undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
EUR 14,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ces mythes qui ruinent la... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ces mythes qui ruinent la France Broché – 12 décembre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 12 décembre 2011
"Veuillez réessayer"
EUR 14,90
EUR 14,90 EUR 13,75

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Ces mythes qui ruinent la France + Le very best-of de Frédéric Bastiat
Prix pour les deux : EUR 25,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Notre pays est en déclin car sa classe politico-administrative propage des idées fausses, 30 mythes qui ruinent la France : « la relance par la consommation assure la croissance » ; « la recherche est la clé de notre développement » ; « notre modèle social protège les pauvres » ; « les HLM sont des logements sociaux » ; « les fonctionnaires ne sont pas des privilégiés » ; « les emplois verts sont la solution au chômage » , etc. Ces mythes justifient des dépenses publiques exagérées qui sapent la compétitivité de nos entreprises. Après les avoir démolis, Alain Mathieu propose, pour réduire les dépenses publiques, un programme de réformes répondant aux souhaits de la majorité des Français : aligner le coût de nos fonctionnaires et nos dépenses sociales sur ceux de l'Allemagne; décentraliser; instaurer un dialogue social dans les entreprises ; lutter sérieusement contre les fraudes sociales ; privatiser ce qui doit l'être ; ouvrir la voie aux référendums d'initiative populaire, etc. Ces réformes éviteront à la France le sort de la Grèce et, en faisant s'épanouir la capacité d'innovation de ses entrepre­neurs, lui assureront des années de prospérité.

Biographie de l'auteur

Alain Mathieu est président de « Contribuables Associés », la plus importante des associations civiques françaises (146000 membres), qui combat les gaspillages d'argent public. Polytechnicien et docteur ès sciences économiques, il a débuté au ministère des Finances, dirigé Le Bon Marché et Conforama, puis racheté, redressé et développé une entreprise industrielle de 300 personnes. En 2008, il a publié Le modèle anti-social français (éditions du Cri).



Détails sur le produit

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Les éditions du Cri (12 décembre 2011)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2953220542
  • ISBN-13: 978-2953220544
  • Dimensions du produit: 21,8 x 15 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 59.538 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

31 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludwig Jean Sébastien TOP 100 COMMENTATEURS le 25 décembre 2011
Alain Mathieu en a relevé rien moins que trente de ces « mythes », de ces contre-vérités, pour ne pas dire de ces gros bobards du « politiquement correct ». Citons-en quelques-uns : « Les emplois verts sont la solution au chômage, la France est un pays très inégalitaire, notre modèle social protège les pauvres, le RSA facilite le retour à l'emploi, la cupidité des banquiers est la cause de la crise, la relance par la consommation assure la croissance, la crise économique exige le retour de l'Etat, prêter à la Grèce c'est sauver l'euro, le dumping asiatique est la cause du chômage, nous manquons de policiers, d'infirmiers de professeurs... » Il leur a tordu le cou de façon magistrale et le lecteur en restera largement déstabilisé tellement ces mensonges répétés à longueur de journée sur l'ensemble des médias peuvent finir par ressembler à des vérités.
Il faut absolument lire et faire lire ce livre, écouter ses arguments solidement établis sur des chiffres ou des statistiques officielles rarement favorables à notre pays quand on les compare avec les résultats de l'Allemagne, de la Suisse, de l'Autriche ou de la Suède dans nombre de domaines. La France est sur le déclin, elle va dans le mur, elle est plombée par une dette abyssale et les mesures envisagées actuellement ne sont pas à la mesure des enjeux.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dumait le 4 janvier 2012
Ces Mythes qui ruinent la France»... et les Français ! Un nouveau livre d'Alain Mathieu

Avec son dernier ouvrage, «Ces mythes qui ruinent la France»*, Alain Mathieu, président de Contribuables Associés, s'inscrit dans une longue lignée de penseurs, catégorie économistes-essayistes, qui s'efforcent de remettre les pendules à l'heure, d'appeler un chat un chat et d'expliquer à leurs contemporains qu'il arrive un moment où il faut cesser de prendre des vessies pour des lanternes !...
J'étais étudiant à Sciences-po Paris quand Alfred Sauvy fit paraitre (chez Payot) son célèbre «Mythologie de notre temps».
On disait de lui : «c'est un esprit libre et engagé»
J'ai donc spontanément repensé à mon vieux professeur en lisant le dernier ouvrage d'Alain Mathieu.
Au départ, Alain voulait donner une suite à son magistral «Modèle anti-social français» (2008), où il avait, implacablement, démontré que l'Etat-providence ne fonctionnait pas en priorité pour les pauvres, mais bien plutôt pour les scribes de la sphère publique, qui se servent, avant que de servir...
Après avoir montré combien notre système était dévoyé, il souhaitait prouver qu'il était surtout inefficace.
Il a donc commencé par un constat indiscutable : sur tous les critères, depuis 20 ans, la France, au plan économique, recule. Que les classements soient établis par des instituts sis à Paris, Londres, New-York ou Shangai.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par chris le 16 mai 2014
Achat vérifié
Enfin un livre qui explique concrètement ce qui ne va pas bien en France dans le domaine économique. Alain Mathieu fait la comparaison avec l'Allemagne, qui dépense 47% de son PIB sur son secteur publique, avec la France qui dépense 57%. L'écart de 10% constitue env 200 mrd d'euro de dépenses par an, ce qui doit être financé par des impôts ou par des emprunts. Il ne faut pas s'étonner que les entreprises sont suffoquées! Il explique avec les chiffres d'où viennent cet écart de 200 mrd, et propose des réformes. Il explique les fraudes fiscales et sociales, et également la mainmise des syndicats sur trop de domaines de la vie économique en France.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alan le 2 mars 2012
Achat vérifié
A lire ce livre, malgré de nombreux chiffres, on prend la mesure de la perspective de la France vers une finalité grecque ! Pour rester libre et ne pas devoir obéir aux agences de cotation, il ne faut pas dépenser plus que l'on gagne... Pour ce faire, trois solutions : augmenter les impôts, réduire la dépense publique ou mixer les deux ! Sinon pas de relance durable ! Malheureusement ni le gouvernement actuel ni l'opposition, à la veille d'élections, ne proposent une réduction de nos dépenses, c'est même tout le contraire !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?