EUR 14,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Cendrillon a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Cendrillon Album – 27 mai 2014


Voir les 57 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 27 mai 2014
EUR 14,20
EUR 14,20 EUR 13,00
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 6,00
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,86
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,90
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 1,55 EUR 1,00

Cahiers de vacances : petite section, moyenne section et grande section de maternelle Cahiers de vacances : petite section, moyenne section et grande section de maternelle


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Cendrillon + Dame hiver + Le vilain petit canard
Prix pour les trois: EUR 23,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Trois histoires parmi les plus célèbres de Charles Perrault, le «père» des contes de fées. À partir de 10 ans. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Née du premier mariage de son père, Cendrillon est traitée par sa deuxième épouse et ses deux demi-soeurs comme une domestique. Elle est en permanence leur souffre douleur. Un jour, alors qu'elle ne peut aller au bal donné par le prince, apparaît sa marraine, une fée, qui lui donne tous les atours d'une princesse. C'est ainsi qu'elle arrive, resplendissante, au bal et que le prince tombe éperdument amoureux d'elle. Mais à minuit, elle doit s'enfuir en laissant son soulier derrière elle...


Détails sur le produit

  • Album: 32 pages
  • Editeur : Minedition (27 mai 2014)
  • Collection : ALBUMS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 235413245X
  • ISBN-13: 978-2354132453
  • Dimensions du produit: 29,4 x 0,8 x 22 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 840.500 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par encre bleue TOP 100 COMMENTATEURS le 28 décembre 2013
Format: Album
Voici le célèbre conte de Charles Perrault enfin adapté dans la collection « La couleur des contes ». Cette version de Cendrillon est fidèle au célèbre texte des Frères Grimm qui substitue à la fée, marraine de la petite orpheline et un oiseau blanc exauçant ses voeux. L'interprétation ainsi mise en lumière de l'illustratrice Ulrike Haseloff dégage tendresse et harmonie. On sent au regard des parures somptueuses de ses personnages et de leurs coiffures excentriques, le goût de l'artiste pour le dessin de mode. La douceur de ses aquarelles illumine la grâce et la fragilité de la petite Cendrillon, renforçant encore l'injustice dont elle est quotidiennement victime. Cendrillon rêve d'aller au bal donné par le prince, tout comme les deux filles de sa cruelle belle-mère. Mais la marâtre, qui régente toute la maisonnée, impose à la jeune fille d'effectuer les plus viles besognes, elle se couche même le soir près des cendres de la cheminée d'où son surnom de Cendrillon. Sa belle-mère fera tout pour l'en empêcher d'aller au bal. Cependant, la douce et belle jeune fille peut compter sur le soutien d'un mystérieux oiseau blanc. Lorsque le fils du roi donne ce bal, Cendrillon s'y rend grâce à sa marraine, une fée, qui la pare d'une robe d'or et de pantoufles de verre, et transforme pour elle une citrouille en carrosse. Une seule recommandation : Cendrillon devra rentrer avant minuit... Ce livre aux couleurs éclatantes met en scène la destinée de Cendrillon, dévoilant, au fil de décors délicats, des robes luxueuses, des coiffes pleines de panache, des scènes de bal féeriques et la grâce de cette émouvante héroïne. Un véritable enchantement pour nos jeunes lecteurs !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gem'inga TOP 500 COMMENTATEURS le 30 juin 2007
Format: Broché
Non content de transposer l'histoire de Cendrillon à une époque plus récente par ses splendides illustrations, le grand Roberto Innocenti revisite le récit et ses diverses implications psychologiques. Grâce à son génie d'illustrateur, il parvient à le faire sans enlever quoi que ce soit à la magie du conte.

Au début du livre, on voit Cendrillon persécutée par sa belle-mère et ses sœurs, sous les yeux de son père passif et de tout le voisinage, représenté entre autres par des enfants qui jouent à colin-maillard les yeux bandés et par un aveugle avec une canne blanche. Les principaux mécanismes de défense psychologique face à une situation de maltraitance sont ici explicités : l'impuissance, le déni, l'indifférence, la banalisation, l'aveuglement. On se rend compte que Cendrillon n'est pas un personnage qui subit son sort sans rien dire, mais qu'elle est totalement seule, isolée, dans une situation sans issue.

Lorsque Cendrillon effectue ses métamorphoses grâce à sa bonne marraine la fée, on constate, toujours grâce aux illustrations d'Innocenti, qu'elle est psychologiquement prête à quitter son rôle de victime pour adopter celui de princesse aimée et adulée, point de mire de toute la haute société. C'est beaucoup moins évident que cela n'en a l'air de prime abord. Cela implique qu'elle a su conserver son estime de soi, bien qu'étant traitée comme une esclave, continuellement écrasée et humiliée.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gem'inga TOP 500 COMMENTATEURS le 9 septembre 2012
Format: Album
Non content de transposer l'histoire de Cendrillon à une époque plus récente par ses splendides illustrations, Roberto Innocenti revisite le récit et ses diverses implications psychologiques. Grâce à son génie d'illustrateur, il parvient à le faire sans enlever quoi que ce soit à la magie du conte.

Au début du livre, on voit Cendrillon persécutée par sa belle-mère et ses sœurs, sous les yeux de son père passif et de tout le voisinage, représenté entre autres par des enfants qui jouent à colin-maillard les yeux bandés et par un aveugle avec une canne blanche. Les principaux mécanismes de défense psychologique face à une situation de maltraitance sont ici explicités : l'impuissance, le déni, l'indifférence, la banalisation, l'aveuglement. On se rend compte que Cendrillon n'est pas un personnage qui subit son sort sans rien dire, mais qu'elle est totalement seule, isolée, dans une situation sans issue.

Lorsque Cendrillon effectue ses métamorphoses grâce à sa bonne marraine la fée, on constate, toujours grâce aux illustrations d'Innocenti, qu'elle est psychologiquement prête à quitter son rôle de victime pour adopter celui de princesse aimée et adulée, point de mire de toute la haute société. C'est beaucoup moins évident que cela n'en a l'air de prime abord. Cela implique qu'elle a su conserver son estime de soi, bien qu'étant traitée comme une esclave, continuellement écrasée et humiliée.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?