undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 11 à 13 jours.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
C'est pas la fin du monde a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

C'est pas la fin du monde Poche – 30 août 2006


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,60
EUR 5,00 EUR 0,01

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

C'est pas la fin du monde + Dans les replis du temps + Dans les coulisses du musée
Prix pour les trois: EUR 19,80

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble



Détails sur le produit

  • Poche: 312 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (30 août 2006)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253111317
  • ISBN-13: 978-2253111313
  • Dimensions du produit: 18 x 1,3 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 83.700 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Polo TOP 500 COMMENTATEURS le 23 novembre 2009
Format: Poche
Il faut un peu de persévérance pour rentrer dans ce recueil de nouvelles made in UK. Kate Atkinson, à qui on doit notamment l'hilarant Sous l'aile du bizarre, livre ici une série de 12 nouvelles à lire dans l'ordre (les personnages étant plus ou moins liés les uns aux autres), qui semble aller dans un sens, mais n'en ont finalement pas vraiment.
La première nouvelle est un peu rude, tant dans le style que dans le fond, mais fixe finalement le ton des autres nouvelles: nous sommes ici dans un monde proche du théâtre de l'absurde, façon Beckett. Le genre de monde, où l'on a le sentiment de toucher à une certaine vérité, tout en sachant qu'il n'y en a pas. Bref, pas si éloigné que ça du monde de Kate Atkinson.
On y retrouve pêle-mêle tous les sujets qui lui sont chers: la famille, le destin, la mort, l'inertie, les petits bonheurs, les losers et la difficulté de s'accorder avec autrui.
Ne vous attendez pas à ce que les nouvelles aient vraiment un début et une fin, elles ne cherchent bien souvent qu'à capter un instant de vie, ou à nous amener des émotions, des sensations, sans pour autant qu'il y ait nécessairement un début et une fin. Pour ce faire, Kate Atkinson use de sa narration à tiroirs avec brio et joue avec les mots comme peu osent le faire.
On rit souvent, on grince des dents un peu et on s'esbaudit des références qui vont de l'émission culinaire à la mythologie, le tout formant un monde cohérent: le nôtre.
Finalement, la morale est peut-être là: c'est notre monde qui est absurde.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par So67 le 17 octobre 2012
Format: Poche Achat vérifié
Kate Atkinson a un style très fin, la narration est efficace, sa vision de notre monde est sans pitié mais sans amertume, son regard est subtil et plein d'humour, c'est certain et je le savais pour avoir lu d'autres de ses ouvrages.
Celui-ci m'a moins séduite. Je n'ai pas toujours pu suivre l'auteur dans ces univers surréalistes, ne comprenant parfois pas le fond de son propos.
Intéressant, bien mené, mais déconcertant. Une petite déception, peut-être par manque de compréhension de ma part?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludwig Jean Sébastien TOP 50 COMMENTATEURS le 18 mars 2010
Format: Poche Achat vérifié
harlène et Trudi font du shopping alors que tout s'écroule autour d'elles...
Un jeune autiste rêve de devenir poisson...
Une jeune américaine, arrivée à Londres pour un tour d'Europe en a assez de sa vie monotone avec un médiocre scénariste de feuilletons télé...
Une mère bobo, ex-hippie, ne sait plus trop quoi faire de ses deux grands ados en rébellion...
Le fils d'une prostitué, jamais reconnu par son père biologique, a toutes les peines du monde à s'assumer...
Un journaliste croit avoir un double qui mène une existence beaucoup plus passionnante que la sienne...
« C'est pas la fin du monde » est un recueil de 12 nouvelles un peu étranges où l'on rencontre également un chat qui grandit démesurément et une femme qui se retrouve piégée chez elle alors qu'elle a été tuée dans un accident de voiture. Tel est le monde à la fois familier et cruel de Kate Atkinson. Les femmes y élèvent seules leurs enfants, les hommes sont tous veules, lâches ou inconsistants et les ados souvent détestables. Un style agréable, un certain humour grinçant, un esprit parfois poétique voire fantastique (Le Monde parle « d'héritière de Lewis Carroll »). Les personnages sont récurrents, ils apparaissent et disparaissent au fil de ces nouvelles où ne manquent ni dialogues ironiques ni énumérations à la Prévert...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?