Charpentier: Motets pour le Grand Dauphin
 
Agrandissez cette image
 

Charpentier: Motets pour le Grand Dauphin

Ensemble Pierre Robert / Frédéric Desenclos
26 janvier 2009

EUR 8,90 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD
  Titre
Durée
Popularité  
1
Precatio pro filio Regis, H. 166
8:10
2
Fugue sur les anches
1:55
3
Sola vivebat in antris, H. 373
7:21
4
Fond d'orgue
1:47
5
Supplicatio pro defunctis, H. 328
11:33
6
Tierce en taille
2:45
7
Quemadmodum desiderat cervus, H. 174
13:05
8
O Salutaris hostia, H. 248
3:26
9
Fugue
1:41
10
Gratiarum actiones pro restitua delphini salute, H. 326
15:43


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 22 janvier 2009
  • Label: Alpha
  • Copyright: 2008 Alpha
  • Durée totale: 1:07:26
  • Genres:
  • ASIN: B0025FB77S
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 217.491 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
l'Ensemble Pierre Robert approfondit de disques en disques sa révélation des trésors du répertoire de musique sacrée des XVII et XVIIIèmes siècles, avec une prédilection pour le motet français.
Cet ensemble est une véritable réussite et possède une couleur et une homogénéïté spécifiques grâce à un travail qui réunit le plus souvent autour de l'orgue les mêmes chanteurs et instrumentistes.
Ainsi ils nous ont donné des enregistrements sublimes de compositeurs un peu oubliés comme Nicolas Bernier, Sébastien de Brossard, Nicolas Clérambault, Daniel Daniélis ou encore Henry du Mont et Pierre Robert.
Avec ce disque Charpentier, ils nous replongent dans cette ferveur religieuse du siècle des saints que fut le XVII eme siècle français, et en particulier dans la contemplative et émouvante prose du concurrent malheureux de Lully, génial artisan de la synthèse entre la musique française la musique italienne qu'il apprit à Rome avec son maître Giacomo Carissimi.
Les motets présents sur ce disque sont très intimistes, et écrits pour un petit ensemble, loin des Te Deum de la chapelle royale. Composés pour le grand Dauphin, fils aîné de Louis XIV qui ne régna jamais car il précéda de 4 ans son père dans la tombe, ces motets brillent par l'absence de vanité vocale et par une alternance de retenue et de ferveur, au gré du texte, de la contrition à la gratitude, de la lenteur à la vitalité.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe! 22 août 2011
Format:CD
Sans doute le meilleur enregistrement de l'ensemble Pierre Robert, le plus touchant et le plus abouti. L'ambiance de ferveur, somptueusement installée par des voix chaleureuses et un instrumentarium de velours (les flûtes, sublimes!) culmine dans le sublissime "Supplicatio pro defunctis", dont l'ensemble Correspondances a depuis donné une autre lecture, belle mais beaucoup moins profonde (CD "O Maria!").
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit


ARRAY(0xaf6287a4)