Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Chant 1 de la Mallorée : Les Gardiens du Ponant Poche – 1 janvier 1992


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 1 janvier 1992
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00 EUR 0,70

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Voici venus les temps où les peuples respirent. Torak est mort, le dieu-dragon, l'Enfant des Ténèbres, et la menace cosmique paraît conjurées. Tout est calme en tous lieux dans les royaumes du Ponant. Pourtant la Prophétie des ténèbres est bien gravée dans les mémoires : une parole, ça ne peut pas mourir. Et le vieux Gorim, dans sa grotte, entend gémir et gronder la terre : une pierre maléfique s'est réveillée à l'autre bout du monde. Le culte de l'ours aurait-il encore, contre toute attente, des adeptes secrets ? Çà et là, on complote, on assassine, on repère les enfants marqués par le destin. Déjà la guerre s'allume dans les États du Sud. Puis, une nuit, la voix parle à Garion. Qu'est-ce que le Sardion, la pierre tombée du ciel dont le nom fait frémir les Ulgos ? Où est "l'Endroit qui n'est plus" ? Faut-il combattre encore les Ténèbres vaincues ? Bien, les Gardiens du Ponant vont reprendre du service...


Détails sur le produit

  • Poche: 438 pages
  • Editeur : Pocket (1 janvier 1992)
  • Collection : Pocket Science-fiction
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266051075
  • ISBN-13: 978-2266051071
  • Dimensions du produit: 17,7 x 1,8 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 440.211 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

David Eddings, né en 1931 dans l'Etat de Washington, a publié son premier roman en 1973. D'abord employé chez Boeing, il démissionna, fit un petit détour par l'enseignement, puis se retrouva... directeur d'un supermarché à Denver. Refroidi par un hold-up suivi d'une fusillade, il abandonna son poste, revint chez lui, à Spokane, et décida de se consacrer à la littérature.
Leigh Eddings, son épouse, qui avait commencé une carrière dans l'armée de l'air, collaborait depuis toujours à ses romans. Elle s'occupait plus particulièrement des personnages féminins et de la fin des romans ! Et cela fonctionnait à merveille puisque David Eddings est best-seller depuis 20 ans aux USA et a également déclenché une véritable passion à l'étranger, notamment en France avec ses deux cycles cultes : La Belgariade et La Mallorée.
Le célèbre couple-roi de la fantasy a de nouveau figuré sur les listes des best-sellers avec Le Réveil des anciens dieux, premier volume de la tétralogie Les Rêveurs.
Leigh Eddings s'est éteinte en février 2007 à l'âge de 69 ans, suivi en 2009 par son époux âgé de soixante-dix-sept ans.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par FrankGTH TOP 1000 COMMENTATEURS sur 3 mars 2008
Dès qu'on se plonge dans cette nouvelle saga de nos aventuriers de la Belgariade, on à un peu le sentiment de retrouver de vieux amis avec lesquels on est heureux de pouvoir passer un peu de temps.

Avec en plus un style mieux maitrisé cette nouvelle quête est au moins aussi passionnante que la précédente et nous fera traverser aussi bien le Ponant que la Mallorée avant d'arriver au dénouement. Certains personnages ont évolué, d'autres non (une douzaine d'années ne changent pas grand-chose quand on a déjà quelques millénaires derrière soi) et l'humour et les rebondissements restent omniprésents.

Malgré les plus de 2000 pages on en vient donc trop rapidement à bout, surtout sachant que cette fois-ci à priori plus rien ne viendra prolonger le plaisir de partager leurs aventures, et l'on à plus qu'à essayer d'oublier nos chers amis pour essayer d'en trouver d'autres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par "doudoumaniac" sur 14 juillet 2003
J'ai eu le "malheur" de commencer un jour à lire les Préquelles relatant l'Histoire de Polgara et de Belgarath et là ce fût la fin... Impossible de sortir de ces histoires merveilleuses qui font réver, frémir, rire et même tirer une petite larme...
On s'attache tellement à ces personnages que je ne peux m'en détacher...
Je conseille cette superbe saga à tout le monde, petit ou "gros" lecteur..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par "thierrydelnatte" sur 27 mars 2002
Aussi bon que la première série si ce n'est mieux.
j'ai aimé et les 5 personnes à qui je les ai prété m'ont demandé les suivant à un rythme époustouflant pour des "petits" lecteurs.
Une dizaine de héros qui vivent et se chamaillent c'est aussi une conception qu'il faut aimer et c'est mon cas , on croirait vivre un super jeu de rôle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par "llyad" sur 22 décembre 2004
Et oui, autant la Belgariade était magnifique et autant là on est déçus de la relire sous une autre forme.
C'est surtout ce premier tome qui m'a fait l'impression d'être du rechauffé soit après je m'y suis faite soit il se diversifie un peu dans les suivants.
Enfin je critique mais je les ai tous lu en moins de 2 mois, les perso sont tellement bien et attachants qu'on a du mal à les laisser tomber !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Isabellects sur 18 août 2004
J'entre chez David Eddings par ce livre, et je reste sur ma faim. Les personnages, nombreux, manquent un peu d'épaisseur, ils sont taillés avec des emporte-pièce trop simples pour moi. Pourtant, quand on a vécu quelques milliers d'années comme Belgarath le sorcier, on pourrait faire mieux que piller le garde-manger et la cave ?
Quand on est une sorcière aussi réputée que Polgara, on pourrait faire autre chose que se complaire dans la routine domestique.
comme il ne faut pas critiquer sans connaître, je poursuis mon exploration (j'en suis au tome 4), mais je ne pense pas classer cette saga dans mon panthéon SF.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?