undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles7
4,0 sur 5 étoiles
Prix:14,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Alain Mathieu en a relevé rien moins que trente de ces « mythes », de ces contre-vérités, pour ne pas dire de ces gros bobards du « politiquement correct ». Citons-en quelques-uns : « Les emplois verts sont la solution au chômage, la France est un pays très inégalitaire, notre modèle social protège les pauvres, le RSA facilite le retour à l'emploi, la cupidité des banquiers est la cause de la crise, la relance par la consommation assure la croissance, la crise économique exige le retour de l'Etat, prêter à la Grèce c'est sauver l'euro, le dumping asiatique est la cause du chômage, nous manquons de policiers, d'infirmiers de professeurs... » Il leur a tordu le cou de façon magistrale et le lecteur en restera largement déstabilisé tellement ces mensonges répétés à longueur de journée sur l'ensemble des médias peuvent finir par ressembler à des vérités.
Il faut absolument lire et faire lire ce livre, écouter ses arguments solidement établis sur des chiffres ou des statistiques officielles rarement favorables à notre pays quand on les compare avec les résultats de l'Allemagne, de la Suisse, de l'Autriche ou de la Suède dans nombre de domaines. La France est sur le déclin, elle va dans le mur, elle est plombée par une dette abyssale et les mesures envisagées actuellement ne sont pas à la mesure des enjeux. Et là intervient toute la seconde partie de l'ouvrage, tout aussi indiscutable que la première, consacrée aux réformes indispensables : « Mettre en valeur la démocratie directe, mettre en place des référendums d'initiative populaire, supprimer le cumul des mandats (et des rémunérations) des élus, réduire les coûts de la fonction publique, moderniser le syndicalisme, alléger la paperasserie administrative, lutter sérieusement contre les fraudes sociales (croisement des fichiers informatiques), réformer la fiscalité... etc... » La liste est longue et le lecteur a l'impression de se trouver devant une tâche incroyablement difficile, genre nettoyage des écuries d'Augias. Et pourtant, le redressement est à ce prix et ce livre est là pour nous en convaincre. L'auteur nous laisse même entrevoir l'aube de nouvelles « Trente Glorieuses ». « Puissent le peuple français et ses dirigeants renoncer au mythe des hausses d'impôts et comprendre que, pour retrouver la croissance, de véritables économies de dépenses publiques sont indispensables ! » conclut l'auteur. Un livre indispensable pour qui veut comprendre la situation actuelle. Clair, bien écrit, facile à lire, et finalement roboratif même pour ceux qui comme moi ne comprennent pas grand chose à l'économie... Merci et bravo Monsieur Mathieu !
11 commentaire|31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2012
Ces Mythes qui ruinent la France»... et les Français ! Un nouveau livre d'Alain Mathieu

