Cette France qu'on oublie d'aimer et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 4,70
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Cette France qu'on oublie d'aimer Poche – 18 février 2010


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,70
EUR 4,70 EUR 0,01

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Cette France qu'on oublie d'aimer + Le livre des brèves amours éternelles + Le Testament français - Prix Médicis 1993
Prix pour les trois: EUR 19,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Russe de sang et français de coeur, Andreï Makine s'est approprié l'histoire de notre pays. Sa fine plume retrace les contours de cette France qui fascine, ses coutumes, ses personnalités, ses contradictions; et sa langue, ses mots, ses expressions, ici maniés avec une parfaite élégance. A cette France superbe et féconde qu'il aime profondément, il rend un vibrant hommage.

Biographie de l'auteur

Andreï Makine est né en 1957 en Sibérie et vit en France depuis plus de vingt ans. Il est l'auteur, entre autres, du Testament français (prix Goncourt et prix Médicis), de La Musique d'une vie et de La Vie d'un homme inconnu, disponibles en Points.


Détails sur le produit

  • Poche: 92 pages
  • Editeur : Points (18 février 2010)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757817167
  • ISBN-13: 978-2757817162
  • Dimensions du produit: 11 x 1 x 17,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 116.937 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Andreï Makine, né en Sibérie, a reçu les prix Goncourt et Médicis pour Le Testament français (1995). Au Seuil, il a publié La Musique d'une vie (2001), La Femme qui attendait (2004) et L'Amour humain (2006).

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par XENOPHON TOP 500 COMMENTATEURS sur 7 avril 2011
Format: Poche Achat vérifié
Nous autres, filles et fils d'émigrés arrivés en France dans les années 20-30, nous avons gouté, à travers l'Ecole des Derniers Hussards Noirs, au suc de la Grande Nation, ardemment aspiré à prendre notre part au devenir du Pays et ne souhaité qu'une chose : offrir à nos enfants l'extraordinaire chance de se compter comme Français. En lisant ce livre d'Andrei Makine, je retrouve l'écho de cette filiation gagnée à la sueur de nos "vieux", grand-mères et grand-pères, mères et pères, tantes et oncles, cousines et cousins venus, miséreux, vivre dans ce pays pour y trouver leur pain quotidien dans une terre d'espérance et de liberté.

Français, je le suis devenu parce que c'était l'ardent désir de ceux qui me précédaient, parce que la France grande, orgueilleuse et généreuse voulait bien se pencher sur ce petit bonhomme que j'étais et lui donner le meilleur pour peu qu'il se sente, ô combien, digne de l'être.

C'était une chance extraordinaire qui m'était offerte. C'est une fierté exceptionnelle que d'avoir achevé cette intégration. Si j'avais eu le talent d'André Makine, j'aurais aimé avoir écrit ce livre. J'aurais salué pieusement la Terre et les Morts mais aussi chanté le Vent du Grand Large et le sens de l'Universalité si étonnamment lié au sort de notre Patrie. Mes anciens se voulaient dignes d'être français. Je le suis devenu. Mes enfants le sont. Ce merveilleux cadeau je le dois à ceux qui m'ont ouvert le chemin et je le dois à mon Pays. Je le transmets à mon tour.

Et quand mon heure viendra, je dormirai en paix dans les profondeurs de cette Terre Bénie et tant aimée .
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par HORIZON 2050 TOP 500 COMMENTATEURS sur 24 novembre 2007
Format: Broché
Dans ce livre écrit à une période ou la France était en difficulté, (émeutes dans les banlieues) Andrei Makine brosse le tableau de la France telle qu'il l'aime, telle qu'elle évolue, telle qu'il aimerait qu'elle soit.
C'est un peu une vision de la France vue de l'étranger dont il nous fait apercevoir le prestige et le rayonnement dans le monde ainsi que ses caractéristiques culturelles, gout de l'esthétisme, et des formes, richesses de la langue.

Mais l'auteur nous donne aussi une vision sans concession, presque déplaisante de notre pays; "La France est haie car les français l'ont laissé se vider de sa substance".
On sent chez l'auteur un brin de nostalgie pour un pays qui connait de grands changements et certains périls.
Cependant il nous incite à nous reprendre en main, "Si vous n'êtes pas français soyez dignes de l'être" et nous montre l'émergence d'une France nouvelle, multiraciale.
A l'heure ou l'on entend tant de personnes dénigrer la France et ses habitants, Andrei Makine se livre à un exercice salutaire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 11 mars 2013
Format: Broché Achat vérifié
« Cette France que l'on oublie d'aimer » est une sorte de déclaration d'amour d'Andreï Makine à la « France éternelle » - son histoire, sa langue, son peuple - qu'il craint de voir disparaître, tout en affichant sa croyance dans l'avenir et la vitalité du pays. Paraphrasant de Gaulle, l'auteur expose avec fierté son constat et ses convictions : « Maintenant que la bassesse déferle, ils regardent le Ciel sans blêmir et la Terre sans rougir ». Face aux manipulations de l'opinion, à la novlangue ambiante, Makine dégaine sa plume aiguisée !

Ecrit comme un plaidoyer en pleine campagne présidentielle de 2007, ce livre n'est (malheureusement) pas périmé lorsqu'il évoque l'acculturation croissante des Français et les paradoxes d'une « France Nouvelle », aussi artificielle que bien pensante, que le monde politique essaye désespérément de nous vendre. Si ce petit livre de 100 pages d'Andreï Makine est très bien écrit, avec ironie et un certain humour corrosif, il est aussi, malgré l'objectif initial affiché par l'auteur, il provoque malgré tout un certain pessimisme.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par de Chair et de Lait sur 11 décembre 2006
Format: Broché Achat vérifié
"Cette France qu'on oublie d'aimer" est un essai clair et concis sur certaines facettes de notre pays que nous avons trop tendance à oublier. Notre culture, notre langue, notre art de vivre, des choses non dites qui ont hélàs tendance à être oubliées mais que le francophile Andreï Makine sait si bien décrire. J'ai néanmoins préféré à cet essai le roman autobiographique "Le Testament français" dans lequel l'auteur raconte comment, grâce à sa grand mère, il s'est épris, au fin fond de la Russie, de la langue et de la culture française.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par MS sur 8 juin 2012
Format: Poche Achat vérifié
J'ai beaucoup aimé ce livre de A. Makine qui, pour l'avoir aimée depuis son adolescence et sa Russie natale, rend un vibrant hommage à la France d'hier et livre son angoisse devant la France d'aujourd'hui, tout en confiant son espoir en l'avenir.
Un livre magnifique, qui parle vrai, sans tabou, et qui mériterait d'être connu du plus grand nombre pour réveiller les consciences et y récolter sa part de bonheur.
C'est le sentiment qui m'en est resté.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?