• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Cher amour a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Terry DIAZ
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock, envoi soigné sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Cher amour Poche – 20 mai 2010


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 8,88
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,10
EUR 1,99 EUR 0,01

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Cher amour + Les dames de nage + Le Marin à l'ancre
Prix pour les trois: EUR 20,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

"Il y faut de la subtilité, de l'humour, de l'audace. Un art de la digression. Un talent de conteur. Bernard Giraudeau possède tout cela, plus de l'habileté à prolonger ou casser le rythme d'une phrase, à varier son écriture. Qualités qu'il doit à sa pratique sonore des grands textes (…)" Bernard Pivot - Le Journal du Dimanche --Ce texte fait référence à l'édition MP3 CD .

Présentation de l'éditeur

C'est à madame T., la femme aimée, sublimé mais jamais rencontrée, que s'adressent les lettres réunies dans ce magnifique carne de voyage. De l'Amazonie aux bordels de Manille en passant par les planches de : théâtres parisiens, Bernard Giraudeau arpente le monde et cultive son amour rêvé. Personnages légendaires et simples quidams se côtoient dans un récit poétique et cru intime et flamboyant.


Détails sur le produit

  • Poche: 302 pages
  • Editeur : Points; Édition : Points (20 mai 2010)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757817612
  • ISBN-13: 978-2757817612
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 1,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (35 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 30.571 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1947 à La Rochelle, Bernard Giraudeau s'engage très tôt dans la marine avant de se lancer dans le cinéma, en tant qu'acteur et réalisateur. Il a réalisé des longs métrages ( L'Autre, Les Caprices d'un fleuve ) et des documentaires ( Esquisses philippines, Un ami chilien). Il se consacre aujourd'hui à l'écriture, et est, notamment, l'auteur du « Marin à l'ancre » et des « Dames de nage ».

