EUR 10,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
C'est ainsi que les homme... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

C'est ainsi que les hommes vivent Poche – 5 avril 2006


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,79
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 10,20
EUR 9,25 EUR 2,78

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

C'est ainsi que les hommes vivent + Si loin de caïn
Prix pour les deux : EUR 18,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

A l'automne 1999, Lazare Grosdemange, journaliste et grand voyageur, revient dans les Vosges sur les lieux de son enfance. Un accident lui fait perdre la mémoire dans des circonstances troublantes qu'il cherche de toutes ses forces à éclaircir. Son enquête le conduit sur une piste liée au passé de la région, une piste que quelques coureurs de trésors semblent déjà connaître. Au début du XVIIe siècle, dans cette partie des Vosges, Dolat, fils d'une paysanne brûlée pour sorcellerie, découvre la vérité sur sa naissance : il a été recueilli par les religieuses de Remiremont et adopté par une demoiselle de haut lignage. Éloigné de l'abbaye, il se retrouve impliqué avec Apolline, sa « marraine » devenue sa maîtresse, dans les intrigues qui secouent le duché de Lorraine. Le couple s'enfuit vers la Bourgogne voisine, par la montagne où ne vivent que des « forestaux », charbonniers et « myneurs », en marge du monde. La guerre de Trente Ans qui dévaste la Lorraine atteint bientôt ces régions sauvages et sépare les deux amants. Par des voies secrètes et souterraines, la quête de Lazare Grosdemange va croiser au-delà des siècles les aventures de Dolat, « fils du diable ».

Fresque hallucinée de la guerre de Trente Ans et thriller contemporain, C'est ainsi que les hommes vivent est une immense aventure du langage et de la mémoire. Le grand oeuvre de Pierre Pelot, auteur de Sous le vent du monde et de La Forêt muette. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l'auteur

Né à Saint Maurice-sur-Moselle, Pierre Pellot a toujours vécu dans les Vosges. Depuis La Piste du Dakota en 1965, il a publié plus de cent cinquante romans appartenant a tous les genres, dont 1a Forêt muette (1982), L'Eté en pente douce (1992), et Le Pacte des loups (2000). Authentique écrivain populaire, artisan d'une langue unique, à la fois très ancienne et très contemporaine, Pierre Pelot signe son grand œuvre avec C'est ainsi que les hommes vivent --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Détails sur le produit

  • Poche: 1178 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (5 avril 2006)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253114480
  • ISBN-13: 978-2253114482
  • Dimensions du produit: 18 x 4,3 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 134.762 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Pierre Pelot est un type formidable, avec une pipe et des poils. Il fait partie de ces écrivains qui disposent d'une bibliographie impressionnante, et touche à tous les genres. Il a plus de 150 titres à son actif dont, entre autres : Delirium Circus (Denoël), Méchamment Dimanche (Héloïse d'Ormesson, Pocket), C'est ainsi que les Hommes vivent (Denoël, Livre de poche), Les chiens qui traversent la nuit (Rivages), Sous le vent du Monde (Denoël). Il est aussi l'auteur de L'été en pente douce (qui a été adapté au cinéma).

