Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Celui par qui le scandale arrive : Entretiens avec Maria Stella Barberi Poche – 11 janvier 2006


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,30 EUR 3,12
Poche, 11 janvier 2006
EUR 9,00 EUR 7,16

Il y a une édition plus récente de cet article:


Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Dans cet ouvrage, René Girard redéploie sa théorie de la violence mimétique, pour montrer qu'elle est seule à même de nous permettre de comprendre la spirale dans laquelle nos sociétés sont entraînées : la violence n'est ni politique ni moins biologique et en ignorant les ressorts de l'imitation, on s'interdit de comprendre les
dangers qui nous menacent. Cette réflexion le conduit à s'élever contre le relativisme dans les sciences humaines et sociales qui mine les pensées contemporaines. A cette
occasion, il réaffirme la contribution essentielle que propose l'anthropologie du Nouveau Testament et précise ainsi les points qui l'attachent comme ceux qui l'opposent à Claude Lévi-Strauss. René Girard reprend également les grandes lignes de sa pensée sous la forme d'un dialogue particulièrement accessible, faisant de ce livre une véritable introduction à l'une des contributions majeures à la philosophie et à l'anthropologie contemporaines.

Biographie de l'auteur

René Girard a enseigné à l'université de Stanford. Ses deux ouvrages publiés dans la collection " Pluriel ", La violence et le sacré et Mensonge romantique et vérité romanesque, sont des classiques majeurs du XXe siècle.
Maria Stella Barberi est professeur de sciences politiques à l'université de Messine
en Sicile.


Détails sur le produit

  • Poche: 193 pages
  • Editeur : Hachette Littératures (11 janvier 2006)
  • Collection : Pluriel
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2012792960
  • ISBN-13: 978-2012792968
  • Dimensions du produit: 18 x 1,1 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 439.891 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 16 septembre 2007
Format: Poche
Ecrit en 2001, cet ouvrage se focalise sur notre perception aigüe de la violence. En quoi le mimétisme est-il consubstantiel à la violence ?

"L'imitation, c'est l'intelligence humaine dans ce qu'elle a de plus dynamique; c'est ce qui dépasse l'animalité (...) Dès que nous désirons ce que désire un modèle assez proche de nous dans le temps et dans l'espace, pour que l'objet convoité par lui passe à notre portée, nous nous efforçons de lui enlever cet objet et la rivalité entre lui et nous est inévitable. (...) Lorsqu'un imitateur s'efforce d'arracher à son modèle l'objet de leur désir commun, ce dernier résiste bien entendu, et le désir devient plus intense des deux côtés. Le modèle devient l'imitateur, et vice versa. Tous les rôles s'échangent et se reflètent dans une double imitation toujours plus parfaite, qui uniformise de plus en plus les antagonistes. (...) Ce processus d'indifférenciation ne fait qu'un avec le 'toujours plus de violence' qui nous menace à l'heure présente."

Le Christ nous libère de cet aveuglement mécanique. "Jean fait voir partout où il intervient, Jésus provoque des dissensions. L'irruption de la vérité détruit l'harmonie sociale fondée sur le mensonge des unanimités violentes. (...) Les mythes sont le reflet passif et le judéo-chrétien la révélation active de la même machine collective à fabriquer des boucs émissaires, la foule mimétique et violente."

Très bel ouvrage didactique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par lolo_static le 9 mars 2010
Format: Poche Achat vérifié
Comme tout livre de René Girard. Qui veut comprendre le christianisme ne peut faire l'impasse sur l'oeuvre de cet anthropologue génial. Le terme de scandale utilisé dans le titre dira beaucoup aux habitués de la pensée girardienne. En effet il y étudie le terme dans sa dimension grecque, tragique, anthropologique et biblique pour en donner toute la substance, afin de mieux comprendre son utilisation dans les évangiles, et sa signification pour nous. Polémique, dérangeant...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par NgLmb le 23 février 2007
Format: Poche
Avec trois courts essais et un entretien, René Girard poursuis le développement de sa théorie du mécanisme mimétique. Pourquoi ce livre parait un peu en deçà des piliers de son oeuvre ? On pourrait lui reprocher de se répéter mais le problème n'est pas là, sa pensée mérite d'être continuellement expliquée et développée. Il apparaît en fait ici que sa théorie pourrait comporter quelques lacunes, elle n'est pas aussi convainquante que d'habitude, et on peut se demander parfois s'il ne s'agit pas d'une grille de lecture passe-partout qui décrit bien le monde mais sans l'expliquer correctement. Il faut toutefois relativiser ces critiques, les analyses de Girard sont toujours très intéressantes à lire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?