté Femme et est actuellement en cours d'adaptation cinématographique. Ce que le jour doit à la nuit - Meilleur livre de l'année 2008 (Lire), prix France Télévisions 2008, prix des lecteurs de Corse - sera également porté à l'écran par Alexandre Arcady.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Dans les années 30, le jeune Younès, fils d'un paysan ruiné, est confié à son oncle, pharmacien aisé d'Oran pour qu'il l'élève à l'européenne et lui permette d'échapper au sort misérable du reste de sa famille. Partisan du nationaliste Messali Hadj, le pharmacien est arrêté et soupçonné d'agissements indépendantistes. Il quitte la ville et se réfugie dans une petite bourgade, Rio Salado, où il pense trouver une vie plus calme. Les grands évènements de l'époque y parviendront atténués : la seconde guerre mondiale, les émeutes de 1945, la Toussaint rouge de 1954, la guerre d'Indépendance et l'exode des pieds-noirs. Au milieu de ce grand tourbillon, Younès grandira dans une ambiance d'abord fraternelle entre chrétiens, juifs et musulmans avant que tout ne se délite et qu'il ne reste seul à Rio avec au cœur son amour impossible pour Emilie, la petite française qu'il a connu enfant et dont le souvenir l'obsède.
Un roman d'amour impossible sur fond de drame historique avec des personnages attachants comme Younès ou Emilie ou hauts en couleurs comme les colons espagnols fiers de l'œuvre accomplie et sûrs de leur bon droit. Un style toujours aussi agréable, mais une histoire assez légère dans cette Algérie torrentielle, excessive, passionnée et douloureuse. Le plus intéressant est sans nul doute la description de la vie avant guerre. Les « évènements » sont traités de manière édulcorée. La description des histoires d'amour constituant l'essentiel d'un livre qui ne m'a pas semblé le meilleur de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire 16 sur 16 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'ai eu la chance de découvrir cette longue fresque romanesque et historique, grâce à la voix magique d'André Pauwels. Je ne connaissais pas Yasmina Khadra, et cette découverte fut un choc. J'ai rarement rencontré plume à la fois si puissante, si riche en évocations, et si sensible. Le roman achevé m'a laissée quelques jours quasi-étourdie, émotionnellement parlant, comme si aucun stimuli de cette ordre ne pouvait lors se faire entendre, après pareille déferlante. André Pauwels prête à cette oeuvre une voix envoûtante et virtuose, rendant avec élégance les différents timbres des personnages, leurs caractères propres, ainsi que leur vieillissement. Un vrai bonheur !
Remarque sur ce commentaire 16 sur 16 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
La grande première partie du livre est vraiment intéressante par la description des lieux, mais surtout des personnages et des sentiments. J'ai aussi retrouvé un réflexe de ma jeunesse : noter les mots que je ne connaissais pas !

Et puis il y a tous ces derniers chapitres, et là, je dois avouer que j'ai été bluffé !

Quelle puissance d'écriture.

Je crois que c'est la première fois, pour un livre, qu'à plusieurs reprises j'ai été saisi de gros sanglots difficiles à étouffer.

Est-ce la beauté du récit, de la description des êtres, cette énorme nostalgie de tout ce que nous avons tous raté, cette profonde mélancolie, voire tristesse. ?

Bravo Monsieur Khadra.
1 commentaire 12 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'ai beaucoup aimé livre ce livre, qui m'a plongé dans une histoire que je connais mal. Les personnages sont attachants et leurs péripéties sont décrites précisément: le lecteur sera vite plongé dans l'ambiance du récit.
En revanche, une fois terminé, j'ai eu une impression de manque: l'auteur a abordé beaucoup de sujets qui auraient mérité d'être traités plus en profondeur. J'ai d'ailleurs trouvé L'attentat, du même auteur, beaucoup plus réussi de ce point de vue.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 18 octobre 2012
Format: Poche Achat vérifié
Yasmina Kahdra m'a toujours touché au plus profond de mon être : Les hirondelles de Kaboul, L'attentat ne peuvent laisser insensible le lecteur ami de l'humanisme.

L'auteur, ancien officier de l'armée algérienne, a réussi à témoigner de son amour pour son pays. Refusant la nostalgie, pour assumer le passé, en saisir sa profondeur, évitant de juger l'histoire, il milite pour l'avènement d'une société libre, épanouie, dans laquelle hommes et femmes ont pleinement droit de cité.

"Ce que le jour doit à la nuit" exprime cet amour de son pays. La France fut présente ni en touriste, ni en esclavagiste comme le déformé esprit biaisé des "indigènes de la république" l'affirme, révisionnistes et haineux qu'ils sont. L'histoire est plus nuancée. la France s'y investit ; qui ? Des Espagnols, des Juifs, des Alsaciens fuyant l'occupation allemande au sortir de la guerre de 1870-1871, des aventuriers, ... Commerçants, artisans, agriculteurs, industriels ; riches, pauvres. Peut-on brosser un portrait unique du colon ? Quelle signification apposer à ce terme ? Yasmina Kadhra démontre dans son roman que la réalité est tellement plus complexe, riche, pétrie de l'humain, de ses faiblesses, défaillances, ... de ses fiertés, honneurs. Quelle fresque !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents

Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : yasmina khadra


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?