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

76 internautes sur 78 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gwen COMMENTATEUR N° 11ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 3 juin 2009
Format: Broché
Il y a des gens que l'adversité abat, et d'autres qu'elle rend plus réceptifs à la beauté du monde. Bernard Giraudeau appartient de toute évidence à la seconde catégorie. Ce nouveau livre de son crû est un chant d'amour à la vie, au voyage, au rêve, à tous les possibles. Et à la mer, bien sûr. Personnellement, j'en suis ressortie bouleversée. Ce livre, en fait, est beaucoup plus qu'un livre. C'est un message d'espoir et une leçon de courage.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
51 internautes sur 53 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dominique Andrieux TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 2 juin 2009
Format: Broché Achat vérifié
Un récit qui se lit comme un rêve, comme, lorsque attentif mais immobile, on assiste au spectacle auquel on participe. Un roman qui se lit comme on regarde la mer, qu'on écoute un clapotis marin, Debussy ou Satie. On finit par un éveil vers un nouveau matin, qui révèle une première vérité, l'amour, qu'on avait oublié, parce que nous marchons si machinalement, si aveuglément, et que ce livre nous rappelle: si notre temps n'était qu'une illusion ? Les voyageurs sont bien inspirés quand ils écrivent, B Giraudeau est comme Stevenson, il est en chemin vers l'ile au trésor, nous pouvons saisir sa main et redécouvrir a sa suite ce cher amour...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
32 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludwig Jean Sébastien TOP 50 COMMENTATEURS le 18 mars 2010
Format: Broché
Tout le monde connait Bernard Giraudeau, acteur et maintenant réalisateur de cinéma, comédien et metteur en scène, moins connu est l'écrivain qui en est déjà à son 7ème livre. Cher amour est très difficile à définir : à la fois journal intime, carnet de voyages et correspondance imaginaire avec une belle inconnue. Pour le côté journal intime, nous avons doit à quelques confidences sur sa vie de marin, puis d'acteur. Pour les voyages, on est servi, Giraudeau est un vrai globe-trotteur qui nous entraîne en Amazonie, au Chili, aux Phillipines (pour le tournage d'un film sur le général Leclerc), à Djibouti (sur la « Jeanne d'Arc » à titre d'écrivain officiel de la Marine Nationale) et jusqu'au Cambodge (pour un autre film, « L'empire du Tigre »). C'est un cinéaste compulsif. Il ne peur aller quelque part sans filmer gens et paysages, ce qui lui attire quelquefois des ennuis...
Le point le plus faible de ce bizarre ouvrage serait ses déclarations d'amour éperdu à cette femme qui n'existe pas et que l'on devine idéalisée, réduite au rang de prototype inaccessible, la fameuse Femme avec un grand F. Heureusement, Giraudeau ne se paie pas seulement d'illusions, de grands mots et de formules faciles. Il sait également nous faire partager les paradoxes et les affres de l'acteur (Richard III), les rêves et les illusions du voyageur et surtout les petitesses et les souffrances (ablation d'un rein, séjour à l'hôpital) de l'homme attachant qu'il est. Il vient d'obtenir le Prix Mac Orlan pour « Cher Amour ». Cela me semble mérité car ce livre est une vraie invitation au voyage, dans tous les sens du terme.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Francois Ponge TOP 500 COMMENTATEURS le 8 août 2010
Format: Poche
Dans une langue reconnaissable entre toutes, Bernard Giraudeau conte ses derniers voyages à une belle inconnue, dont le nom ne nous sera pas révélé. S'agit-il de la compagne de ses quinze dernières années ? Lorsqu'il la décrit, elle lui ressemble terriblement, mais elle aime tant la discrétion... Ses voyages, l'artiste qu'il est les justifie par des raisons professionnelles, un tournage lointain, une tournée théâtrale, mais il les accompagne toujours de son regard, si clair et si juste, sur des peuplades oubliées (l'Amazonie), des enfants errant dans des décharges (Manille, Phnom-Penh) et sur les traces encore visibles du passé (les Mapuches du sud chilien). L'artiste est fêté, entouré d'amis, mais l'homme est seul avec son amour lointain, la "femme" éternelle à laquelle il a voué son destin. Un livre hors du commun, une écriture de grande qualité, un partage total avec le lecteur. On ne ressort pas indemne de sa lecture, et l'on regrette celui qui a su nous toucher par sa tendresse, son sourire, qui a su nous faire rire et pleurer au théâtre, au cinéma, et ces dernières années en littérature. Trop tôt disparu, mais il a laissé tant de belles choses...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 septembre 2010
Format: Poche Achat vérifié
Après avoir savouré « Les dames de nage » , je me suis aussitôt mis à la lecture de « Cher amour », roman autobiographique dans lequel B. Giraudeau s'adresse à une femme aimée fictive, inconnue qui donne un sens à son aventure puis à sa lutte éperdue contre la maladie qui le ronge. Elle est restée en France tandis qu'il parcourt le monde avec sa caméra et son appareil photo.
Dans un style magnifique et personnel, il nous conte l'histoire d'amour incroyable de Jean Godin et d'Isabelle en Amazonie. Puis après un crochet par Diderot et le merveilleux théâtre de E.E.Schmitt, nous voici au Chili, un pays que l'auteur parcourt en tout sens en nous relatant l'histoire fabuleuse de Valdivia et Ines de Suarez.
Les descriptions sont précises et taillées au couteau, sans beaucoup de concession au romantisme qui est une denrée rare en ces contrées. À travers cet émouvant carnet de voyage , Giraudeau nous dévoile tout son talent de conteur et toute sa sensibilité d'artiste et d'acteur. Il se livre alors quand il se pose à une réflexion remarquable sur la psychologie de l'acteur de théâtre et le trac qui doit l'habiter .
Puis ce sont les Philippines où il semble que toute la misère du monde se soit donnée rendez-vous.
L'épisode relatant la traversée en invité d'honneur de Giraudeau sur la « Jeanne » de Tunis à Djibouti est particulièrement émouvant tandis que Shakespeare l'accompagne au travers de la pièce Richard III. À Djibouti, Monfreid est Rimbaud sont encore là d'une certaine façon et B.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?