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrice Vatan sur 23 mars 2004
Format: Broché
Grossièrement résumé, il s'agit d'un amour impossible entre le fils d'une sorcière brûlée vive, Dolat et Apolline, jeune fille de haut rang élevée dans une abbaye de Remiremont dans les Vosges au XVIIe siècle. Cette histoire est éclairée par son pendant contemporain situé au tournant de l'an 2000 et qu'anime un journaliste, Lazare Grosdemange, revenu de Paris pour enterrer sa mère sur les lieux même de l'histoire ancienne. Les deux aventures entreront en résonance à travers des passerelles tendues par le temps.
Ce gros bouquin de 1100 pages qui doit peser son kilo et demi n'est jamais lourd bien qu'écrit dans une langue empruntant au vieux parler du XVIIe siècle ainsi qu'au patois vosgien. Pelot, de son vrai nom Grosdemange, a plongé tête la première dans cette fresque monstrueuse, barbare, mais aussi lyrique et poétique. On a l'impression que son parcours, fait de quelque 150 romans écrits depuis le début des années soixante, n'a trouvé sa justification que dans l'accouchement de ce qui restera son grand œuvre. Ces pages sont portées par un souffle d'une rare ampleur. Mis au service de la célébration de la terre vosgienne, verve poétique, puissance narrative, travail sur la langue, bref un métier d'écrivain porté à son expression ultime, se conjuguent en un ensemble unique. Je ne sais si un livre peut changer la vie ; je sais en tous cas que celui-ci a changé mon rapport à la littérature. Il y à l'avant et l'après "C'est ainsi que les hommes vivent".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par FrankGTH TOP 1000 COMMENTATEURS sur 18 avril 2007
Format: Poche
Des deux époques contées ici, c'est indéniablement la partie historique du début du 17ème siècle qui occupe la plus grande part de cette fresque monumentale. Tout commence par un procès en sorcellerie qui va aboutir à la réunion de deux jeunes êtres dans les murs des religieuses de Remiremont. Et c'est la vie de ces 2 personnages que tout aurait dû séparer que nous allons suivre au milieu des horreurs de cette époque qui verra son sommet dans les affres de la guerre de trente ans. Un livre énorme dans tout les sens du terme, et qui deviens d'emblée un ouvrage incontournable de ma bibliothèque aux cotés des Piliers de la terre et autres Shogun.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Norbert Gerard sur 26 juin 2010
Format: Poche
Bon Dieu quel bouquin du diable! Je le déconseille formellement à ceux qui adorent s'ennuyer en lisant. Un chapitre sur deux se déroule en 1600 dans les vosges profondes,et l'autre en 2000.A part maintenir un peu de suspens la partie moderne est assez plate.les chapitres anciens sont carrément effrayants; c'est Jacqou le croquant en dix fois plus poignant. l'intrigue est parfois difficile à suivre parceque noyée dans une multitude de détails sordides qui peuvent choquer.De la haine, de la violence, de l'obscurantisme religieux. Du haut des bûchers qui crépitent allégrement coule un jus gras...Mais surtout un héros frigorifié d'amour.C'est un grand roman d'amour qui ne dit pas son nom.N'espérez pas lire :" ils s'embrassèrent tendrement ".Ici, l'eau de rose poisse, c'est des larmes et du sang.Il faut s'habituer au style torturé et aux tournures des phrases.Le vocabulaire,quoique lisible, est un curieux mélange de patois et d'ancien français.Ma grand mère qui est de là bas parlait comme cela.Entre les meurtres, les passages émouvants,l'érotisme limite vulgaire,on ne reprend son souffle que dans les chapitres modernes.La scène d'accouchement dans un cachot,sur la paille empuentie d'excréments,donne vraiment des haut-le-coeur. on ne sait trop qui sont les bons ou les méchants,tous sont un peu les deux.le titre aurait pu être "le fils du diable".
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Victaureau TOP 500 COMMENTATEURS sur 28 décembre 2004
Format: Broché
J'ai acheté ce livre par hasard en automne 2003 dans une librairie locale aprés l'avoir aperçu dans un super-marché. J'ai été subjugué et bien que le roman soit long, je n'y ai pas trouvé de longueurs: tout est en actions, même l'écriture contemporaine. Ce roman qui nous fait découvrir les horreurs de la guerre de trente ans est aussi un hommage à des métiers simples: mineur, apiculteur. Il nous fait découvrir deux belles histoires d'amour avec leurs malheurs et l'humanité ou l'inhumanité des êtres. Je le conseille vivement, pour moi il a sa place aux côtés d'AZTECA de Gary Jenning et même peut-être un peu avant. Quand on referme ce livre on regrette qu'il y en ait finalement peu de ce genre. Bravo à Pierre PELOT, grand merci et pourquoi pas un autre roman de la même veine ?
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alain Melchior sur 28 septembre 2009
Format: Poche
Pierre Pelot est un des auteurs les plus injustement sous-estimés de notre époque. C'en est à mon (humble) avis l'un des plus importants écrivains, où l'on trouve souvent plus d'intérêt aux bons auteurs qu'aux grands auteurs. Et Pierre Pelot fait indubitablement partie de cette dernière catégorie. Je le mettrais sans hésiter aux côtés (non pour l'esthétique (quoi que...), mais pour l'importance littéraire) d'auteurs tels que Carson Mac Cullers, William Faulkner ou Tennesse Williams, par exemple... On retrouve d'ailleurs dans ses récits (vosgiens) le même ton, le même souffle, la même noirceur et le même désespoir que dans les grands textes de ces auteurs sudistes... Ce (très) gros livre est une merveille de structure, de narration et d'écriture. Il demande certes parfois un gros effort d'attention, car certains passages sont d'une texture assez dense. Mais cela s'appelle la littérature !! Grande, noble et belle... Mais ne pas s'arrêter à ce livre, surtout. D'autres ouvrages tels que L'Ombre des Voyageuses, Méchamment Dimanche, Ce Soir les souris sont bleues ou La Forêt muette, entre autres, méritent le détour.
Merci, Monsieur Pelot. Je vous aime !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?