• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Celui qui a peur du loup a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Celui qui a peur du loup Broché – 15 septembre 2006

3.6 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,90
EUR 6,90 EUR 0,41

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Celui qui a peur du loup
  • +
  • La mort indienne
  • +
  • Ne te retourne pas !
Prix total: EUR 21,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Un rayon aveuglant s'abattit d'entre les arbres.
Le choc le fit s'arrêter net. Il ne s'y attendait pas. Il avait quitté son lit, avait lentement traversé la maison obscure, encore à moitié endormi, puis était sorti sur le perron. Où il rencontra le soleil.
Celui-ci pénétra dans son oeil comme une alêne. Il leva brusquement les mains à son visage, mais la lumière poursuivit sa course, se fraya un chemin à travers les cartilages et les os pour parvenir dans les ténèbres du crâne. Tout y prit une éclatante blancheur. Les idées partirent dans tous les azimuts, atomisées. Il voulut crier, mais il ne criait jamais, c'était indigne de sa part. Au lieu de cela, il serra les dents et resta aussi immobile sur les marches qu'il le put. Il se passait quelque chose. La peau de son crâne se contracta, lui faisant ressentir un picotement d'intensité croissante. Il porta les mains à sa tête et se mit à trembler. Il sentit que ses yeux étaient tirés sur les côtés, que ses narines se dilataient jusqu'à atteindre le diamètre d'un trou de serrure. Il geignit faiblement, tenta de se modérer, sans parvenir à s'opposer à la violence de ces forces. Ses traits s'effacèrent lentement. Il ne resta qu'un crâne nu recouvert de peau blanche transparente.
Il lutta fébrilement et gémit tout bas, essaya de palper son visage, de vérifier qu'il n'avait pas disparu. Son nez était devenu mou et répugnant. Il baissa la main. Il avait détruit le peu qui restait, sentait distinctement qu'il se délabrait et perdait sa forme à la manière d'une prune pourrie.

Biographie de l'auteur

Karin Fossum, " La reine du crime en Norvège ", comme on la surnomme, vit dans la région d'Oslo. Son héros, le commissaire Konrad Sejer, veuf taciturne et rêveur, a conquis des millions de lecteurs.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.6 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Le commissaire récurrent de Konrad Sejer, le héros tranquille de Karin Fossum croise la route de trois exclus : une histoire à plusieurs voix avec le monologue intérieur du malade mental proprement stupéfiant, loin des clichés du "fou" ... un bon polar scandinave dans un contexte qui n'est pas celui de la grande ville ou de la Scannie chère à Mankell ... à déguster, les livres de Karin Fossum sont trop rares en poche ...
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
pour rentrer dans ce polar! J'avoue qu'au début j'ai trouvé tout ceci un peu bizarre, et long.
Je voulais abandonner lorsque j'ai compris que la trame n'était pas vraiment le meurtre en lui même mais une analyse assez approfondie d'un cerveau malade, et je me suis souvenue du métier de Karin Fossum.

Alors finalement pas vraiment un polar, mais finalement une excellente analyse de l'expérience d'une plongée dans un monde de la psychiatrie!
Pas mal du tout!
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Il faut un peu de patience pour entrer dans l'univers de la norvégienne Karin Fossum et de son faux polar nordique : Celui qui a peur du loup.
La trame policière (un crime doublé d'une invraisemblable tentative de braquage) n'est qu'un prétexte à la mise en scène de trois «personnages».
Trois éclopés de la vie. Trois exclus de la société.
Un échappé de l'asile, un échappé de prison et un échappé de l'orphelinat (on aura reconnu là trois institutions bien commodes).
Ces trois-là se retrouvent bon gré mal gré errant dans la forêt aux confins de la Norvège, de la Finlande et de la Suède.
Certains chapitres avec de longues digressions en compagnie des «voix intérieures» de ces trois cerveaux malades dérangent un peu et il faut du temps pour se laisser imprégner par l'atmosphère insolite de ce roman.
Mais la patience est récompensée et il finit pas se dégager de ce bouquin un charme étrange.
On se laisse peu à peu prendre au jeu, tout comme nos trois éclopés qui finissent par lier connaissance au fil de l'intrigue.
À un point tel que le commissaire Konrad Sejer (le héros récurrent de Karin Fossum), qui se fait ici porteur de notre regard, semble traverser cette enquête sur la pointe des pieds et sortir de cette forêt comme à regret.
À regret de n'avoir pas vraiment pu pénétrer tous les secrets de ces trois personnalités-là.
Au final, il semble que nous ne sommes pas tombés du premier coup sur le meilleur épisode des enquêtes du commissaire Sejer.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est le troisième livre de cette auteure que je lis (après L'oeil d'Eve et Ne te retourne pas!), et il faut croire que j'aime de moins en moins... Cette fois-ci, suspens haletant, fin à rebondissement, surprises, mais j'ai vraiment eu énormément de mal à rentrer dedans, et si la fin s'accélère, les deux tiers sont trop lents à mon goût. On verra ce que donnera la lecture des deux derniers livres de Karin Fossum qui se trouvent dans la bibliothèque !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?