undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
C'est la culture qu'on as... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par chapitre_libraire
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Spécialiste du livre. Service professionnel. Expédition en 24 heures des Pays de la Loire (France) en colis suivi. Confirmation de l'expédition par mail. Suivi de commande en ligne. 200 000 clients satisfaits.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

C'est la culture qu'on assassine Poche – 28 mai 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,18 EUR 5,15
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 6,80 EUR 4,99

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

C'est la culture qu'on assassine + Pays perdu + Festins secrets
Prix pour les trois: EUR 19,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Un crime sans précédent se perpétue chaque jour, masqué par le brouhaha ambiant qu'il génère. Nous en sommes les témoins ébahis, pire, les complices passifs. Et ce n'est rien de moins que la culture qu'on assassine. Mais certains prennent encore la plume comme, en d'autres temps, on prenait l'épée : avec audace et détermination. Pierre Jourde est de ceux-ci. En esprit libre, contre les fausses valeurs, les postures et les entreprises de mystification, il attaque et défend, car toute entreprise de démolition se doit aussi de mettre en lumière ce qu'un paysage dégagé laisse enfin apercevoir. Caustique et décapant, le livre militant se transforme alors en déclaration d'amour. " La recette est parfaite. Très peu de sucre, beaucoup de fruit. C'est réjouissant, agaçant, ça réveille à tous les coups. " Le Nouvel Observateur

Biographie de l'auteur

Pierre Jourde est né en 1955 en banlieue parisienne dans une famille d'origine auvergnate. Agrégé de lettres, il enseigne le français pendant dix ans. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages – essais, critiques et romans. La Littérature sans estomaca reçu le Prix de la critique de l'Académie française et Festins secrets, le prix Renaudot des Lycéens, le Grand Prix de la S.G.D.L. et le prix Valéry Larbaud. Son dernier ouvrage, La Première Pierre, a reçu en 2013 le Grand Prix Jean Giono.



Détails sur le produit

  • Poche: 309 pages
  • Editeur : Pocket (28 mai 2014)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266226231
  • ISBN-13: 978-2266226233
  • Dimensions du produit: 17,8 x 1,4 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 230.601 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur


Pierre Jourde est romancier et critique littéraire. Il enseigne la littérature à l'université Grenoble III.


