Charles Munch


Jascha Heifetz : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 2080
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Jascha Heifetz est né le 2 février 1901 à Vilnius et mort le 10 décembre 1987 à Los Angeles. Enfant prodige, il interprète à l'âge de 7 ans le concerto de Mendelssohn pour son diplôme au conservatoire de Kaunas. Il devient un phénomène et tourne dans toute la Lituanie.

En 1909, il devient l'élève de Leopold Auer. S'en suit une tournée triomphante à Saint Petersbourg puis en Allemagne et en Autriche. Chacun de ses concerts déchaine les foules. En 1917, Jascha Heifetz et sa famille migrent aux Etats-Unis. Dès son arrivée, il se fait remarquer au Carnegie Hall, le 27 octobre 1917. Il devient le ... Lire la suite

Jascha Heifetz est né le 2 février 1901 à Vilnius et mort le 10 décembre 1987 à Los Angeles. Enfant prodige, il interprète à l'âge de 7 ans le concerto de Mendelssohn pour son diplôme au conservatoire de Kaunas. Il devient un phénomène et tourne dans toute la Lituanie.

En 1909, il devient l'élève de Leopold Auer. S'en suit une tournée triomphante à Saint Petersbourg puis en Allemagne et en Autriche. Chacun de ses concerts déchaine les foules. En 1917, Jascha Heifetz et sa famille migrent aux Etats-Unis. Dès son arrivée, il se fait remarquer au Carnegie Hall, le 27 octobre 1917. Il devient le fer de lance d'une nouvelle génération de violonistes, sortant du schéma d'interprétation traditionnel.

Son succès immédiat lui assure une collaboration avec RCA. En 1925, il devient citoyen américain. Le 20 décembre 1937,il enregistre pour la première fois le Deuxième Concerto pour violon de Prokofiev. Pendant la guerre, il commande un concerto pour violon  au compositeur William Walton. Il quitte la RCA, mis au ban du fait de ses origines russes, pour enregistrer du Gershwin et du Stephen Foster sur Decca.

Après la guerre, Jascha Heifetz retourne chez RCA pour quelques 78 tours avant d'enregistrer sur bandes des oeuvres qui sortiront à la fin des années 50 sur vinyle. RCA éditera au fur et à mesure ces enregistrements. A partir des années 50, il se consacre à la musique de chambre,même si il continue d'enregistrer des oeuvres orchestrales pour RCA, dont le concerto pour violon de Brahms avec le Chicago Symphony Orchestra en 1955, le concerto pour violon de Tchaïkovski en 1957 ou bien les Trois Préludes de George Gershwin, retranscrits par Jascha Heifetz et interprétés avec le pianiste Brooks Smith. 

En 1953, pendant une tournée en Israël, il est victime d'une tentative d'assassinat pour avoir interprété du Strauss, artiste pro nazi selon ses détracteurs. Jascha Heifetz, comme son maître Leopold Auer, sont considérés comme des traitres à leur pays. Jascha Heifetz accusera le concours Tchaïkovski de favoriser les artistes de l'Est. 

En 1972, suite à une opération à l'épaule droite, Jascha Heifetz ne peut tenir son archet comme avant et jouer avec la même virtuosité. Il arrête donc sa carrière pour ne pas ternir sa réputation. Il se consacre à la formation de musiciens jusqu'à sa mort. Froid, exigeant et colérique, Jascha Heifetz a formé Erick Friedman, Eugene Fodor, violonistes américains de référence ou le hollandais Rudolf Koelman. Copyright 2014 Music Story Frédéric Neff

Jascha Heifetz est né le 2 février 1901 à Vilnius et mort le 10 décembre 1987 à Los Angeles. Enfant prodige, il interprète à l'âge de 7 ans le concerto de Mendelssohn pour son diplôme au conservatoire de Kaunas. Il devient un phénomène et tourne dans toute la Lituanie.

En 1909, il devient l'élève de Leopold Auer. S'en suit une tournée triomphante à Saint Petersbourg puis en Allemagne et en Autriche. Chacun de ses concerts déchaine les foules. En 1917, Jascha Heifetz et sa famille migrent aux Etats-Unis. Dès son arrivée, il se fait remarquer au Carnegie Hall, le 27 octobre 1917. Il devient le fer de lance d'une nouvelle génération de violonistes, sortant du schéma d'interprétation traditionnel.