Avec son dernier ouvrage, «Ces mythes qui ruinent la France»*, Alain Mathieu, président de Contribuables Associés, s'inscrit dans une longue lignée de penseurs, catégorie économistes-essayistes, qui s'efforcent de remettre les pendules à l'heure, d'appeler un chat un chat et d'expliquer à leurs contemporains qu'il arrive un moment où il faut cesser de prendre des vessies pour des lanternes !...
J'étais étudiant à Sciences-po Paris quand Alfred Sauvy fit paraitre (chez Payot) son célèbre «Mythologie de notre temps».
On disait de lui : «c'est un esprit libre et engagé»
J'ai donc spontanément repensé à mon vieux professeur en lisant le dernier ouvrage d'Alain Mathieu.
Au départ, Alain voulait donner une suite à son magistral «Modèle anti-social français» (2008), où il avait, implacablement, démontré que l'Etat-providence ne fonctionnait pas en priorité pour les pauvres, mais bien plutôt pour les scribes de la sphère publique, qui se servent, avant que de servir...
Après avoir montré combien notre système était dévoyé, il souhaitait prouver qu'il était surtout inefficace.
Il a donc commencé par un constat indiscutable : sur tous les critères, depuis 20 ans, la France, au plan économique, recule. Que les classements soient établis par des instituts sis à Paris, Londres, New-York ou Shangai.
La raison essentielle réside dans l'accroissement des charges mises sur le dos de Français - en tête desquels les entreprises - pour financer un secteur public de moins en moins efficace et donc de plus en plus couteux.
La comparaison avec l'Allemagne permet de chiffrer à 140 milliards d'euros le surpoids dont souffre les entreprises françaises.
Pourtant, Alain Mathieu fait partie de la catégorie des optimistes : il est encore temps selon lui d'engager les réformes nécessaires. Pour réduire le cout de la fonction publique.
Les propositions sont précises. «Supprimer les 35 heures». «Aligner les retraites (et les salaires) du public sur le privé». «Faire travailler les enseignants à plein temps». «Baisser les dépenses sociales», mais aussi le budget de l'armement et de la culture...
Comment s'y prendre ? La campagne pour l'élection présidentielle de mai prochain peut être une chance. Sinon se sont les marchés et le FMI qui s'en chargeront...
Avec Alain Mathieu, notre association Contribuables Associés profitera de cette période pour promouvoir le thème de la Démocratie directe. Plusieurs candidats (ou candidate) à la présidence de la République se disent d'ors et déjà d'accord avec la proposition de loi déposée, en concertation avec nous, par le député UMP Christian Vanneste.
Car la démocratie représentative doit, de nos jours, être équilibrée par le droit légitime du peuple à initier des referendum d'initiative populaire.
Et les réformes nécessaires, urgentes, de bon sens, recensées par Alain Mathieu, ne seront mis en oeuvre qu'en bousculant le statu quo du politiquement correct, qu'en débordant le petit monde de l'oligarchie parisienne.
*184 pages. 14,90€
Les Editions du Cri (42 rue des Jeuneurs 75002-Paris) tel 01 42 21 16 24 <[...]>
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
Enfin un livre qui explique concrètement ce qui ne va pas bien en France dans le domaine économique. Alain Mathieu fait la comparaison avec l'Allemagne, qui dépense 47% de son PIB sur son secteur publique, avec la France qui dépense 57%. L'écart de 10% constitue env 200 mrd d'euro de dépenses par an, ce qui doit être financé par des impôts ou par des emprunts. Il ne faut pas s'étonner que les entreprises sont suffoquées! Il explique avec les chiffres d'où viennent cet écart de 200 mrd, et propose des réformes. Il explique les fraudes fiscales et sociales, et également la mainmise des syndicats sur trop de domaines de la vie économique en France.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2012
A lire ce livre, malgré de nombreux chiffres, on prend la mesure de la perspective de la France vers une finalité grecque ! Pour rester libre et ne pas devoir obéir aux agences de cotation, il ne faut pas dépenser plus que l'on gagne... Pour ce faire, trois solutions : augmenter les impôts, réduire la dépense publique ou mixer les deux ! Sinon pas de relance durable ! Malheureusement ni le gouvernement actuel ni l'opposition, à la veille d'élections, ne proposent une réduction de nos dépenses, c'est même tout le contraire !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2012
Une analyse rigoureuse et ordonnée des comptes et des politiques de notre pays. Des propositions de corrections. Un livre indispensable
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2013
Quelques remarques intéressantes, des rappels sur les équilibres essentiels en économie, par contre quelques poncifs et des approximations qui nuisent à la cohérence d'ensemble.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2012
Un concentré ridicule du pire de la pensée unique.
Lisez les commentaires donnant 4 étoiles ou plus: facile à lire, même pour ceux qui ne comprennent rien à l'économie!
Eh bien non! Il n'y a pas de réponses évidentes et TOUS les pays des économies avancées connaissent la crise.
Parler de l"Allemagne est risible, son modèle fonctionne sur une forte exportation et le recours au crédit: impossible pour tous les pays de copier ce modèle
qui par ailleurs a terriblement appauvri sa population. Seul le dernier des imbéciles peut croire que le PIB est un indicateur de niveau de vie...

Cet auteur appartient à la même catégorie que les Baverez, Sorman et consorts: ils gagnent leur vie avec quelques idées simplistes et grossières dont on peut douter qu'ils
y adhèrent réellement....

Lisez Stiglitz, Krugman, Piketty...
11 commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)