Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Chartres et la naissance de la cathedrale Relié – 27 mai 1988


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 108,00 EUR 107,00
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 69,95

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

« Sans tomber dans les exagérations de l'école symbolique qu'Émile Mâle dénonça en son temps, c'est selon une perspective sacrale et traditionnelle, inspirée de la vision traditionnelle de Guénon, que Burckhardt retrace l'histoire et le contexte spirituel de l'édification de la cathédrale de Chartres : [...] comprendre l'homme du Moyen Äge passe par la découverte de ses buts les plus élevés, sans craindre de pénétrer au coeur de son univers symbolique dans ce qu'il recèle de vérité éternelle et universelle. Le symbolisme majeur à partir duquel T. Burckhardt déploie son analyse est l'analogie du bâtiment et du corps du Christ par la médiation communautaire : Ainsi le bâtiment sacré est l'image de la communauté chrétienne qui, elle, représente le corps du Christ devenu figurable par l'Incarnation. Toutefois, l'art gothique n'est pas simplement l'expression d'une Idée, mais a d'abord une fonction anagogique : L'expérience gothique de l'espace est de nature spéculative : lignes et points ne sont plus des composants matériels mais autant d'éléments spirituels, dont le jeu absorbe l'espace dans celui de la pensée. De cette façon l'idole est tenue en échec par l'icône : la distance entre le visible des signes et l'invisible signifié est toujours préservée ; le sacré tient son rôle de médiation sans occulter ou absorber le divin. C'est pourquoi le hiératisme est préférable au rendu naturaliste du sentiment. C'est pourquoi aussi, dans son dernier chapitre (qui n'est pas sans évoquer les travaux de Charbonneau-Lassay et surtout de Guénon sur les symbolismes du Sacré-Coeur et du centre), T. Burckhardt, reprenant les descriptions du Temple du Graal du Titurel d'Albrecht von Scharffenberg, conclut : [...] le temple édifié par Titurel, en dépit de toute la perfection de sa forme, ne fut pas en mesure de retenir le Saint-Graal. Celui-ci s'en retourna au royaume du Prêtre Jean, que le Moyen Âge situait aux Indes, à l'horizon d'un lointain Orient. Chartres et la naissance de la cathédrale constitue donc un exposé magistral de l'art sacré tel que le comprend le traditionalisme guénonien : le fruit d'une contemplation des principes sous le voile des formes symboliques. Ajoutons que par la qualité de sa typographie et de sa reliure, ainsi que par l'abondance de son illustration en noir et en couleurs (quatre-vingt-huit dessins et dix-huit photographies), cet ouvrage fera la joie du bibliophile. » --Compte rendu de Jérôme Rousse-Lacordaire paru dans La Vie spirituelle, année 1996, N° 719.

Biographie de l'auteur

T. Burckhardt (1908-1984) s'est intéressé à l'architecture sacrée du christianisme et de l'islam. Dans une collection en langue allemande dénommée Villes de l'Esprit, après un ouvrage sur Sienne, ville de la Vierge et sur Fès, ville d'islam, il publia Chartres und die Geburt der Kathedrale en 1962.


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?