© C.Hélie Gallimard

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mme E. Noguerol TOP 500 COMMENTATEURS le 4 juin 2011
Format: Broché Achat vérifié
Depuis quelques années déjà Pierre Jourde dénonce les incohérences, voire les absurdités et les scandales de tout ce qui gravite autour d'une prétendue "culture", en voie de décomposition. D'abord que l'on se rappelle ou que l'on lise, si ce n'est pas encore fait, les ouvrages antérieurs critiques de Jourde sur la littérature contemporaine, où la plupart des auteurs à succès sont dénoncés, à juste titre, pour l'inanité de leurs petits romans, pourtant vantés et adulés par une "critique" hypocrite, ou par des journalistes parfois illettrés, à la solde d'éditeurs vénaux ou sans scrupules. Le plus triste est que la masse des lecteurs se laisse parfois entraîner par ces "écrivains" et parfois par des "poètes", ne voyant pas qu'elle est abusée, parce que tel ou tel romancier a reçu un prix ou a bénéficié d'une grande publicité, ou parce que, tout simplement,la télévision est le principal vecteur de "la connerie", "l'empire de la connerie triomphante et fière d'elle-même", écrit Jourde.Lire la suite ›
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par MM TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 10 juillet 2012
Format: Broché Achat vérifié
En achetant ce livre je savais ce que j'allais y trouver. Notre culture s'en va, même les milieux intellectuels y participent. Je le savais, mais j'ignorais l'ampleur du mal. L'auteur décrit ou dénonce les copinages entre journalistes, entre journalistes et maisons d'éditions pour la promotion d'un roman. Musso et Lévy en prennent pour leur grade. Mais le pire n'est pas là; tout le monde ne lit pas Goethe et je le comprends. Le pire réside dans la nomination de nos professeurs d'université et dans le laminage constant du niveau de culture par les chaînes de télé et la télé-réalité. Il suffit de voir un jeux télé, n'importe lequel: dès qu'un candidat fait une référence à un peintre ou un écrivain classique tout le monde reste admiratif. Le soucis, c'est qu'un peuple sans culture, sans histoire perd son esprit critique et devient facilement manipulable. Et c'est bien là le danger de perdre sa culture générale.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mixed up as a milkshake le 13 mai 2011
Format: Broché
A lire de toute urgence ! Un livre qui décape, d'une grande intelligence, que je considère comme une courte mais passionnante analyse de la culture aujourd'hui, et qui m'a ouvert les yeux sur l'état de celle-ci en France. Pierre Jourde ne fait pas dans la dentelle et nous montre l'état lamentable dans lequel nos hommes politiques sont en train de mettre l'éducation, ainsi que leur mépris pour la recherche et les intellectuels. Les journaux, les médias, en prennent pour leur grade eux aussi, notamment ceux qui font la promotion permanente (genre bourrage de crâne) des mêmes auteurs pour des livres souvent très mal écrits, bourrés de fautes d'orthographe et de syntaxe, mais qui font, à l'inverse, l'impasse sur des tonnes de livres et d'auteurs talentueux dont personne ne parle ; la corruption dans le milieu des Prix littéraires, où l'on fonctionne sur le copinage, le renvoi d'ascenseur, au mépris d'oeuvres et d'auteurs, complètement négligés là encore ; les menaces, les insultes que certain(e)s journalistes-écrivains vous adressent si vous êtes trop critique à leur égard, et qui n'hésitent pas à vous censurer voire à exiger votre renvoi si vous ne suivez pas le bon mouvement comme tout le monde ; la "pipolisation" à outrance, la tyrannie du "respect pour tout ce qui se fait", aussi bien sur le plan littéraire qu'artistique, et qui étouffe l'esprit critique, faisant de celui qui en use un "réac", un aigri, un jaloux ; l'art contemporain, Francis Lalanne, Christine Angot, Philippe Djian, Marc Lévy, Guillaume Musso, Les Inrocks, Libération, France Culture, tout y passe !Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 13 juin 2014
Format: Poche
Certains livres rendent heureux et triste et c'est le cas de celui ci.
Heureux de lire une réflexion de bon sens. En cette période de Pentecôte, la visite d'un esprit sain est toujours une bonne nouvelle.
Mais triste aussi de partager le constat accablant qu'il dresse de la situation culturelle.

Amateurs de Desproges et de Philippe Muray, ne passez surtout pas votre chemin. Jourde est de cette famille qualifiée paresseusement et hâtivement de réactionnaire, ce qui était une injure hier et tend à devenir un titre de gloire aujourd'hui, à tort dans les 2 cas.

Si vous vous défiez des "mutins de Panurge", vous vous sentirez moins seul après la lecture de "C'est la culture qu'on assassine".

Ce livre est un recueil de chroniques que Pierre Jourde écrit sur son blog depuis 2009 et il touche à tous les aspects de la culture.
Comme Jourde n'a pas sa plume dans la poche, cela donne de savoureuses charges contre la réforme des universités (un monde qu'il connaît personnellement), les médias, la politique éducative, la politique et la vie culturelles, le monde de l'édition et les écrivains, l'éthique…

Attention. Il ne s'agit pas d'une énième dénonciation de la dérive de l'Education nationale, des médias ou d'un simple tir aux pigeons qui occupent les têtes de gondoles du livre.
Il ne s'agit pas non plus d'une offensive visant à (r)établir un imaginaire pays réel pour s'opposer à l'hégémonie du politiquement correct.

Pierre Jourde se contente de réfléchir et de montrer, avec verve et humour.
Lire la suite ›
31 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?