Son succès immédiat lui assure une collaboration avec RCA. En 1925, il devient citoyen américain. Le 20 décembre 1937,il enregistre pour la première fois le Deuxième Concerto pour violon de Prokofiev. Pendant la guerre, il commande un concerto pour violon  au compositeur William Walton. Il quitte la RCA, mis au ban du fait de ses origines russes, pour enregistrer du Gershwin et du Stephen Foster sur Decca.

Après la guerre, Jascha Heifetz retourne chez RCA pour quelques 78 tours avant d'enregistrer sur bandes des oeuvres qui sortiront à la fin des années 50 sur vinyle. RCA éditera au fur et à mesure ces enregistrements. A partir des années 50, il se consacre à la musique de chambre,même si il continue d'enregistrer des oeuvres orchestrales pour RCA, dont le concerto pour violon de Brahms avec le Chicago Symphony Orchestra en 1955, le concerto pour violon de Tchaïkovski en 1957 ou bien les Trois Préludes de George Gershwin, retranscrits par Jascha Heifetz et interprétés avec le pianiste Brooks Smith. 

En 1953, pendant une tournée en Israël, il est victime d'une tentative d'assassinat pour avoir interprété du Strauss, artiste pro nazi selon ses détracteurs. Jascha Heifetz, comme son maître Leopold Auer, sont considérés comme des traitres à leur pays. Jascha Heifetz accusera le concours Tchaïkovski de favoriser les artistes de l'Est. 

En 1972, suite à une opération à l'épaule droite, Jascha Heifetz ne peut tenir son archet comme avant et jouer avec la même virtuosité. Il arrête donc sa carrière pour ne pas ternir sa réputation. Il se consacre à la formation de musiciens jusqu'à sa mort. Froid, exigeant et colérique, Jascha Heifetz a formé Erick Friedman, Eugene Fodor, violonistes américains de référence ou le hollandais Rudolf Koelman. Copyright 2014 Music Story Frédéric Neff

Jascha Heifetz est né le 2 février 1901 à Vilnius et mort le 10 décembre 1987 à Los Angeles. Enfant prodige, il interprète à l'âge de 7 ans le concerto de Mendelssohn pour son diplôme au conservatoire de Kaunas. Il devient un phénomène et tourne dans toute la Lituanie.

En 1909, il devient l'élève de Leopold Auer. S'en suit une tournée triomphante à Saint Petersbourg puis en Allemagne et en Autriche. Chacun de ses concerts déchaine les foules. En 1917, Jascha Heifetz et sa famille migrent aux Etats-Unis. Dès son arrivée, il se fait remarquer au Carnegie Hall, le 27 octobre 1917. Il devient le fer de lance d'une nouvelle génération de violonistes, sortant du schéma d'interprétation traditionnel.

Son succès immédiat lui assure une collaboration avec RCA. En 1925, il devient citoyen américain. Le 20 décembre 1937,il enregistre pour la première fois le Deuxième Concerto pour violon de Prokofiev. Pendant la guerre, il commande un concerto pour violon  au compositeur William Walton. Il quitte la RCA, mis au ban du fait de ses origines russes, pour enregistrer du Gershwin et du Stephen Foster sur Decca.

Après la guerre, Jascha Heifetz retourne chez RCA pour quelques 78 tours avant d'enregistrer sur bandes des oeuvres qui sortiront à la fin des années 50 sur vinyle. RCA éditera au fur et à mesure ces enregistrements. A partir des années 50, il se consacre à la musique de chambre,même si il continue d'enregistrer des oeuvres orchestrales pour RCA, dont le concerto pour violon de Brahms avec le Chicago Symphony Orchestra en 1955, le concerto pour violon de Tchaïkovski en 1957 ou bien les Trois Préludes de George Gershwin, retranscrits par Jascha Heifetz et interprétés avec le pianiste Brooks Smith. 

En 1953, pendant une tournée en Israël, il est victime d'une tentative d'assassinat pour avoir interprété du Strauss, artiste pro nazi selon ses détracteurs. Jascha Heifetz, comme son maître Leopold Auer, sont considérés comme des traitres à leur pays. Jascha Heifetz accusera le concours Tchaïkovski de favoriser les artistes de l'Est. 

En 1972, suite à une opération à l'épaule droite, Jascha Heifetz ne peut tenir son archet comme avant et jouer avec la même virtuosité. Il arrête donc sa carrière pour ne pas ternir sa réputation. Il se consacre à la formation de musiciens jusqu'à sa mort. Froid, exigeant et colérique, Jascha Heifetz a formé Erick Friedman, Eugene Fodor, violonistes américains de référence ou le hollandais Rudolf Koelman. Copyright 2014 Music Story Frédéric Neff


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page