Acheter d'occasion
D'occasion - Comme neuf Voir les détails
Prix : EUR 5,49

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,97
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Cent-un poèmes sur les femmes [Poche]

Patricia Latour


Voir les offres de ces vendeurs.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,97
Vendez Cent-un poèmes sur les femmes contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,97, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres dans notre boutique dédiée.

Description de l'ouvrage

1 janvier 1998
Si elles ont souvent eu du mal à s'exprimer comme « auteures », les femmes sont, depuis le XIIe siècle, le thème central de la poésie française. Ce choix donne, à travers le prisme de la poésie, une idée de l'évolution de l'image de la femme.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Trouver cent un poèmes sur les femmes n'est pas chose bien compliquée. On n'a, sur le sujet, que l'embarras du choix. Le plus difficile est bien de n'en sélectionner que cent un. Mais, collection oblige, il a bien fallu choisir parmi des centaines, sans doute des milliers de poèmes. Le choix qui résulte de ce travail est obligatoirement un peu arbitraire et personnel, mais mêle poèmes connus et moins connus, auteures et auteurs dont le nom est resté, a malheureusement été oublié ou n'a pu encore rencontrer le grand public. Bien que la majorité des poètes et poétesses sont Français, quelques poèmes étrangers sont présentés dans leur traduction.
Il ne s'agit pas ici de présenter des écrits de femmes mais des poèmes qui parlent des femmes et qui sont écrits par des femmes et des hommes. Pour faciliter la lecture, plusieurs parties sont proposées ; une première, regroupant des textes sur l'image - ou plutôt les images, car elles sont multiples - de la femme en poésie ; une seconde sur les femmes et l'amour, une troisième autour de l'une des images les plus fréquentes, celle de la mère, une quatrième sur les femmes et la guerre, une cinquième sur les femmes et le travail (qui ne comporte que huit poèmes, la poésie ne s'attachant pas beaucoup à cet aspect de la vie des hommes encore moins quand il s'agit de femmes) et une sixième sur les femmes dans l'action sociale.
Si les femmes ont parfois eu du mal, en tant qu'auteures, à être reconnues en littérature (trente-sept poèmes sur les cent un proposés sont écrits par des femmes), en revanche elles y occupent, en tant que sujet, une place de choix, notamment dans la création poétique occidentale. Des premiers âges de l'amour courtois à l'époque contemporaine, les femmes sont bien souvent au centre de la poésie. Le poète lui-même n'est-il pas inspiré par une muse ? Ainsi, même lorsque l'on ne parle pas d'elles, elles sont omniprésentes. Elles restent la source d'inspiration privilégiée des poètes comme des peintres.
L'image qui prédomine, du Moyen Age à aujourd'hui, est, la plupart du temps, celle du regard des hommes sur les femmes ; femme rêvée, idéalisée, idolâtrée, parfois crainte ou honnie, femme faite pour l'amour, pour la beauté, pour la bonté, femme dont toutes les parties du corps sont admirées, femme mère, protectrice et aimante. Une femme qu'il faut conquérir, assiéger comme une forteresse ; une guerre à gagner de haute lutte pour laquelle le poète déploie toutes ses armes poétiques, toute son énergie. Madone, ange ou démon, on lui accorde la ruse ou le dédain comme armes. Elle n'intervient bien souvent que pour assouvir les désirs du poète et devient démon dès lors qu'elle se refuse à lui. Les poètes sont bien plus nombreux que les poétesses, ce qui explique qu'en poésie les images de la femme sont d'abord celles-là.

Biographie de l'auteur

Membre fondateur du Temps des Cerises. Née en 1954 à Aubervilliers, Patricia Latour est journaliste et essayiste, rédactrice en chef du Manifeste. Elle est également conseillère municipale de la commune d'Aubervilliers.

Détails sur le produit


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?