EUR 16,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
C'est la vie ! a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 5,12 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

C'est la vie ! Broché – 12 avril 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 12 avril 2014
"Veuillez réessayer"
EUR 16,50
EUR 16,50 EUR 40,00

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

C'est la vie ! + L'acceptation profonde : Dire oui à  la vie... et se transformer
Prix pour les deux : EUR 35,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

La Conscience pure n'est que l'ombre de ce que tu es

Il n'y a rien à faire ! C'est une des choses les plus terribles que tu répètes sans cesse : «Que faire ?»

Non, «que faire ?» ne veut pas dire qu'il n'y a rien à faire. C'est simplement : «Que faire ?». Ça ne veut pas dire que tu ne peux rien faire. «Oh, pauvre de moi, je ne peux rien faire !» Non, ce n'est pas ce que je veux dire. J'indique le Tout-puissant qui dit : «Tout ce qui est accompli ou non ne peut pas me rendre plus puissant que je ne le suis déjà». Je ne parle à aucun «pauvre moi» ici, mon Dieu ! Tu vois, tu ne peux que comprendre de travers. Même quand je dis «que faire ?», tu comprends : «Je ne peux rien faire». Je n'ai jamais dit ça. C'est comme : «Karl a dit que tu ne peux rien faire !» ou bien «Ramesh a dit qu'il n'y a pas de libre arbitre !». Je pense qu'il n'a jamais dit ça, à personne. Mais tu dois mal comprendre parce que tu veux survivre. Tu interprètes à ta façon et ainsi, tu peux continuer à faire les choses à ta façon. Alors, tu pourras revendiquer : «Par ma compréhension, j'y suis arrivé !», «C'était mon abandon !», «ma dévotion !». Quelle idée ! Donc je ne parle pas à ce misérable petit imposteur qui gémit : «Au secours, au secours, pauvre de moi, pauvre de moi !»

Tu ne parles pas à ce moi, mais c'est lui qui entend.

Non, il n'y a jamais eu de «moi» imaginaire qui ait dit ou entendu quoi que ce soit. Comment un objet imaginaire pourrait-il faire quoi que ce soit ? Comment un objet de rêve pourrait-il même écouter ? Comment un objet de rêve pourrait-il faire une expérience ? Comment une caméra pourrait-elle faire une expérience ? Peux-tu vraiment dire qu'une caméra fait l'expérience de ce qu'elle est en train de filmer ? Peux-tu dire ça ? Pourtant c'est ce que tu prétends, que je parle à une caméra en pensant que la caméra comprend quelque chose !

Mais tu peux dire qu'il y a l'impression de comprendre.

Il n'y a même pas l'impression de la caméra. La caméra est pure énergie. En réalité, il n'y a même pas de caméra, mais seulement pure énergie. La vie se montre comme une caméra qui filme quelque chose qui n'est pas nécessaire. Même la caméra est dans son essence ce qui est. Mais je n'attends pas de la caméra qu'elle comprenne cela. Et la caméra n'a pas besoin de comprendre qu'elle n'est pas une caméra. Elle ne connaît même pas de caméra.

La caméra n'est pas animée d'un intellect, tandis que l'être humain...

Même l'être humain n'est pas animé ! Tu penses vraiment que les humains ont un intellect ? Tu crois vraiment ça ? Tu penses vraiment que tu as une conscience ?

Nous avons ce qu'on appelle le mental pensant...

Les humains ont un mental pensant ? Réfléchis ! Qui a quoi ? Qui possède quoi ? Dis-moi ! Quel fantôme possède quoi ? Qu'est-ce qui est à toi ? Tu as une conscience ? Pauvre conscience qui pourrait être possédée par toi ! Si c'était le cas, je détruirais cette conscience, tout simplement !

La question est venue parce que Ramesh Balsekar disait souvent que l'être humain a un intellect qui est ce qui produit les idées.

Tu prétends qu'il y a des êtres humains et qu'ils ont une conscience. Je ne vois aucun être humain qui pourrait avoir quoi que ce soit

(...)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,12
Vendez C'est la vie ! contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,12, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 122 pages
  • Editeur : Accarias (12 avril 2014)
  • Collection : ARTICLES SANS C
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2863162330
  • ISBN-13: 978-2863162330
  • Dimensions du produit: 21 x 1,1 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 116.891 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par pasq2004 le 2 septembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Quand on aime Karl Renz, on ne peut qu’être très déçu par ce livre qui n'est qu'une compilation mal ficelée d'extraits d'entretiens qui ont été donnés a Mumbai en Inde.
Il n'y a aucun thème, aucune cohérence dans ce livre, et ce n'est pas en la parcourant que vous vous ferez une idée de la pensée de Karl. Ceux qui ne le connaissent pas trouveront ce livre imbuvable, les autres le trouveront insipide et caricatural.
Quand au prix de ce livre, disons qu'il ne les vaut pas.
Heureusement, on trouve sur Internet des entretiens et des extraits d'entretiens beaucoup plus complets, pertinents et porteurs.
Vous pouvez passer votre chemin, celui que vous ne connaissez pas, car le chemin qui se connaît n'est pas le chemin absolu, et le chemin absolu qui se réalise dans le chemin qui se connaît n’est que le chemin relatif d'un fantôme lui aussi relatif qui se lève le matin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Béatrice le 15 juin 2014
Format: Broché Achat vérifié
Karl ne faillit pas à son art radical pour vous faire regarder dans cette direction ou le moi disparait pour laisser place au grand mystère de la Vie. Un livre qui sidère et accompagne. A lire!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par valentin le 2 mai 2014
Format: Broché
L'impertinent et facétieux Karl est de retour, avec cette nouvelle série d'entretiens-happenings, très socratiques et un rien déjantés, sur le thème du "Cessez de chercher ce que vous êtes déjà" cher à l'Advaïta Vedanta, d'où le lecteur ressort complètement dynamisé et ravi. Une vrai cure de santé pour tous les chercheurs spirituels fatigués ou aigris, qui nous change des entretiens agressifs d'un UG Krishnamurti (le "chien qui aboie", comme l'appelle Karl), ou sérieux et compassés comme ceux des Jean Klein, Eric Baret et autres Francis Lucille. En somme : un petit bouquin à consommer sans modération !
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?